L’Ostéo4pattes

Réflexions .... Biomécaniques (Rés)

Créé le : mercredi 3 août 2011 par Catherine Brassaud

Dernière modificaton le : vendredi 8 décembre 2017

Certains constats simples se sont faits facilement au fil des consultations. Un cheval en dysfonction sur sa charnière cervico-dorsale (C7/D1) accepte plus volontiers la flexion du « bloc épaule » du côté dit fermé de l’articulation. En ligne droite, l’épaule du côté fermé paraît restreinte dans son mouvement limitant l’embrassée du terrain.

De cette observation, on peut facilement en déduire que toutes les figures requérant un certain degré de flexion de l’avant main du côté fermé, comme par exemple une épaule en dedans ou une simple volte, seront facilitées comparées aux mêmes exercices du côté ouvert où les résistances du cheval se feront davantage sentir.

Lorsqu’un cheval est en cercle, le membre à l’intérieur de la flexion est celui qui reçoit le plus de poids tandis que celui à l’extérieur effectue les plus grands déplacements. L’étirement musculaire, tendineux, ligamentaire et articulaire du membre interne, bien que passif, est ainsi plus conséquent. Par contre, le travail musculaire actif est plus important au niveau du membre externe.

Ce raisonnement est la base de ma réflexion pour comprendre la dysfonction de C7/D1 secondairement à une douleur articulaire distale d’un membre antérieur. Si la douleur est ostéo-articulaire et donc en principe exacerbée par l’appui, C7/D1 se ferme du côté opposé à la douleur, soit à droite pour une douleur dans le carpe gauche. Si la douleur est tendineuse au niveau de l’un des muscles responsables de la protraction du membre, C7/D1 se ferme du côté de la douleur, soit à droite pour une inflammation du tendon d’insertion du muscle supra-épineux sur l’épaule droite. Si la douleur est générée lors de l’étirement passif des tendons, la fermeture de C7/D1 se fera du côté opposé à la douleur. Mais C7/D1 se fermera du côté de la douleur dans le cas d’une gêne induite par un travail actif des muscles de ces mêmes tendons.

Jusque là, la pratique conforte la théorie. En poussant plus loin .....


- La suite pour les abonnés: C79 - Réflexions biomécaniques (AR)
- Pour s’abonner à la revue papier: Catalogue de l’Ostéo4pattes
- Pour devenir abonné aux sites: Les Décisions d’Avenir



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 181 / 753623

Suivre la vie du site re_su 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC