L’Ostéo4pattes

107- Dépêche de novembre 2014

Arthrite du veau et ostéopathie Les antibiotiques & l’ostéopathie ?
Créé le : samedi 23 août 2014 par Ivo Lalla

Dernière modificaton le : samedi 9 décembre 2017

Un éleveur m’appelle pour un veau de 3 semaines atteint d’arthrite (carpe droit). Un de mes associés avait déjà visité ce même veau une semaine plus tôt pour le même problème, et avait proposé un traitement anti-inflammatoire (Acide tolfénamique en une injection unique) et antibiotique (association Lincomycine-Spectinomycine une fois par jour pendant 10 jours).

Selon l’éleveur, il n’y a eu aucune amélioration depuis le début du traitement. Le veau est couché, il faut le stimuler à plusieurs reprises avant de parvenir à le faire lever. À l’examen clinique il présente hyperthermie (39,8°C), abattement, gonflement et raideur du carpe droit, douleur de cette même articulation (position debout antalgique avec le membre au repos, et manifestation de douleur à la manipulation). Aucun autre symptôme est décelable (notamment : pas de signes extérieurs ni d’anamnèse d’omphalite).

Le pronostic n’est pas des meilleurs, mais l’éleveur tient à cette génisse, et veut tenter un autre traitement. Je propose de continuer le même traitement mis en place jusqu’à présent (Acide tolfénamique one-shot et Lincomycine-Spectinomycine pendant 10 jours supplémentaires), et d’effectuer une séance d’ostéopathie.

L’examen ostéopathique montre une dysfonction du carpe droit en rotation interne / extension / adduction, avec une chaîne dysfonctionnelle diagonale (diagonal droit : antérieur droit et postérieur gauche en dysfonction, avec les vertèbres L1, T4, C7 et C0-C1) et viscérale (foie en rotation externe, reins caudaux). Au niveau de la sphère crânienne, la symphyse sphéno-basilaire (SSB) est en side bending rotation avec concavité à droite. Pour le traitement, j’ai effectué des manipulations structurelles et myotensives pour les dysfonctions articulaires, fonctionnelles pour les fascias du membre antérieur droit et liquidienne pour le carpe et la SSB.

Dès le lendemain, l’amélioration est flagrante : le veau vient boire son biberon de lait en se levant sans effort, montrant un appétit qu’il n’avait pas eu depuis quelques temps.

J’effectue une visite de contrôle 15 jours après (donc 5 jours après la fin des antibiotiques) : plus d’hyperthermie, le veau se lève sans effort majeur et se déplace bien mieux par rapport à avant (une boiterie 2/5 persiste quand même), le carpe a dégonflé (même s’il n’est pas revenu à sa taille normale).

Comment expliquer que pendant 10 jours le traitement n’ait eu aucun effet, et que seulement à partir du onzième jour il y ait eu une nette amélioration ?

Les manipulations ostéopathique ont rendu la mobilité aux articulations atteintes (notamment le carpe), ce qui a amélioré le confort du veau dans ses déplacements (le lever et la locomotion). Le dérouler fascial a certainement amélioré la vascularisation du membre (notamment du carpe), ce qui a dû favoriser la diffusion de l’antibiotique dans le foyer infectieux. La séance a eu un effet également sur le SNC (notamment sur les métamères médullaires qui gouvernent le carpe), ce qui a cassé le cercle vicieux de la facilitation du segment (hyper-stimulation des neurones du segment, due aux stimuli nociceptifs, proprioceptifs, vasculomoteurs…) et agi sur la douleur générée par l’arthrite.

Voici donc un autre exemple de la synergie entre médecine conventionnelle et ostéopathie.



Notez cet article
6 votes






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 340 / 753249

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC