L’Ostéo4pattes

Une Autre Technique pour la Torsion Physiologique. (Rés)

Créé le : samedi 7 septembre 2013 par Patrick Chêne

Dernière modificaton le : samedi 9 décembre 2017

Avec sa torsion physiologique, Yves Guillard en nous décrivant une troisième dimension dans le mouvement respiratoire primaire, nous introduit une dissymétrie dans le fonctionnement du bassin qui permet à la fois de comprendre certaines pathologies difficiles à traiter (Scoliose par exemple) et à l’expérience permet de régler finement, simplement et durablement des problèmes de bassin et les problèmes de posture associés.

La relation qui semblait évidente avec la FTM m’avait fait imaginer de faire glisser cette torsion, c’est à dire un mouvement, sur une hélice fasciale sous cutanée qui alors représentait le rail sur lequel se serait exercée la torsion physiologique. on rentrait alors de plein pied dans la Tenségrité [1].

Toutefois ces deux notions bien que voisines ne se recoupent pas tout à fait. Aussi est-il besoin dans un traitement de s’occuper de l’une puis de l’autre.

De consultation en consultation, cette notion de dissymétrie dans le mouvement du bassin me paraît fondamentale pour expliquer simplement nombre de détails [2] qui autrement n’auraient pas d’explication et surtout elle simplifie à l’extrême le traitement du bassin et des lombaires.

La technique mise en avant par Yves Guillard dans les soins aux humains pour remettre la torsion sur les rails est essentiellement un balancement rythmé des jambes sur un patient en décubitus dorsal. Ce balancement s’exécute depuis la position de moindre tension fasciale déterminée par l’ostéopathe [3] avec des petits Aller/retour et une oscillation qui emmène les jambes légèrement soulevées de la table vers le point opposé du plan médian du patient.

Cette technique est complétée par un test et un traitement du strain postérieur de l’occiput [4] puis par des techniques respiratoires actives de détente globale.

Transférés aux animaux cette technique utilise la queue comme balancier au lieu des jambes, le traitement du Strain est le même et les techniques respiratoires actives sont remplacées par des techniques fonctionnelles à respiration passive.

Toutefois il est possible d’utiliser une autre technique pour tester et traiter la torsion physiologique sur le bassin et qui à mes mains semble plus simple et plus précise tout en n’étant jamais sûr que les deux techniques soient tout à fait équivalentes dans leurs indications....

- Suite sur ce lien pour les abonnés aux sites : C104 - Une Autre Technique pour la Torsion Physiologique. (AR)
- Et oui, désolé, pour vivre l’ostéo4pattes a besoin de l’énergie de tous y compris financière, c’est grâce à cela que l’ostéo4pattes fête ces dix ans cette année, aussi, pour lire ce que le réseau a produit, nous vous demandons de participer...
- S’abonner aux sites de l’ostéo4pattes (minimum abonné de soutien) : S’abonner ; Catalogue de l’Ostéo4pattes
- Sommaire de ce numéro : N° 029 été 2013

[2- Dans la vie de tous les jours: le bébé qu’on berce en partant vers la gauche, les spectacles de chevaux vers la gauche, ...
- dans les dysfonctions : les différences de fréquences de dysfonction du bassin à droite et à gauche qui sans cela sont difficilement explicables, ....

[3Qui est aussi ressentie comme la position "droite" par le patient

[4Dysfonction où l’écaille de l’occiput exerce une rotation préférentielle vers la droite du patient quand la base en fait une préférentielle vers la gauche

Voir en ligne : Torsion Physiologique


Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 260 / 706545

Suivre la vie du site re_su 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC