L’Ostéo4pattes

N°38C

Créé le : samedi 5 décembre 2015 par Ostéo4pattes-Vetosteo

Dernière modificaton le : samedi 5 décembre 2015
JPEG - 60.4 ko

 Editorial

  • Nous sommes en guerre ! Si, ils l’ont dit. Les va-t-en-guerre vont s’en donner à cœur joie au mépris de toute perspective historique et de recul sur les erreurs et responsabilités du passé. Que faire pourtant quand on est agressé : se défendre, répondre œil pour œil, dent pour dent et leur donner ce qu’ils veulent ? Ne rien faire ? Tendre l’autre joue ? Quelles conséquences pour chacune de ses réponses ? Comment peut-on en arriver là, comment devient-on terroriste ? L’évolution récente nous montre que nul besoin de naître sous d’autres latitudes pour basculer dans l’idolâtrie de la haine ? Quel vide, quels manques peuvent laisser la place à de telles idées ? Je ne crois pas à la théorie de l’inhumain. Quelle différence y avait-il le jour de leur naissance entre celui qui s’écroule transpercé par les balles d’un fusil et celui qui le tient ? Est-ce seulement une question d’intelligence ? Comme le disait Desproges, l’ennemi est bête : il croit que c’est nous l’ennemi, alors que c’est lui ! Triste absurdité. Je vous invite vivement à aller écouter le discours de Malala, cette jeune pakistanaise miraculeusement rescapée militante pour l’éducation pour tous et notamment des jeunes filles de son pays, lors de sa remise du prix Nobel de la paix en 2014. Ou à réécouter l’émission « Sur les épaules de Darwin » du 21 novembre dernier. Si chacun avait la chance de recevoir l’éducation que tous méritent, et de grandir entouré d’un minimum d’amour : combien basculeraient dans la violence ? Oui je sais, c’est sans doute enfoncer des portes ouvertes, mais tant pis. A vrai dire, en même temps que les tragiques évènements récents se déroulait sur la liste de l’Ostéo4pattes toute la discussion sur l’attitude politique et enseignante à propos de l’ostéopathie animale. Et mon désarroi gagnait du terrain, jonglant entre la lecture des mails et l’écoute de la radio ou la télé. Ce parallèle vous choque ? Il me gêne aussi, et mon idée de départ ne fonctionne pas d’y trouver des mécanismes similaires, à des échelles évidemment différentes, tout comme me gêne la différence de traitement pour « nos morts » et ceux d’ailleurs. Alors je crains de ne pouvoir conclure, sauf en évoquant l’éternelle hésitation entre tristesse et colère, nihilisme et révolte, utopistes et réalistes, rationnels et rêveurs.

« Et ceux qui dansaient furent considérés comme fous par ceux qui ne pouvaient entendre la musique.” (Friedrich Nietzsche.)

Romain Orio

 Agenda/Annonces

- Agenda
- Petites Annonces

 Actualités du 4pattes :

- Nouveau Paradigme pour les Actus à lire ici : 0- Actualités
- Sous Titres
- Coup de Main 2015 : Résultats.

 VOS Actus :

- Récemment des bruits ...
- Petite histoire 10 ans d’activité, de mon activité…

 Presse :

- Novembre 2015

 Dépêche / Vétofocus/ etc ... :

- 105 - La Dépêche Vétérinaire de mars 2014
- 105 - "Dépêche Vétérinaire" en español.
- 105 - "Dépêche Vétérinaire" di marzo 2014
- 105 - "Dépêche Vétérinaire" march 2014

 Article(s) abonnés :

- 38C - Comportements et émotions....

Et un extrait en PDF de ce numéro ....

PDF - 4 Mo

Et puis l’agenda 2016 paru !!!

JPEG - 64 ko

 Partenaires :

http://www.equinatura.com/
Equinatura
http://www.marcopolo-direct.com/hom...
PDF - 953.3 ko


Notez cet article






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 245 / 406313

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 3 - Textes du 4Pattes  Suivre la vie du site La Revue Papier  Suivre la vie du site N°036 à 040 (Rés)  Suivre la vie du site N°38 Automne 2015 (Rés)   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.24 + AHUNTSIC

Creative Commons License