L’Ostéo4pattes

Cou

info dans groupe Anatomie

info articles lies mot

✖ En anatomie, le cou est, chez un certain nombre de vertébrés, la région du corps qui est située entre la tête et le thorax. Le cou a plusieurs fonctions : il soutient et donne à la tête sa mobilité, laisse passage à plusieurs éléments viscéraux du système nerveux, des appareils digestif, ventilatoire et phonatoire, permet la vascularisation de la tête et joue un rôle dans le métabolisme général et phosphocalcique (glandes thyroïde et parathyroïdes).
La moelle épinière cervicale permet la communication entre l’encéphale et la portion distale de la moelle et joue un rôle dans la motricité réflexe du cou et des membres supérieurs.
Les mouvements de rotation, flexion antéropostérieure et flexion latérale se font grâce :
• à l’articulation occipito-altoïdienne, constituée de deux articulations synoviales et qui autorise essentiellement un mouvement de flexion antérieure et postérieure, et pas ou peu de rotation ;
• à l’articulation altoïdo-axoïdienne, constituée de trois articulations synoviales et qui permet à elle seule une bonne part de la rotation du cou ;
• à chacune des autres articulations intervertébrales, constituée d’une symphyse et de deux articulations synoviales et qui autorise des mouvements limités dans les trois directions.

Les viscères cervicaux, et en particulier la moelle spinale située dans le canal vertébral, ainsi que les vaisseaux à destination de la tête, sont donc soumis à des contraintes mécaniques plus importantes qu’ailleurs, notamment en torsion.

✖ La situation anatomique particulière, la richesse et la complexité de la zone du cou nous confirme l’importance de l’approche globale de l’ostéopathie qui permet de ne pas considérer seulement l’aspect local d’une pathologie cervicale.
Deux exemples sont marquants :
- le traitement ostéopathique des névralgies cervico-brachiales qui se manifestent par une douleur localisée sur le trajet des nerfs issus des trous de conjugaison des vertèbres cervicales. Elle est donc l’équivalent d’une sciatique, mais au niveau du membre antérieur.
- le traitement ostéopathique des hernies discales qui permet de résoudre la cervicalgie la plupart du temps sans presque toucher au cou.

Articles

016-dépêche du samedi 5 mai

mercredi 14 mars 2007 par Evelyne Romantzoff

037 - dépêche du samedi 22 décembre

samedi 22 décembre 2007 par Stephan Cayre

Mots-clés dans le même groupe

Autres groupes de mots-clés

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 723000

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC