L’Ostéo4pattes

K108 - Tobby

Créé le : jeudi 4 janvier 2007 par Patrick Chêne

Dernière modificaton le : samedi 9 décembre 2017

un épagneul breton, chien de chasse de Trois ans est porté en consultation pour amyotrophie spectaculaire de l’épaule droite suite à un choc avec une voiture.

Cette pathologie dite "pathologie du pare choc", est assez fréquente et résulte de l’écrasement des nerfs sus et sous scapulaires par un objet ici le pare choc qui les aplatit contre l’humérus avant qu’il ne joignent l’omoplate et innervent les muscles sus et sous épineux.
Il en résulte une amyotrophie importante qui fait saillir l’épine de l’omoplate et induit une boiterie par non stabilisation de l’épaule contre le grill thoracique.
C’est en général irréversible...mais on peut en raisonnant ostéopathiquement penser que la compression n’a pas eu lieu que sur le nerf, mais que toutes les structures y ont eu droit et qu’une détente globale va facilité innervation et circulation, et sans doute permettre de récupérer plus facilement.

C’est ce que l’on observe souvent avec une récupération musculaire partielle et un meilleur fonctionnement du membre. Mais dans le cas de Tobby, une énorme tension sur les premières dorsales comprimaient les nerfs à leur sortie du trou de conjugaison et il en résultait un mauvais fonctionnement au point de ne plus fournir les muscles en Nerves growing factors qui ont alors fondu.

La récupération a donc été totale, en un mois alors que l’accident datait de Six mois sans plus aucune évolution des symptômes. Et dans le cas de Tobby sans l’ostéopathie on n’aurait pas pu savoir que le problème était fonctionnel et non pas structurel comme on l’aurait cru de prime abord.



Notez cet article
6 votes






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 106 / 738369

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC