L’Ostéo4pattes

Cardik (AR)

Quand l’iliaque se décroche.....
Créé le : mardi 14 février 2006 par Patrick Chêne

Dernière modificaton le : lundi 21 mai 2018

En réponse à l’article d’Alexandre Chichery sur la base de l’édifice qui m’a redonné l’idée des talonnettes, et le culot de tester, voici le cas de Cardik dont la résolution se termine gentiment.

En Mars 2005, Cardik a été retrouvé au box ne posant pas le postérieur droit, et la tricuspide descendue de quelques centimètres, de même que la palette iliaque droite adossée aux épineuses du sacrum. Ce qui laisse penser à une déchirure des ligaments sacro-iliaques et non à la classique hanche coulée. Je l’avais vu en mai, puis en juillet, mais le vrai travail a commencé fin Aout à Saint-Ygnan avec des manipulations journalières et même un début de remontée de l’iliaque vers l’épineuse, qui fut assez déstabilisant, il faut le dire.

Les portions d’anatomie les plus en souffrance chez lui étaient la quatrième lombaire et l’articulation de la hanche. A force de favoriser l’adaptation (cf. sa page internet), la douleur a disparu fin novembre seulement. Cela dit, la claudication est restée tant la modification anatomique est importante, mais elle est bien supportée, d’où l’idée de le retravailler et de le remonter.

Et en le regardant en longe, il devint évident que l’inclinaison de l’iliaque droit l’obligeait à porter le postérieur droit plus en avant et plus en interne avec une impression de gêne sur la coxo fémorale et de décrochement quelques centimètres avant le poser. D’où l’idée de ferrer ce membre (le long...) pour le surélever et qu’il se pose plus tôt. Dès la ferrure, le bruit au pas fut plus régulier, le fer n’a pas occasionné de tensions et depuis, il a été remonté quatre fois à toutes les allures. La plus dégradée visuellement est le pas, mais il est allant et volontaire, à peine dégradé après une 1/2 heure de travail. La suite nous dira jusqu’où on peut aller, mais d’ores et déjà le résultat est bon pour son moral et la ferrure dissymétrique semble bien y participer.

Oui mais.... Cardik quelques mois plus tard, au box, s’est fracturé la crête tibiale et le ligament d’insertion de la rotule et ne s’en est jamais remis ...



Notez cet article
0 vote



forum




Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 279 / 704641

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC