L’Ostéo4pattes

Des Débuts Difficiles... SUITE

Créé le : vendredi 30 décembre 2011 par Evelyne Romantzoff

Dernière modificaton le : samedi 31 décembre 2011

Suite de l’article du 8 août 2011 : Des Débuts Difficiles ...

Le chaton m’est présenté à nouveau 15 jours plus tard.

Il est très mal car il présente une broncho-pneumonie par fausse déglutition. Les yeux sont toujours purulents. Il avait fait ses besoins normalement après le premier traitement ostéopathique et maintenant il recommence à moins déféquer.

A l’examen ostéopathique, il présente à nouveau une FTM très élevée avec un blocage C0-C1 marqué. Ce qui peut expliquer la fausse déglutition par mauvais fonctionnement de l’hyoïde et des organes de la loge du crâne.

Il est traité de la même manière que la première fois : diminution de l’intensité de la FTM par manipulation tissulaire à partir de la base de la queue pendant qu’il tète. Car malgré ses difficultés respiratoires, il est toujours aussi tonique et se tortille comme un beau diable. Je lui prescris un antibiotique : SYNULOX (ND) gouttes pendant 8 jours.

La tétée du chaton

Je le revois 15 jours plus tard et alors que je le pensais mort, je
retrouve un animal en pleine forme : plus aucune trace d’infection nulle part, des yeux grands ouverts, des poumons bien fonctionnels. Il aspire tellement goulûment sur la tétine du biberon qu’il ne peut plus faire venir le lait car il colle les parois l’une contre l’autre.

Un examen ostéopathique m’indique que la FTM est normale pour le moment.

Sa propriétaire me fait remarquer que la queue s’est modifiée et qu’elle n’est plus droite : elle présente un coude depuis peu. C’est vrai qu’on remarque une petite angulation dans son milieu que je ne peux faire disparaître manuellement.

La queue du chaton

Cette situation m’appelle deux réflexions :

- dans mes libérations de la FTM, je pense ne pas être descendue assez bas sur la queue pour travailler directement sur l’extrémité du filum terminale qui était donc beaucoup plus loin que ce que je pensais et comme l’avaient déjà constaté quelques confrères.

- la nature est bien faite car le chaton a trouvé lui-même la solution pour parfaire mon travail. Désolée ma belle pour cette séquelle inesthétique !

Je pense qu’il a passé maintenant ce cap difficile et qu’il va continuer dans la vie avec le même dynamisme. Il a provoqué mon admiration par sa volonté de vivre et son énergie peu communes.



Notez cet article
5 votes



forum




Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 675 / 753441

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC