L’Ostéo4pattes

L’ostéopathie et les oiseaux

Créé le : lundi 13 novembre 2006 par Véronique Zenoni

Dernière modificaton le : mercredi 29 novembre 2017

La formation en ostéopathie délivrée par l’Ecole nationale Vétérinaire de Nantes concerne les Mammifères. Mais elle permet également d’aborder les oiseaux. C’est ainsi que j’ai mis en pratique cet enseignement sur les oiseaux qui me sont présentés dans le cadre d’une aide bénévole au centre de soins de la faune sauvage Hegalaldia (64 480 Ustaritz).

- Après un petit rappel d’anatomie, je vous présenterai quelques cas cliniques représentatifs des espèces et des problèmes rencontrés. J’espère ainsi vous donner une idée des situations rencontrées et dégager les apports de la pratique de l’ostéopathie lors d’interventions sur des oiseaux de la faune sauvage, de passage dans un centre de sauvegarde.

QUELQUES POINTS D’ANATOMIE

En anatomie classique, un oiseau cela commence par une tête petite et conique, prolongée en avant par le bec, et posée sur un long cou flexueux. Et cela se termine par une queue mobile. Entre les deux, le squelette axial est réputé rigide avec :
- Des vertèbres dorsales le plus souvent soudées en un os unique sauf la -première qui reste généralement libre, ainsi que l’avant-dernière. La dernière est souvent rattachée à l’os lombo-sacral.
- Des vertèbres lombaires et sacrales soudées en un os unique : le lombo-sacrum ou synsacrum, auquel se rattachent la dernière vertèbre dorsale et la première vertèbre coccygienne.....

- suite
- Pour les abonnés : K07 - L’ostéopathie et les oiseaux...
- La fiche de l’article : Fiche K07 - Ostéopathie chez les oiseaux



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 137 / 685756

Suivre la vie du site re_su 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC