L’Ostéo4pattes

Soin ostéopathique dans le cas d’un hématome épidural

Créé le : mercredi 25 janvier 2012 par Barbara Grozdanov

Dernière modificaton le : samedi 5 août 2017

Briquette, petite chatte bicolore de 1 an est restée bloquée dans une fenêtre ouverte en imposte pendant 1 à 2 heures maximum. Son propriétaire l’a récupérée et apportée immédiatement chez un vétérinaire. Elle avait du sang dans l’urine.
A la consultation ostéopathique quelques jours après l’accident, j’observe une totale incoordination des membres postérieurs qu’elle traîne sous elle, une zone lombaire en hyper-flexion et une queue bloquée en flexion qui ne bouge pas. Il y a quasi absence de transmission d’information neurologique motrice. Il n’y a plus de sang dans les urines.

J’émets l’hypothèse d’un hématome épidural et la propriétaire me confirme que c’est ce que le vétérinaire supposait.
A partir de là, je commence un travail en tissulaire uniquement.
Je suis menée à travailler sur l’hypophyse, l’hippocampe, la symphyse sphéno-basilaire, la faux du cerveau, les lombaires +++, la sacro-iliaque gauche ++, les sacro-coccygiennes, le médiastin et la pointe du coeur. Je travaille beaucoup sur l’axe crânio-sacré en essayant d’utiliser le MRP (mécanisme respiratoire primaire) pour passer les barrages au niveau lombaire et au niveau thoracique. Il y a un réel dysfonctionnement du plexus lombo-sacré qui empêche la bonne transmission de l’information aux membres postérieurs. Je n’ai pas travaillé sur la FTM (force de traction médullaire).
Je propose de lui donner des fleurs de Bach - Rescue 3 à 4 fois par jour pour le choc et l’angoisse de ne plus avoir la même mobilité, de l’Arnica 9CH - 2 granules 3 fois par jour (pour l’hématome, le choc et les douleurs) et de pratiquer des petites mobilisations circulaires des membres postérieurs sans forcer pour garder le mouvement et continuer à donner de l’information sensitive.
Je leur demande de faire le bilan dans les 10 jours qui suivent l’a consultation.

Les propriétaires me rappellent pour une consultations 18 jours après le premier traitement.

Il y a eu une nette amélioration de la motricité au niveau des membres postérieurs, Briquette arrive à monter les escalier et à les descendre. Cependant, elle reste avec ses postérieurs sous elle. La queue a repris un peu de mobilité.

Je travaille toujours en tissulaire sur l’hippocampe, sur le temporal à gauche, le psoas à gauche et le sacrum. Je trouve cette fois-ci (bizarrement par rapport à ce qui est observé) les premières lombaires en extension et une FTM de 180 qui passera en fin de traitement à 70. Je récupère un bon MRP au niveau crânio-sacré.

Je leur demande de me donner des nouvelles.

15 jours après, je reçois des photos et un e-mail. Les photos parlent d’elles-même !

Briquette peut à nouveau profiter de la vie comme avant, elle grimpe aux arbres, chasse et ses propriétaires son les plus heureux du monde ! Je pense que le fait qu’elle ait été jeune lui a permis de mieux mieux récupérer...mais surtout je crois que la prise en charge rapide en ostéopathie a permis de lever les dysfonctions avant qu’elles ne deviennent complètement irréversibles.



Notez cet article
5 votes






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 485 / 569909

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 5 - Exemples d’Ostéopathies  Suivre la vie du site K Cliniques   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License