L’Ostéo4pattes

Axe Thymus-Thyroïde-Epiphyse (2e partie) ( Rés )

Créé le : mardi 25 février 2014 par Ostéo4pattes-Vetosteo

Dernière modificaton le : samedi 9 décembre 2017

2ème partie de la conférence présentée aux Rencontres d’Ostéopathie Comparée à Saint Girons en juin 2012.

  Sommaire  

Fin de l’épisode précédent : le thymus existe, même chez les adultes... et l’intégrer dans la reflexion ostéopathique peut amener une compréhension nouvelle de nombreuses pathologies.

Sur le forum IMAOV, Marie-Jo m’écrit qu’un collègue, Alain Chavance, travaille thymus et épiphyse en même temps... J’essaie donc, et ma foi, son petit truc me plait bien.... Mais au fait, qu’est-ce donc que l’épiphyse???

 L’ÉPIPHYSE

Nouvelle plongée dans les Barone...

 Anatomie

- Présentation :

Le terme épiphyse devrait être réservé à l’ostéologie, et il convient plus justement de nommer l’épiphyse "glande pinéale"... c’est une glande endocrine, dont le corps imite un cône de pin, dans l’espèce humaine.

- Développement :

Son développement est lent et tardif. La première ébauche est discernable vers le premier tiers de la gestation ou un peu plus tôt. Elle est encore très petite à la naissance, et sa croissance reste lente jusqu’à la puberté, moment où la croissance s’accélère et où la glande pinéale acquiert ses caractères définitifs. Elle régresse dans les âges avancés.

- Structure :

La glande pinéale est entourée d’une capsule, revêtement fourni par la pie-mère et une mince couche conjonctive. Des travées en partent, entrant dans un parenchyme constitué de gliocytes et des pinéalocytes, richement irrigué par tout un réseau de capillaires sanguins fenestrés.

Remarque : quand les sujets avancent en âge, il est fréquent de trouver dans le stroma pinéal de minuscules calculs, qualifiés de sable pinéal. Ces concrétions sont formés d’un complexe de carbonates et de phosphates de calcium et de magnésium, déposé en couches concentriques. (Voilà qui rappelle les corpuscules de Hassal!!! un autre disque dur du corps?)

-Fonctions :

Les pinéalocytes sont sensibles aux variations de l’éclairement, et la principale hormone sécrétée est la sérotonine. En fonction de la perception de la lumière, celle-ci est transformée en mélatonine par deux enzymes que contrôlent les noyaux supra-chiasmatiques juchés sur la face supérieure du chiasma optique.

- Suite sur ce lien pour les abonnés aux sites : C107 - Axe Thymus-Thyroïde-Epiphyse (2e partie)
- Et oui, désolé, pour vivre l’ostéo4pattes a besoin de l’énergie de tous y compris financière, c’est grâce à cela que l’ostéo4pattes fête ces dix ans cette année, aussi, pour lire ce que le réseau a produit, nous vous demandons de participer...
- S’abonner à la revue simplement ( ne permet pas de lire les archives internet) ou aux sites de l’ostéo4pattes (minimum abonné de soutien) et l’accès à toutes les archives est libre : S’abonner ; Catalogue de l’Ostéo4pattes
- Sommaire de ce numéro : N° 031 hiver 2014



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 444 / 753463

Suivre la vie du site re_su 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC