L’Ostéo4pattes

N°39B

Créé le : mercredi 17 février 2016 par Ostéo4pattes-Vetosteo

Dernière modificaton le : mercredi 16 mars 2016
JPEG - 111.9 ko

 Editorial

Celui qui sait qu’il sait, écoute-le, Celui qui sait qu’il ne sait pas, éduque le, Celui qui ne sait pas qu’il sait, éveille le, Celui qui ne sait pas qu’il ne sait pas, fuis le. Proverbe chinois

Chers lecteurs,

Qui se souviendra dans 50 ou 100 ans de nos réussites ou de nos échecs d’aujourd’hui. On ne voit que ce qu’on veut voir et notre vision du long terme s’efface souvent devant le pécule qui remplira notre gamelle demain. Nous avons vite oublié que les barbiers étaient les premiers chirurgiens, et que c’est plus l’anesthésie que leurs accomplissements sur le terrain qui à permis aux médecins de l’époque de reprendre cette discipline. En ce sens, Il est étonnant de voir qu’il y a dans notre art Ostéopathique plus d’écoles que de laboratoires de recherche. Tant que les vétérinaires ne fourniront pas de preuve de leur efficacité dans ce domaine, il sera impossible de justifier que celui-ci reste dans leur sérail et Il est donc tout naturel que d’autres viennent lui contester cette propriété. Réciproquement, tant que ces derniers n’auront pas prouvé les indications dans lesquelles ils sont efficaces, les lobbyistes parleront plus fort que les hommes de sciences. Ce débat est sans fin dans la dimension historique, mais cherchons une manière de voir autrement, une manière qui nous affranchirait de cette comparaison et de la souffrance qui l’accompagne. Dans la dimension historique relative, le mauvais et le bon existe, les diplômés et les non diplômés aussi. Dans la dimension ultime, il n y a ni patient , ni thérapeute, la gauche et la droite sont les 2 faces inséparables d’une même pièce et notre destin est lié. On peut l’appeler comme on veut Grâce, Flow, Focus... et les ostéopathes connaissent bien cette manière de voir où l’on cesse de réfléchir et où on passe en bouclé ouverte, où le traitement se déroule « tout seul », et nous faisons corps avec le patient (et le monde). Dans cette dimension le « je suis » disparait devant l’inter être et nous devenons un maillon d’une chaine de transmission de savoir qui n’a ni forme ni nom. Ce n’est plus de mon moi dont il s’agit mais d’une symplexité en constante évolution. Je me libère de mon individualité pour voir que je suis lié au monde qui m’entoure. Dans cette dimension, quand je comprends que je ne suis pas seulement un diplôme ou une prestation, et que ma réalité n’est qu’une facette de la vérité je peux me libérer d’un complexe de superiorité et voir que mes pensées , mes actes et mes paroles définissent le monde dans lequel je vis. Dans cette dimension, quand j’accepte d’être dans l’instant présent ouvert à ce qui est, et que je comprend que c’est avant tout la relation qui soigne, je peux me libérer de la comparaison et je peux voir que le monde et moi ne formons qu’un, et qu’il n y a plus de séparation. Nous érigeons des barrières alors que c’est de pont dont nous avons besoin disait Newton. Chacun peut donc choisir la perception de la réalité dans laquelle il veut vivre. Les deux dimensions coexistent, et comme la vague qui comprend qu’elle est faite de la même eau que les autres vagues et qui cesse de se comparer aux autres vagues, nous pouvons parfois cesser d’avoir peur et vivre dans toutes les dimensions de la vie. Les articles que vous trouverez dans cette revue sont faits pour nous ouvrir à toutes ces dimensions. Je nous invite donc à prendre une pause avant de les lire, pour savoir quelles barrières nous avons dressé entre le monde et nous. Puissions nous les lire sans juger ce qui vient, car si nous sommes tout de suite d’accord ou pas d’accord alors dans les deux cas nous n’aurons rien appris. Bonnes lectures William Addey

« La tâche n’est pas de chercher l’amour, mais simplement de chercher et trouver tous les obstacles que tu as construits contre lui. » Djalâl ad-Dîn Rûmî

 Agenda/Annonces

- Agenda
- Petites Annonces

 Actualités du 4pattes :

- Hommage à Viola Frymann
- Hommage ...
- 12 ièmes Rencontres d’ostéopathie Comparée 2017

 VOS Actus :

- , aucune ce mois-ci ...

 Presse :

- Janvier 2016

 Réflexions :

- Ces Animaux et Hommes qui te donnent des leçons...

 Biblioboutik :

- Apprendre, c’est marcher !
- Traiter la dyslexie avec des exercices d’équilibre
- « La parole sur la gentillesse se libère »
- Bien alimenter son cheval : quand l’émotion, l’empathie et l’écoute prennent tout leur sens…

 Dépêche / Vétofocus/ etc ... :

- 107- Dépêche de novembre 2014
- 107 – "Dépêche" di novembre 2014

 Article(s) abonnés :

- Deuxième Partie : 39A/B - Quelle conscience pour quelle ostéopathie ?
- N°39B - Anatomie 3 D à l’aide d’images tomodensitométriques 1

Et un extrait en PDF de ce numéro ....

PDF - 18.9 Mo

Et puis l’agenda 2016 paru !!!

JPEG - 64 ko

 Partenaires :

http://www.equinatura.com/
Equinatura
http://www.marcopolo-direct.com/hom...
PDF - 953.3 ko


Notez cet article
1 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 151 / 406313

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 3 - Textes du 4Pattes  Suivre la vie du site La Revue Papier  Suivre la vie du site N°036 à 040 (Rés)  Suivre la vie du site N°39 Hiver 2016 (rés)   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.24 + AHUNTSIC

Creative Commons License