L’Ostéo4pattes

Domica (AR)

Créé le : dimanche 29 janvier 2006 par Ostéo4pattes-Vetosteo

Dernière modificaton le : samedi 9 juillet 2011

Jument très brave, 12 ans, joli modèle ayant pour principale activité le loisir. Il y a 2 mois (en avril), Domica est arrivée chez Monsieur et Madame H. où elle vit en totale liberté dans une magnifique prairie avec 2 congénères. Presque tous les week-end, Domica part en promenade pour parcourir +/- 35 km le samedi et +/- 35km le dimanche . [1]

Dans un premier temps, j’observe Domica marcher en ligne droite et au pas puis au trot .En me concentrant sur le bruit des sabots qui frappent le sol (dur), je constate que le posé du postérieur droit est plus rapide que les autres membres. En effet, le postérieur droit engage moins bien que le gauche.

Aussi, l’EIVC de l’ilium droit semble plus basse que la gauche et la queue part légèrement à droite. Cela révèle [2] une position du sacrum en Gauche/Gauche.

En observant les antérieurs, l’antérieur gauche a une amplitude un peu moins importante que l’antérieur droit. Le test de mobilité de la scapula confirmera mon observation puisque la RSP et la TVS de la scapula gauche sont moins amples que la RSP et la TVS de la scapula droite. Mais et les dorsales elles mêmes ?

Domica a les antérieurs un peu cagneux, les pinces convergent l’une vers l’autre. Je pense que les molettes articulaires aux boulets et au niveau des grands sésamoïdes sont les conséquences de cette conformation.

Au niveau des postérieurs, Domica a de gros vessigons au jarret droit (au jarret gauche aussi mais moins important) et des molettes aux boulets (également plus important sur le postérieur droit par rapport au postérieur gauche). Monsieur H. me dit que ces vessigons et molettes sont déjà bien diminués depuis l’arrivée de Domica . De plus, il me signale qu’elle choottait énormément dans son boxe, lorsqu’elle était au manège . Ceci est la cause évidente des vessigons et molettes mais il ne faut pas oublier le sacrum qui se trouve en position G/G et qui, je pense, oblige le postérieurs droit à travailler d’avantage que le gauche lors de l’engagement des postérieurs. Cette histoire de mollette, ilium et sacrum me fait penser qu’il faudrait peut être s’inquiéter du caecum et de la digestion (ration trop riche ou perturbée...confers probiotiques) et en général on devrait avoir un problème de la L5.

Par ailleurs, Domica n’apprécie pas qu’on lui touche la bouche et ne me laisse pas lui ouvrir la bouche. Puisque les dents du dessus débordent sur les dents du dessous, Et on en revient au caecum, mauvais broyage, égale mauvaise digestion et perturbation de la flore) je réalise alors un premier examen extérieur en passant avec mon pouce sur le bord ventral des dents du maxillaire pour avoir une idée de la présence de crochets ou surdents. Domica n’a pas l’air d’avoir mal. Monsieur H. me précise qu’il a de petites difficultés à enfiler son bridon et que Domica est très sensible en bouche lorsqu’elle est montée. Lorsque je teste le mouvement de diduction de la mandibule, elle ne bouge pas ou bien provoque une défense de la jument. Je n’entends donc pas le contact des dents. Dans le cas d’une résistance des deux côtés, on peut s ‘attendre soit à des lésions (surdents), soit à des lésions au niveau de l’articulation temporo-mandibulaire, soit à des lésions C0/C1, [3] soit à des spasmes musculaires. Il est vrai que les muscles de l’encolure sont durs et lorsque Domica travaille sur des cercles, elle a tendance à se coucher à l’intérieur du cercle sans engager le postérieur intérieur et elle a du mal à mettre le bout du nez à l’intérieur du cercle.

Au niveau des muqueuses (commissures, barres), elles sont intactes. Il n’y a pas de blessures particulières.

Marche à suivre

1) Prendre rendez-vous avec le dentiste ! L’appareil de mastication doit être régulièrement examiné pour pouvoir réaliser les corrections nécessaires. Des périodes assez longues de pâturage et/ou une alimentation comprenant une quantité suffisante d ‘éléments plutôt durs sont indispensables pour le maintien d’un appareil masticateur sain.
Effectivement, c’est la première chose à faire dans ce cas là.

2) Continuer à mettre Domica un maximum de temps en prairie pour mobiliser ses membres et éviter qu’elle ne tape dans un boxe. De plus, cela évitera les « oedèmes de stabulation » .Qui me semblent être dans ce cas un problème de toxines digestives, donner un probiotique mieux que les cataplasmes pour moi.

3) Appliquer des cataplasmes d’argile peut aider à diminuer les molettes de Domica .

4) [4]

Devoir après un stage d’ une étudiante en première année d’ostéopathie animale.

Catherine G.

[1Déjà, pour moi c’est un problème, 35 km de ballade sont un gros problème (surtout si les terrains sont pentus), si le cheval n’est pas entraîné. NDLR

[2Laisse supposer...le visuel ne peut être un test valide je crois

[3Il me semble qu’il faudrait garder le terme de lésion pour le médical et de dysfonction pour les problèmes ostéopathiques.NDLR

[4Et le traitement ostéopathique... ???? NDLR



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 74 / 620390

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 3 - Textes du 4Pattes  Suivre la vie du site Revue en ligne (AS)  Suivre la vie du site N° 001 à 005 (AR)  Suivre la vie du site N° 001 sept. 2005 (AR)   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License