L’Ostéo4pattes

40B -Ostéopathie d’Intentions. (Rés)

Première, Seconde et plus si Affinités ...
Créé le : lundi 6 juin 2016 par Ostéo4pattes-Vetosteo

Dernière modificaton le : lundi 6 juin 2016

Nous savons tous que l’ostéopathie est intéressante dans bien des situations. De plus en plus de personnes y font appel y compris pour leurs animaux, soit de leur propre chef, soit parfois conseillés par des proches ou leur vétérinaire traitant. On peut y avoir recours en première intention, parfois plus tardivement dans le parcours de santé. Mais du point de vue du praticien, la situation diffère selon son mode d’exercice : vétérinaire pratiquant exclusivement l’ostéopathie ou ostéopathe animalier, vétérinaire mêlant l’ostéopathie à l’allopathie, vétérinaire non ostéopathe mais potentiellement référant. Comment conjuguer la volonté de proposer au maximum cette approche, en expliquant son intérêt à des non initiés, tout en évitant de tomber dans les pièges cliniques, et dans un esprit de complémentarité des approches ?

L’ostéopathe débutant, qu’il soit vétérinaire ou non, se lance dans la découverte de cette approche pour des raisons variées : curiosité, envie de se diversifier, vocation véritable, lassitude de son métier traditionnel, évidence pure d’aller vers plus de ressenti, motivation après avoir un vu un ostéopathe travailler, etc.

Ensuite, pour certains les premiers pas se font aisément, pour d’autres le chemin est plus chaotique (changement de référentiel, d’habitudes, temps disponible, pression de la clientèle réelle ou supposée), mais un beau jour les premiers résultats, les premières sensations, arrivent et dès lors difficile de faire marche arrière. Un enthousiasme notoire s’empare alors souvent du praticien, et d’autres enjeux se présentent alors, parmi lesquels la communication autour de l’ostéopathie vis-à-vis des propriétaires ou des confrères, c’est-à-dire tous ceux n’étant pas nécessairement contaminés par cet enthousiasme.

Les questions principales des non-initiés n’étant pas a priori réfractaires à cette approche sont simples : quand faire appel à l’ostéopathie, et pour quelles indications ? Il y a bien aussi des questions sur le mode de fonctionnement, l’innocuité, la compatibilité avec les autres traitements etc., mais les réponses à ces dernières sont simples et ne sont pas l’objet de cet article. En revanche, les premières sont relativement complexes, et dépendent de la situation du thérapeute.

Une première façon très tentante d’y répondre serait de dire : toujours et le plus tôt possible en cas d’apparition de symptômes, quels qu’ils soient en dehors des urgences véritables (trauma, hémorragie, intoxication, déshydratation...), et régulièrement en préventif. C’est une réponse qui peut sembler assez définitive, mais elle est plus pertinente qu’elle n’y paraît. En effet, cette médecine manuelle globale propose de réguler le corps dans son ensemble, ce qui lui permet de se rééquilibrer lui-même. La maladie est vue comme la conséquence de blocages et dysfonctions que l’ostéopathie permet de lever, et lorsque ces obstacles sont levés, le corps se guérit. C’est aussi une médecine préventive car elle détecte des dysfonctions avant qu’elles ne génèrent des symptômes. L’approche analytique par indications comme en allopathie procède d’un autre raisonnement.

Les référentiels sont fondamentalement différents, mais l’allopathie gouvernant le dialogue médical et l’inconscient collectif, il revient à l’ostéopathe pragmatique qui souhaite proposer malgré tout cette approche à ses patients (et ceux des autres confrères en référés par exemple), de réfléchir à quand la proposer et pour quoi.


- Suite sur ce lien pour les abonnés aux sites : 40B - Ostéopathie d’intentions (AR)
- Et oui, désolé, pour vivre l’ostéo4pattes a besoin de l’énergie de tous y compris financière, c’est grâce à cela que l’ostéo4pattes fête ces douze ans cette année, aussi, pour lire ce que le réseau a produit, nous vous demandons de participer...
- S’abonner à la revue simplement ( ne permet pas de lire les archives internet) ou aux sites de l’ostéo4pattes (minimum abonné de soutien) et l’accès à toutes les archives est libre : S’abonner
- Acheter juste l’article en PDF, Attention, livraison manuelle par mail dont la rapidité dépend de notre disponibilité !!
Faites votre demande à rédaction chez osteo4pattes.eu
- Sommaire de ce numéro : N°40B (51)



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 72 / 704641

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC