L’Ostéo4pattes

Le goût du sel enfui

Créé le : vendredi 22 juin 2007 par Alfred Manuel

Dernière modificaton le : jeudi 28 juillet 2011

Il est parti quand j’avais tant besoin de lui.

Il a fui, prétextant son destin.

Depuis, je suis seule.

Le goût de sa peau salée par nos étreintes s’est usé de tant l’évoquer.
Tout m’est fade, plat.

Je tente d’insipides incipits, mais ces débuts d’histoires jamais n’aboutissent qu’à l’ennui, au dégoût, de moi et des hommes.
Je me sens sèche comme mon encre, ma plume est émoussée.
Lentement, le renoncement ronge et fait son œuvre.

Sans relief, ma vie s’écoule, s’enlise.

Le froid s’insinue en moi, s’installe.

Je sors peu.

De moins en moins.

Le petit chat est mal en point, son pelage est collant et il gémit doucement.
Je crains qu’il ne meure et me quitte à son tour.
Un de plus.

Il est pourtant différent, son regard m’implore, semble supplier.
- Pourquoi aurais-je pitié ? Moi aussi je suis seule et sans défense.
Je sens au fond de moi s’entrouvrir une porte, laissant filtrer une sensation ténue, un sentiment oublié.
- Que ce maudit chat accomplisse son destin et qu’il me laisse en paix !
Mes entrailles se tordent sur une vieille douleur.
- Qu’a donc fait ce chaton qui mériterait une compassion qu’à moi-même je ne m’accorde ? Une chaleur gagne mon sein et irradie doucement jusqu’au fond de mes os.
- Ne miaule pas, sale boule de poils ! Ma réserve d’amour est tarie depuis des décennies.

Tout mon corps tremble, comme secoué par un orage intérieur. Deux larmes se forment, commencent à s’écouler, traçant un chemin dans mon cœur poussiéreux, craquelé par la soif, déserté par la vie, lasse de trop d’aridité. Un flot de larmes surgit, dévale, investit le terrain, inonde, fertilise. Des fleurs s’éveillent et éclosent dans mon âme débordée.
La vie est un miracle. La pluie bienfaisante de ces sanglots trop souvent retenus a lavé ma tristesse, m’a redonné l’envie.

Sur ma langue, j’ai retrouvé aujourd’hui le goût du sel enfui.



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 64 / 685481

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC