L’Ostéo4pattes

Féminin/Masculin : Eloge de la disparité ... (Rés)

Créé le : mardi 7 septembre 2010 par Erich Degen

Dernière modificaton le : jeudi 12 mai 2011

Ce texte vient prolonger et élargir le trait issu de l’exposé, dans l’Ostéopathie des Mammifères, du rôle des hormones neuro-hypophysaires, vasopressine et ocytocine.

Trois remarques tout d’abord :

Quand je dis « Féminin/Masculin », il ne faut surtout pas entendre femelle et mâle, même si je me servirai de cette réalité basique comme référence pour la description d’une réalité tout aussi biologique mais non aussi déterminée.

Dans le texte précité, j’écrivais : « L’homme et la femme (si on prend comme exemple l’espèce humaine) ne sont mâle et femelle que dans la situation très exceptionnelle de la procréation. On notera simplement que la fécondation, la durée de la gestation et celle éventuelle de l’allaitement occupent la femelle bien plus longtemps que l’émission spermatique n’occupe le mâle. » Je rajouterai maintenant : sans parler des menstrues...!

Compte tenu de ces évidences, il est demandé au lecteur de faire l’effort de ne pas se situer dans l’opposition absolue entre femme et homme : « Si je suis l’une, c’est que je ne suis pas l’autre, et vice et versa », mais dans une réalité de complémentarité et d’antagonisme : « À tout moment, ou bien successivement, je suis tel et/ou telle ». En bref, disons qu’il est demandé au lecteur de se vivre tout simplement « Mammifère de sexe indéterminé » le temps de l’exposé.

Ensuite, il faut noter que cette opération, dès qu’on entreprend de la monter et de l’exposer, est dangereuse pour l’entendement, il vaudrait mieux s’en passer, j’en suis conscient.

Pourquoi cela ? Tout simplement parce que le langage est très mal outillé pour dépeindre à la fois les notions de simultanéité et d’opposition. C’est la raison de la présence du signe « / » (« slash ») dans le titre de cette étude. La réalité vécue ne sépare pas FémininSlashMasculin, ce qui se prononce difficilement, on ferait donc mieux de ne rien dire du tout.

Si malgré tout, j’ose en parler,...


- La suite pour les abonnés : Féminin/Masculin, éloge de la disparité
- Pour s’abonner à la revue papier : http://www.biblioboutik.osteo4patte...
- Pour devenir abonné aux sites : vetosteo chez vetosteo.com



Notez cet article






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 98 / 523526

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 3 - Textes du 4Pattes  Suivre la vie du site La Revue Papier  Suivre la vie du site N° 016 à 020  Suivre la vie du site N° 017 Juin 2010   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License