L’Ostéo4pattes

ψ09 - Mer

Créé le : dimanche 8 octobre 2006 par Patrick Chêne

Dernière modificaton le : mercredi 29 novembre 2017

MER

- Lecture des idées que sont les mots,
- Arrangés en flottilles de lignes,
- Vaisseaux de lettres harnachées
- Pour des batailles lointaines.
- Jusqu’à obtenir une page noircie
- Rassurante d’histoires bien comprises.
- Ficelées dans ce pavé blanc,
- Onctueux au toucher,
- Et lourd d’émotions transmises.

- Emission de notes,
- Successions d’yeux noirs et blancs
- Sur le visage de la portée.
- Une note, un souffle, une note, un souffle.
- Jusqu’à créer ce vent d’émotions
- Qui emporte sur des frissons
- La partition jaunie d’un automne musical.

- Mais,
- Si les mots,
- Mais si les notes....
- Si mots et notes étaient l’écume,
- Mousse évanescente d’une mer agitée.

- Mais,
- Si les lignes,
- Mais si les portées.....
- Si lignes et portées étaient des vagues sans cesse renouvelées,
- Insignifiants reliefs d’une mer abyssale.

- Aussi insondable que le blanc
- Entre les mots du livre.
- Aussi déconcertant que le silence
- entre les notes....

- Angoisse de la page blanche,
- Douleur de la portée sans note,
- Détresse du marin sur cette mère
- Qui tarde à mettre au monde ses enfants....

- Alors le primordial serait le vide entre les mots,
- le silence entre les notes,
- Matrice vierge, potentiel infini
- D’une manifestation de l’essentiel
- D’une création qui à peine née,
- Par sa concrétisation perd ses futurs possibles,
- Sa multiplicité d’être.....



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 50 / 684751

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.7 + AHUNTSIC