L’Ostéo4pattes

Bambi, le rescapé

Créé le : mardi 18 avril 2017 par Floriane Buffet

Dernière modificaton le : mardi 18 avril 2017

Bambi est un chevreuil récupéré le 21 Avril 2016, par des particuliers dans leur pré pour chevaux, terrorisé et presque mourant car les bois coincés dans du grillage. Il a essayé de se débattre et s’est littéralement épuisé et arraché les bois.

La propriétaire des lieux ne pouvant laisser la pauvre bête ainsi a décidé de l’aider, consciente de l’interdiction d’avoir des animaux sauvages chez elle.

Elle fait bien sûr intervenir dans un premier temps le vétérinaire en urgence qui le met 8 jours sous cortisone et une piqure pour le rebooster qui le remet légèrement en forme. Le vétérinaire pensait à une méningite vu que les bois était très abimés.

Tableau clinique : Bambi présente très peu de réflexes aux postérieurs et à l’antérieur droit mais aucun à l’antérieur gauche, il est dans l’incapacité totale de se lever, de marcher, de s’alimenter ou même de tenir sa tête tout seul. Il présente également une blessure de la paupière à l’œil gauche .

Ne voyant que peu d’évolution après le passage du vétérinaire et après plusieurs semaines d’attente, il pense à l’euthanasie .

La propriétaire ne voulant pas laisser tomber si rapidement décide d’essayer de faire appel à un ostéopathe .

Ma première rencontre avec Bambi à lieu le 30 Mai 2016

Première fois que j’approche un chevreuil , je ne sais pas à quoi m’attendre. Il s’agit d’un magnifique être, très calme et surtout très attaché à la personne qui tente tout pour le garder en vie. La consultation ne peut se dérouler dans le calme que si la propriétaire est présente car n’ayant aucun contact avec l’homme, elle est sa seule référence et confiance.

Je pose mes mains et ne ressens rien, j’ai un corps complètement en état de choc, un mrp inexistant, un système fascial inversé. Je tente une approche extrêmement globale en ayant à l’esprit qu’il y a une énorme tension au niveau cervical à gauche, qu’il n’arrive pas à tourner sa tête, le vétérinaire pensait aussi à une fracture cervicale avec compression médullaire associée puisqu’il n’a toujours pas de réflexe de l’antérieur gauche et très peu des autres membres.

Je tente beaucoup d’outils différents tellement le corps me semble sans vie et sans réaction. J’essaie une compression du 4 ème ventricule, une approche avec la FTM (force de traction médullaire), une approche par le diaphragme car l’émotion de la peur était extrêmement présente, je me retrouve aussi à travailler le foie. Je repars en ayant un très faible mouvement de relance MRP et sans grande conviction... mais très reconnaissante d’avoir fait la connaissance de Bambi.

Je dis à la propriétaire de vérifier la tonicité de ses membres de temps en temps, de le mobiliser un peu, voir de le déplacer pour éviter les escarres et d’attendre 2 semaines en me donnant des nouvelles


- Suite sur ce lien pour les abonnés aux sites : 44A - Bambi, le rescapé
- Et oui, désolé, pour vivre l’ostéo4pattes a besoin de l’énergie de tous y compris financière, c’est grâce à cela que l’ostéo4pattes fête ces douze ans cette année, aussi, pour lire ce que le réseau a produit, nous vous demandons de participer...
- S’abonner à la revue simplement ( ne permet pas de lire les archives internet) ou aux sites de l’ostéo4pattes (minimum abonné de soutien) et l’accès à toutes les archives est libre : S’abonner
- Sommaire de ce numéro : N°44A Sommaire, etc ...



Notez cet article
2 votes






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 34 / 538050

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 3 - Textes du 4Pattes  Suivre la vie du site La Revue Papier  Suivre la vie du site N°44 - Printemps 17 (Rés)   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License