L’Ostéo4pattes

Hercule, Thérapeute à 4 pattes ! (Rés)

Créé le : lundi 9 avril 2012 par Barbara Grozdanov

Dernière modificaton le : lundi 9 avril 2012

Hercule est un étalon assez âgé. Il présente une boiterie faible et irrégulière de l’antérieur droit à l’appui et ne veut pas donner son antérieur gauche. Il a chuté 2 ans auparavant dans une descente et s’est couché sur le côté droit.

A l’examen ostéopathique est trouvé P2/P1 en rotation interne, la première rangée du carpe droit bloquée en arrière, une articulation scapulo-humérale à droite, une ATM bloquée à droite, l’occiput en flexion, D14 en FRS droite, une dysfonction de groupe au niveau L3-L4-L5, la coxo-fémorale droite et l’articulation fémoro-tibiale à droite. L3 via le nerf est en lien avec la fémoro-tibiale. La FTM était estimée à 150 en début de séance et à 60 en fin de séance.

Les dysfonctions semblent correspondre à la chute.

Je propose 3 jours de repos, des exercices de stretching pour l’encolure qui était comme du béton et d’évaluer les changements au bout de 10 jours. A la fin de la séance, la boiterie est toujours présente.

Je précise que si la boiterie devait continuer, il faudrait envisager un contrôle vétérinaire car mes compétences s’arrêtent là. A ce moment de la discussion, la personne que je pensait être sa propriétaire me raconte qu’Hercule ne lui appartient pas, mais qu’il appartient à son beau père qui ne veut pas entendre parler de soins vétérinaires et qu’il estime qu’Hercule peut très bien vivre comme ça. N’insistant pas sur cette problématique, je lui dit de me donner des nouvelles dans les 10 jours qui suivent le traitement.

Lorsqu’elle me rappelle (3 semaines après la séance), elle me demande de venir pour une autre séance. A la suite de la première il y a eu progressivement disparition des symptômes mais il a toujours rechigné à donner son antérieur gauche. Il a eu 10 jours de repos puis a été remis au travail tranquillement. mais depuis 3 jours, il a repris à boiter. Je suis donc allée examiner Hercule une deuxième fois, mais je me suis bien rendue compte que la boiterie dépassait mes compétences.

J’ai pris beaucoup de temps à parler avec la dite “propriétaire”. J’ai bien essayé de lui faire comprendre qu’il fallait chercher plus en profondeur pour tirer ce problème au clair.

C’est là que nous recommençons à parler de son problème avec son beau-père, qu’il n’est pas capable de l’entendre et qu’elle n’ose pas non plus lui dire qu’il faut aller faire un contrôle vétérinaire (chose qui lui tient à cœur) . J’essaye de la persuader tant bien que mal que c’est nécessaire d’entreprendre une démarche plus approfondie et que la meilleure chose à faire est d’essayer d’exposer le problème à son beau-père.

Voici le mail que j’ai reçu après quelques semaines : ......

- La suite pour les abonnés : Hercule, Thérapeute à 4 pattes !
- pour s’abonner aux sites : S’abonner
- Pour s’abonner à la revue papier : http://www.biblioboutik-osteo4patte... ; http://www.biblioboutik-osteo4patte...



Notez cet article






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 109 / 509620

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 3 - Textes du 4Pattes  Suivre la vie du site La Revue Papier  Suivre la vie du site N° 021 à 025  Suivre la vie du site N° 024 printemps 2012   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License