L’Ostéo4pattes
Entre conscience logique et conscience magique vers une conscience symbolique

39A/B - Quelle conscience pour quelle ostéopathie ?

Essai sur les niveaux de conscience de l’impétrant ostéopathe
Créé le : mercredi 13 janvier 2016 par Eric Petitjean

Dernière modificaton le : jeudi 21 janvier 2016

S’il n’y a pas une ostéopathie mais des ostéopathes selon le credo de l’Ostéo4pattes, qu’est-ce qui les différencie les uns des autres ? La différence réside-t-elle dans ce que « fait » le praticien, dans ce qu’il « est » ou dans un mix des deux propre à chacun que l’expérience et le chemin de conscience – s’agissant d’un art, celui qui l’exerce se voit nécessairement modifié par sa pratique – vont faire évoluer vers toujours plus d’efficience ?

Tout se joue nécessairement au sein de l’espace transitionnel – la « bulle » – que crée le soignant avec son patient, un espace investi de la conscience du praticien. Mais de quelle conscience s’agit-il ? Peut-on y voir le fondement de la diversité de l’ostéopathie et de la singularité de l’ostéopathe ? Si cet essai va s’attacher à répondre à la première question, le soin d’apporter une réponse à la seconde est laissé à la sagacité de notre lecteur.

Dans une première partie, nous nous attacherons à établir le modèle de développement et de fonctionnement de la conscience sur lequel va se baser notre étude, paradigme (1) qui reprend à son compte la fameuse correspondance entre macrocosme et microcosme de la Table d’émeraude d’Hermès Trismégiste : « Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas et ce qui est en bas est comme ce qui est en haut ». Nous verrons dans cette première partie que l’être humain – dans notre civilisation occidentale – dispose d’une conscience triple qu’il peut faire fonctionner à différents niveaux, selon qu’il se positionne en tant que petit enfant dans une pensée magique, en tant qu’adulte dans une pensée logique, ou en tant que sage dans une pensée symbolique qui englobe les deux autres. Il n’est donc pas question de conscience réflexive, cette conscience d’être conscient nécessaire à l’ancrage et au centrage du praticien.

Dans la seconde partie, nous nous attacherons à étudier les consciences à disposition de l’ostéopathe, entre pensée logique et pensée magique, et son chemin de conscience vers cette pensée symbolique difficilement accessible sans un travail sur soi.

1 Modèle structural de conscience collective et individuelle

1.1 Éléments de numérologie

Quelques éléments simples préalables de numérologie sont indiqués pour comprendre le modèle analogique de développement et de fonctionnement de la conscience sur lequel se base notre essai....


- Suite sur ce lien pour les abonnés aux sites : 39A/B - Quelle conscience pour quelle ostéopathie ?
- Et oui, désolé, pour vivre l’ostéo4pattes a besoin de l’énergie de tous y compris financière, c’est grâce à cela que l’ostéo4pattes fête ces douze ans cette année, aussi, pour lire ce que le réseau a produit, nous vous demandons de participer...
- S’abonner à la revue simplement ( ne permet pas de lire les archives internet) ou aux sites de l’ostéo4pattes (minimum abonné de soutien) et l’accès à toutes les archives est libre : S’abonner
- Acheter juste l’article en PDF, Attention, livraison manuelle par mail dont la rapidité dépend de notre disponibilité !!
Momentanément faites votre demande à rédaction@osteo4pattes.eu
- Sommaire de ce numéro : N°39A



Notez cet article






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 159 / 312776

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 3 - Textes du 4Pattes  Suivre la vie du site La Revue Papier  Suivre la vie du site N°39 Hiver 2016 (rés)   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.21 + AHUNTSIC

Creative Commons License