L’Ostéo4pattes

Vision Ostéopathique de l’Insuffisance Respiratoire (Rés)

Créé le : mardi 19 septembre 2017 par Caroline Schlecht

Dernière modificaton le : mardi 19 septembre 2017

« Soigner c’est écouter ce que le malade cherche à dire avec son corps. »

Dominique GINIAUX

Introduction

Parmi les espèces domestiques, le cheval peut être considéré comme un athlète destiné à la compétition. Il est donc fondamental que toutes ses fonctions soient intègres, que ses différents systèmes soient fonctionnels et que l’homéostasie de son corps soit respectée. C’est pour cela qu’une insuffisance respiratoire, même légère, a rapidement des conséquences graves sur le plan des performances et de la santé.

Les maladies respiratoires ont longtemps été mal appréhendées car le matériel technique pour investiguer l’appareil broncho-pulmonaire est de découverte relativement récente comparativement à l’investigation d’autres systèmes comme le système musculo-squelettique. Cette lacune est bien comblée depuis quelques années, de nombreux chercheurs ayant adapté des techniques d’explorations respiratoires de la médecine humaine à la médecine équine.

L’insuffisance respiratoire se manifeste cliniquement par une dyspnée souvent liée à l’effort. Elle peut apparaître progressivement de manière permanente y compris au repos. Les maladies respiratoires susceptibles de provoquer une insuffisance respiratoire chronique sont particulièrement nombreuses et fréquentes chez le cheval : la bronchite, l’emphysème pulmonaire, la pneumonie, etc.

Les maladies respiratoires ont depuis longtemps occupé une place importante dans la pathologie équine. Elle semble connaître un regain d’actualité en raison du nombre croissant de chevaux atteints dont leur entretien quelquefois précaire favorise l’apparition de phénomènes allergiques d’une part, ainsi que l’augmentation de pollutions dues à l’évolution de la société d’autre part.

Propositions de méthodes de traitement

Traitement par le diaphragme

Le diaphragme a un rôle prépondérant lors de la respiration. L’insuffisance respiratoire peut s’améliorer en intervenant directement par le diaphragme, en passant de manière tissulaire sur ses insertions musculaires. Cette méthode a pour avantage de détendre, rééduquer, resynchroniser les corps musculaires du diaphragme sur ses insertions respectives. De plus, la libération des tissus musculaires devrait rétablir du mouvement sur les articulations concernées qui souffrent des conséquences de la lésion. Lors d’une séance ostéopathique sur un cheval insuffisant respiratoire, nous pouvons accompagner le diaphragme, lors de la respiration, en travaillant avec nos mains sur ses points d’insertions lombaires et sur le processus xiphoïde, en vérifiant que le mouvement soit régulier et symétrique lors de l’inspiration et de l’expiration.

Nous pourrons aussi prendre le diaphragme au niveau de ses insertions costales sur les deux cotés et aider à l’expansion et à la fermeture de la cavité thoracique lors des mouvements respiratoires. Une fois que toutes ces étapes ont été réalisées et que l’on trouve le mouvement du diaphragme régulier et symétrique, nous pouvons utiliser la méthode de la respiration forcée qui est particulièrement efficace pour traiter le diaphragme. Cette méthode va permettre de retendre le centre tendineux du diaphragme en amplifiant la traction des corps musculaires sur lui.

La succession des ces techniques va permettre à l’ostéopathe de maîtriser la progression de l’évolution de l’amplitude respiratoire dans le respect des tissus et de l’individu.

Traitement par les poumons.

Lors d’une séance d’ostéopathie sur un cheval insuffisant respiratoire, nous pouvons intervenir en direct sur les poumons. Cette intervention permet de libérer tissulairement les poumons en aidant les mouvements d’inspiration et d’expiration qui sont souvent difficiles. On placera nos mains en direct sur les poumons et nous travaillerons en tissulaire sur la zone pour lever les adhérences qu’il est possible de trouver et redonner de l’élasticité aux poumons et à ses structures.

Traitement sur les zones « clés »

Sur le corps du cheval, certaines zones sont représentatives de problèmes respiratoires, notamment ...


- Suite sur ce lien pour les abonnés aux sites : Vision Ostéopathique de l’Insuffisance Respiratoire (AS)
- Et oui, désolé, pour vivre l’ostéo4pattes a besoin de l’énergie de tous (structure coopérative) y compris financière, c’est grâce à cela que l’ostéo4pattes fête ces douze ans cette année, aussi, pour lire ce que le réseau a produit, nous vous demandons de participer...
- S’abonner à la revue simplement (Pour la lire sur le net mais ne permet pas de lire les archives internet) ou aux sites de l’ostéo4pattes (minimum abonné de soutien) et l’accès à toutes les archives est libre : S’abonner
- Sommaire de ce numéro : N°45ABC (63) - été 2017



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 52 / 596732

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 3 - Textes du 4Pattes  Suivre la vie du site La Revue Papier  Suivre la vie du site N°45 - été 17 (Rés)   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License