L’Ostéo4pattes

Le Soin, une rencontre avec Soi

Créé le : samedi 2 juillet 2011 par Véronique Zenoni

Dernière modificaton le : dimanche 31 juillet 2011

Après les Rencontres à Saint Girons et les deux jours de stage de Chantsu, j’ai envie de vous faire partager quelques réflexions, issues des échanges de ces quelques jours. Ou de relancer une discussion.

Nos discussions nous ont amené à aborder la relation à l’autre, dans le soin et forcément dans la vie. L’énergie, l’intention, l’état de conscience que nous expérimentons dans le soin, enrichissent nos vies.

Car qu’expérimentons-nous dans le soin si ce n’est l’Amour ?

Le temps de cette relation nous sommes totalement à l’autre, tout en étant totalement à nous-même. "à " signifiant ici "en présence", sans une once de possession. Et à deux consciences, nous créons une troisième entité, une troisième conscience, hors du temps et de l’espace. Et pour un instant, nous utilisons la présence à nous même comme un pont vers l’autre.

"Mais la beauté de l’amour, c’est l’interpénétration de la vérité de l’autre en soi, de celle de soi en l’autre, c’est de trouver sa vérité à travers l’altérité." Morin Edgar

C’est une relation à l’autre dans laquelle nous ne nous perdons pas. Nous devons être totalement nous, pour y puiser le meilleur. Nous utilisons notre intuition mais en étant capables, avec de la pratique, d’y réintégrer l’intellect.

C’est en fait un formidable exercice que de mettre notre mental au service de notre cœur.

Alors que fait-on de l’objectivité, apanage des scientifiques ? On l’a met de côté, car d’ailleurs elle est aussi réelle que le hasard. Mais nous sommes conscient de notre subjectivité. Nous travaillons avec nos tripes, nous résonnons aux émotions de l’autre plutôt que de tenter de le raisonner, sans nous laisser envahir. Simplement, on lui dit : "OK je vois de quoi tu parles". Sans émotion, pas d’empathie.

"Tous peuvent entendre mais seuls les êtres sensibles comprennent" Khalil Gibran

Forcément cette relation n’est pas à sens unique. Alors qu’est-ce que nous en recevons ?
Ce que nous y mettons... de l’Amour.

Un jour je me suis demandé : "mais aurais-je assez d’Amour ? A donner, que reste-t’il ?". Mon grand-père m’a fait regarder autour de moi, et j’ai compris que la Création en regorge. Nous ne soignons pas seuls, mais en communion d’âme, avec l’autre, mais aussi et surtout (?) avec tout ce qui nous entoure. Depuis ce jour, je n’ai plus peur de donner... et j’ai aussi accepté de recevoir et de me laisser traverser.

"Il n’y a qu’un remède à l’amour : aimer davantage." Thoreau Henry David

Alors voilà, une petite ébauche de réflexion, une vérité du moment (en attendant la suivante).
C’est à cela que j’aspire.
Et maintenant je peux partir en vacances, sereine



Notez cet article



forum




Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 195 / 494543

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 1 - L’Ostéopathie Comparée  Suivre la vie du site Histoire et Philosophie   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License