L’Ostéo4pattes

anatomie, vétérinaire ou ostéopathique....?

Claire Douart
Créé le : lundi 13 novembre 2006 par Claire Douart

Dernière modificaton le : mardi 28 novembre 2017

Il s’agit ici de comparer l’anatomie vétérinaire, telle qu’enseignée dans les Ecoles françaises et l’anatomie ostéopathique, entendue par un enseignant d’Anatomie non ostéopathe. Cette comparaison, très basique, voire simpliste, ne se veut en aucun cas polémique.

Nous nous intéresserons principalement à la splanchnologie et nous dirons quelques mots de la somatologie.

1. l’anatomie animale enseignée dans les écoles vétérinaires françaises, actuellement se limite aux Vertébrés, voire aux seuls Mammifères. Depuis plusieurs décennies, elle est basée sur l’anatomie systématique : elle délaisse l’anatomie régionale, jugée trop compliquée dans une première approche, ce qui nous paraît indéniable.

Rappelons la définition essentiellement physiologique de l’anatomie systématique, qui regroupe les organes concourant à la même fonction en appareils - lorsque les organes sont différents - ou en systèmes - lorsqu’ils sont semblables. Dans le cas des viscères [appareils digestif, respiratoire et uro-génital], elle s’enquiert pour chacun d’entre eux successivement de sa conformation - extérieure et intérieure, s’il y a lieu - de sa situation, de ses rapports et de ses moyens de fixité. Sans négliger les deux dernières questions, elle fait la part belle aux deux premières.

Les rapports envisagés dans l’anatomie vétérinaire sont les seuls rapports de contiguïté. Quant aux moyens de fixité, ils sont souvent listés sans que leur valeur soit réellement établie. Une dérive actuelle consiste à ne pas distinguer les moyens de fixité des moyens d’union, de sorte qu’il n’est pas véritablement fait de place à la notion de fixité de l’organe : à la fin du cours, les étudiants n’ont pas vraiment réfléchi à la variabilité de la situation de l’organe étudié en fonction de la valeur de fixité des moyens énoncés, de sorte que la situation décrite avant les rapports et les moyens de fixité semble immuable, au sens premier.

Nous prendrons l’exemple du foie du Chien......

- suite

- abonné : A08 - Anatomie vétérinaire et Anatomie osteopathique (AS)
- Fiche : Fiche A08 - Anatomie vétérinaire et ostéopathique



Notez cet article
2 votes






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 185 / 752370

Suivre la vie du site re_su 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC