L’Ostéo4pattes

C89/90 - Ostéopathie sur un Gypaète Barbu

Créé le : samedi 30 mai 2009 par Véronique Zenoni

Dernière modificaton le : vendredi 8 décembre 2017

Gypaetus barbatus, le casseur d’os, un oiseau majestueux avec ses 3 mètres d’envergure, et très rare avec moins de 30 couples dans les Pyrénées françaises.

Consult 1

A la mi-avril, un gypaète barbu a été retrouvé blessé dans les Hautes-Pyrénées. Cette espèce très rare fait l’objet d’un plan d’action pour sa sauvegarde, impliquant Diren Aquitaine, PNP, ONCFS, LPO et UFCS. Depuis la découverte de cet individu en détresse, c’est également la profession vétérinaire qui se mobilise. A la demande de la Diren Aquitaine, j’assure une partie de ce suivi. Vous trouverez ci-dessous le compte rendu de la première consultation d’ostéopathie, réalisée au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia (64 Ustaritz).

CONSULTATION OSTEOPATHIE GYPAETE
2/05/09 – HEGALALDIA – 64 USTARITZ

Présentation succincte de l’ostéopathie

L’ostéopathie est une médecine globale ayant à sa disposition tout un panel de techniques. Elle repose sur l’anatomie, notamment sur les rapports de continuité et de contiguïté des différentes structures (muscles, vertèbres, peau, fascia, viscères). L’ostéopathe recherche et corrige des dysfonctions. Une dysfonction ostéopathique consiste en une perte de mobilité d’une structure.
A la différence de la médecine classique, rien ne peut se faire si l’animal ne l’accepte pas.

Contention du gypaète

Le gypaète a été sorti de son box enroulé dans une couverture. Au cours de la consultation, il est sorti de cette couverture et reposait dessus. Une petite couverture a été déposée sur tête et épaule, jusqu’à ce qu’il en sorte également. Sa tête et son cou ont ensuite été glissés dans une large chaussette en jersey, resserrée au niveau du bec. Il l’a conservé tout le reste du temps soit environ les ¾ du temps de la consultation.
Cette consultation a duré environ 45 minutes.

Consultation

Bassin et postérieur gauche
Sacrum en rotation gauche
Sacro-iliaque gauche supérieure
Rotation interne du fémur gauche avec enfoncement dans la cavité acétabulaire
Le reste du membre est en rotation externe.
=> correction par méthodes fonctionnelles et MRP (Mouvement Respiratoire Primaire)

Ces dysfonctions laissent supposer que le gypaète s’est coincé le bas du membre postérieur gauche, il a tiré pour se dégager. Il s’est décoincé d’un coup ce qui a entraîner une brusque remontée du fémur et de l’ilium G, l’ilium ayant entraîné le sacrum. Ceci conjointement à une blessure et une moins bonne vascularisation et innervation du membre. La fragilisation du membre a permis le développement du staphylocoque doré.

Fascias figés à partir du genou : déroulement fascial sur tout le membre, avec une attention particulière portée sur les articulations, notamment des doigts.
Technique « anti-inflammatoire » de V spread sur l’articulation tarse-tibiotarse

Les fascias sont du tissu conjonctif. Ils sont présents sous la peau, entourent chaque muscle et chaque groupe musculaire. Ils entourent également les tendons, et son en continuité avec les ligaments et les capsules articulaires. Il entourent et soutiennent également tous les viscères (péritoine, plèvre, péricarde, méso,...).
Une patte d’oiseau est très fine et il y a peu d’espace entre os-tendon- peau, et très peu d’espace également pour l’innervation et la vascularisation. Dès qu’il y a un traumatisme ces différentes structures perdent de leur liberté de mouvement.
Le but du travail sur les fascias est de redonner de la liberté à toutes ces structures de façon à favoriser la cicatrisation et à récupérer une motricité normale des doigts et de tout le membre.

Cette première phase de la consultation a duré environ 12 minutes. L’oiseau a montré au début quelques signes d’agacement (frappe du bec sur la table). Ces signes ont cessé une fois libéré de la couverture.

Ostéopathie viscérale
La consultation s’est ensuite poursuivie avec un examen minutieux des viscères, en utilisant des techniques tissulaires. Le gypaète s’est alors rapidement endormi, la tête reposant sur la couverture, et ce pour tout le reste de la consultation. Comme s’il n’avait pas dormi depuis 15 jrs.

Foie, vésicule biliaire, veine cave caudale.
Rein gauche ++, surtout dans sa partie crâniale
Intestin grêle ++, entraînant avec lui rate et pancréas
Cœur et péricarde
Sacs aériens +++, plus à gauche qu’à droite

Pour ce qui est du rein gauche, je pense qu’il a souffert des importantes tensions rencontrées sur tout le côté gauche. Tensions qui expliquent aussi que les sacs aériens soient moins bien à gauche qu’à droite

Cette partie de la consultation a duré environ 30 minutes.

Le reste
8ème côte à G, 7ème cervicale et œil D.
Aile droite
Vérification de l’équilibre énergétique

Commentaires
Vous aurez remarqué que je ne décris pas d’examen clinique préalable. Quand l’oiseau est déjà en soin et que je n’ai pas à vérifier la présence d’une éventuelle blessure cutanée ou fracture, je commence directement par l’ostéopathie de façon à ce que l’animal soit calme et ne soit pas soumis à un stress inutile.
Le gypaète présentait un état d’hydratation normal.
Il s’est réveillé quand je l’ai soulevé pour le remettre dans son box.

Ajustement du traitement
Huiles essentielles de citron et de lavande, diluées pour application locale sur le membre avec pommade Rescue
Hépavitol remplacé par des granules de Nelson détoxication, en espérant ainsi ne pas avoir à remettre l’oiseau sous perfusion.
Granules de Nelson tonus général.
Poursuite d’Echinacea 9CH et du mélange de fleurs de Bach (rescue + crab apple, mimulus et olive).
Ce protocole sera ajusté au jour le jour selon l’évolution, c’est du sur mesure.

Pas de modification du protocole d’antibiothérapie.

Ensuite,

Je vous livre tel quel le compte rendu des consultations de suivi (consultation 1) d’ostéopathie du gypaète barbu, compte rendu destiné aux différents partenaires institutionnels et aux vétérinaires impliqués dans la préservation de l’espèce.

Consult-2

CONSULTATION OSTEOPATHIE GYPAETE
11/05/09 – HEGALALDIA – 64 USTARITZ

État général

Plumage plus brillant, oiseau plus tonique.
Doigts de la patte gauche plus souples mais sans mouvement, ouverture plus importante de l’articulation tibio-tarse.
Le gypaète a de nouveau fait un épisode d’anorexie lors du passage à l’antibiothérapie par voie orale. On peut donc le qualifier d’intolérant à ces traitements oraux, intolérance que l’on rencontre également chez certains chats et chiens.

Consultation

Cette deuxième consultation a duré environ 1 heure.

Bassin et postérieur gauche
Jonction sacro-caudale
Toutes les articulations du membre : méthodes fonctionnelles, MRP et fasciales.
Plus chant diphonique pour l’articulation tibio-tarse et les doigts.
Les doigts présentent des rétractations tendineuses pouvant aller jusqu’à des subluxations (métatarse/1ère phalange doigt I, 3ème phalange doigt II). L’utilisation de chants diphoniques permet une mise en vibration des tissus qui leur redonne de la liberté de mouvement d’où une résolution beaucoup plus aisée des dysfonctions. Le gypaète, surpris au début, a eu l’air de bien apprécier.

Ostéopathie viscérale
Sacs aériens beaucoup mieux.
Rein gauche également mieux.

Le reste
Crâne à droite
C0, C3 et C7
Épaule droite
D5 et D8
L1 et L3

Ajustement du traitement
On retire crab apple du mélange de fleurs de Bach.
On remplace l’huile d’olive par de l’huile de pépins de raison pour la dilution des huiles essentielles (citron et lavande).
Commencer à enrichir son milieu de façon à l’inciter à se déplacer et ainsi entamer sa rééducation.

Évolution
Nette amélioration de la locomotion le lendemain de cette consultation.
Mise à disposition d’un plot : le gypaète se perche.
Mais pas d’amélioration de la peau ni de la taille de l’articulation tibio-tarse.

Commentaires
Je réitère ma demande de cartographie des sacs aériens chez le Gypaète ?

Je n’ai pas vu les radios. Est-ce que l’épaule droite paraissait OK ?

Pensez-vous qu’il soit envisageable de modifier l’antibiothérapie et de passer à une fluoroquinolone (je pense au Marbocyl ND) avec une seule administration journalière par voie parentérale ?
Je me demande si nous n’arrivons pas au bout des bénéfices que nous pouvions tirer de l’utilisation de la lincospectine. Et je crains que le gypaète commence à ne plus la tolérer. Alors avant qu’il ne régresse, je propose d’opérer ce changement. Il pourrait être accompagné par un soin avec la méthode NAET (pour plus de renseignements : http://www.naeteurope.com/composite-137.htm) de façon à renforcer les défenses du gypaète contre le staphylocoque doré. Ce soin pourrait être effectuer par Philippe Bignalet, naturopathe renommé de Bayonne et naturaliste ornitho. Il n’aurait pas besoin de toucher le gypaète, en utilisant l’un des capacitaires comme transfert en kinésiologie.
Je suis consciente que ces méthodes alternatives sont une découverte pour certains d’entre vous. Et je continue de penser que nous ne pouvons nous passer d’aucune ressource dans le but de réhabiliter ce gypaète dans son milieu.

consult-3

CONSULTATION OSTEOPATHIE GYPAETE
18/05/09 – HEGALALDIA – 64 USTARITZ

État général

Se perche
Se tient plus droit.
Locomotion plus fluide malgré la boiterie.

Consultation

Cette troisième consultation a duré environ 1 heure.

Postérieur gauche

Articulation tibio-tarse et les doigts : méthodes fonctionnelles, MRP et fasciales, précédées et accompagnées de chants diphoniques.
Les doigts I et II ont toujours tendance à la rétractation tendineuse. L’articulation tibio-tarse présente une meilleure amplitude de mouvement.
Pour la première fois les doigts présentent un peu de tonus et des mouvements de faible amplitude.

Ostéopathie crânio-sacrée

En cours de soin, ma consœur Delphine David nous a rejoint. Elle a accompagné le travail sur le membre par un travail en MRP crânien.
Nous avons poursuivi ce « 4 mains » par un équilibrage crânio-sacré.

Le traitement a été complété par :

- épaule droite et entrée du thorax à droite, correction en MRP.
- C1, correction structurelle.

Ajustement du traitement

Arrêt des antibiotiques
Huiles essentielles : Ravintsare, Lavande, Romarin, Menthe poivrée, en dilution dans de l’huile de pépins de raisin.

Deux séances de soins NAET ont déjà eu lieu, avec un travail sur le staphylocoque doré et sur les antibiotiques. A poursuivre.

Commentaires

Je réitère ma demande de cartographie des sacs aériens chez le Gypaète ?

Consult-4

CONSULTATION OSTEOPATHIE GYPAETE
25/05/09 – HEGALALDIA – 64 USTARITZ

État général

Plumage encore plus brillant, visiblement entretenu par l’oiseau.
Posture plus énergique. Oiseau plus vif, plus présent.

Consultation

Cette quatrième consultation a duré un peu moins d’une heure.

Ostéopathie crânienne

Plus côté gauche que droit, notamment au niveau temporal et frontal.
Ethmoïde ++
Mandibule

Ostéopathie viscérale

Foie ++
Rein gauche
Péricarde

Bassin et postérieur gauche

Travail essentiellement sur l’articulation tibio-tarse. Ce travail a tout d’abord été refusé par le gypaète (retrait de la patte et volonté de se redresser). Il ne l’a accepté que précédé et en partie accompagné de chants diphoniques.
A la fin de cette séquence, une extension normale de cette articulation a été obtenue, avec libérations de micro-adhérences (apparues du fait des réactions inflammatoires des tissus face à l’agression du S. doré).
Les doigts sont visiblement plus souples.

Ceinture thoracique et aile droite

Scapula +++, coracoïde
Aile droite, dont poignet +

Ajustement du traitement

Huiles essentielles : ravintsare, lavande, menthe et tea tree.

Deux séances de soins NAET supplémentaires ont eu lieu. Au moins un contrôle est encore prévu.

Commentaires

Je réitère ma demande de cartographie des sacs aériens chez le Gypaète ?

Pour la première fois, le gypaète plus vif a cessé d’être passif et est entrer en interaction avec le soignant. Il a appris à connaître les soins ostéopathiques et à les apprécier. Mais donc aussi a donner son avis sur ce qui lui convient, d’où les réactions lors du soin.
C’est une très bonne nouvelle tant pour l’état physique que psychique de l’oiseau.

Dès que le temps le permettra, un passage en volière peut être envisagé.

Consults-5/6

CONSULTATION OSTEOPATHIE GYPAETE
08/06/09 – HEGALALDIA – 64 USTARITZ- le matin

État général

Plumage terne.
Décubitus, très abattu.
Hydratation et fientes normales
Articulation tibio tarse : peau de couleur normale, extension normale, température de la patte homogène tout le long du membre et idem au membre droit. Mais volume 4 fois supérieur sans collection de liquide ni effraction cutanée. Pas de rétractation des doigts, aspect et température normaux, sensibilité sur au – 3 doigts mais pas de motricité volontaire.

Consultation

Cette cinquième consultation a duré une dizaine de minutes

J’ai retrouvé sous mes mains un oiseau aussi mal que le 2 mai, au niveau de l’état général avec un MRP extrêmement faible.
Selon le type de dysfonctions constatées, on peut avoir une idée de l’origine de ces dysfonctions. Dans ce cas, je dirai que le gypaète s’est laissé submergé par une peur immense qui l’a complètement prostré.

Ostéopathie générale accompagnée de chants vibratoires

Pour la 1ère fois, toute la consultation a été accompagnée de chants vibratoires.
Les dysfonctions concernaient : l’entrée du thorax, l’intestin grêle +++ (la peur au ventre), L2 (en rapport avec les glandes surrénales chargées de la production de « cortisone naturelle » en cas de stress). Ces dysfonctions accompagnent fréquemment des peurs intenses.

Plus épaule G, genou G
Membre D : articulation tibio-tarse, tarse et doigt III

Pendant le soin, le gypaète s’est profondément endormi avec une respiration profonde et régulière. J’ai donc décidé de ne pas prendre le risque de le réveiller en travaillant plus intensément sa patte malade, et de poursuivre les soins et contrôler l’état le soir. Le plumage paraissait déjà plus brillant.
J’ai demandé au soigneur, Stephan, de le surveiller à distance et de ne pas le déplacer tant qu’il dormait. Et de le laisser dans un box pour la journée.
Cette phase de sommeil a duré environ 50 minutes.

CONSULTATION OSTEOPATHIE GYPAETE
08/06/09 – HEGALALDIA – 64 USTARITZ- le soir

État général

A mon arrivée, le gypaète est debout dans son box, sur ses 2 pattes.
Plumage plus brillant
Animal plus alerte, présent et réactif.

Consultation

Cette sixième consultation a duré une vingtaine de minutes.

Le MRP au niveau du sacrum a retrouvé une amplitude et une fréquence correcte avec une dissymétrie vers la G. Cette dysfonction est corrigée.

Sont corrigées des dysfonctions sur C7 et le coracoïde G.

Cette partie du soin est réalisée pour la 1ère fois avec un gypaète qui se tient debout (et ce, bien sûr sans contention puisqu’il accepte parfaitement les soins en ostéopathie).

Nous le plaçons ensuite sur le dos afin de procéder aux soins des membres. Comme à son habitude, le gypaète a toléré des soins sur son membre G qu’avec des chants vibratoires.

A l’issue de ce soin, le gypaète a été déposé dans son box. Il a couru jusqu’au fond de celui-ci, en passant par dessus un plot (hauteur 40 cm ?).

Commentaires

Vu la baisse d’état général considérable constatée le matin, j’ai demandé à ma consoeur Delphine David de refaire un soin en fin de semaine.
J’ai été informée le jeudi ou le vendredi que appétit et locomotion restaient irréguliers mais que le gypaète avait repris 150 ou 200g.

Le week-end du 13 et 14, avaient lieu les 4èmes rencontres d’ostéopathie comparée en Ariège. J’ai exposé à une cinquantaine de confrères le cas de ce gypaète et ai sollicité ainsi un avis extérieur. Et notamment quant au fait qu’il soit redescendu aussi bas. Dans l’assistance plusieurs confrères pratiquant également la médecine traditionnelle chinoise ont trouvé un lien pour eux évident :
Oiseau trouvé à proximité d’un lac
Localisation du problème au tarse : méridiens rein et vessie, élément eau, rapport à la peur.
Aggravation suite au bain donné avant la mise en volière
Intempéries
Leur première question ayant été : où l’oiseau a t’il été trouvé ?

Consult 7/8

CONSULTATION OSTEOPATHIE GYPAETE
18/06/09 – HEGALALDIA – 64 USTARITZ- le matin

État général

Oiseau en box (du fait de la pluie), perché sur un plot, en appui sur les 2 pattes

Plumage terne.

Hydratation et fientes normales

Examen de la radio des membres postérieurs

Fonte des muscles de la jambe G estimées à 40 %

Articulation tibio-tarsienne : 3 fois plus volumineuse que la controlatérale, présence de plusieurs taches de densité élevée, de formes irrégulières, dans les tissus mous (correspondant à des débris cellulaires ?)

Extrémité distale du tibia et extrémité proximale du tarse : perte de densité osseuse uniforme sur environ 3,5 mm

Tissus mous autour du tarse augmentés de volume (+ 50 %)

Consultation

Cette septième consultation a duré une vingtaine de minutes

Contrôle du MRP au niveau du sacrum : amplitude et fréquence correcte, tendance à tirer vers la patte gauche.

Soins de l’articulation tibio-tarsienne G par des méthodes énergétiques de digipuncture et de libération somato-émotionnelle.

A l’issue de ce soin le gypaète s’est endormi, il est donc resté dormir sous la surveillance du capacitaire, Stephan Maury. Il s’est réveillé au bout d’une vingtaine de minutes et a été placé en volière de 26 m.

CONSULTATION OSTEOPATHIE GYPAETE
18/06/09 – HEGALALDIA – 64 USTARITZ- le soir

Consultation

Cette huitième consultation a duré une vingtaine de minutes.

Pour la première fois le gypaète a refusé qu’on lui couvre la tête.

Poignet G et déroulement fascial aile G.

Crâne à G

4ème cervicale

Entrée thorax à G

Cœur et système vasculaire artériel de l’aorte jusqu’au capillaires des doigts G avec des points d’arrêt au niveau de la bifurcation iliaque, du genou et de l’articulation tibio-tarsienne.

Système vasculaire veineux, des capillaires des doigts G aux poumons, avec des points d’arrêts au niveau du genou et du rein G.

Système artériel plus poussif que le système veineux.

Travail en application de la règle de l’artère. Cette règle a été définie par Andrew Taylor Still vers 1874, et pour résumer : à partir du moment où un organe est correctement vascularisé (et innervé), son potentiel d’auto-guérison est soutenu. [1]

Commentaires

A l’issue de ce soin et dans la mesure où l’état du gypaète au minimum se maintient, il est envisagé de le transférer en volière de 50 m, dès que possible.
Le but est :

de lui offrir un maximum de tranquillité

de l’inciter au mouvement pour :

une meilleure circulation sanguine dans les membres

un accroissement des masses musculaires, atrophiées par la maladie et la captivité

Dans l’état actuel, il est hors de question de parler d’euthanasie. Ce n’est pas une radiographie que l’on euthanasie mais un animal. Et, sans excès d’optimisme car tout est toujours possible, un relâcher reste envisageable.

Le travail des confrères espagnols suit sont cours avec la totale collaboration de l’équipe d’Hegalaldia et des vétérinaires intervenant sur le centre. La ponction réalisée en début de semaine semble être profitable. L’éventuelle nécessité de la renouveler sera évaluée jour après jour (tout comme la nécessité de toute autre intervention).

Pour ce qui est de la baisse de densité osseuse au niveau du tarse, elle est due à l’action de cellules appelées ostéoclastes. A tout moment le corps détruit et recrée de la matière, dans un continuel recyclage des éléments de structure : renouvellement cellulaire continu de l’épiderme et de la muqueuse digestive par exemple. Mais également remaniement osseux : avec des ostéoclastes chargés de la destruction et des ostéoblastes chargés de la reconstruction. Ce sont des éléments de physiologie et de biologie cellulaire qu’un ostéopathe a à l’esprit quand il entreprend un soin. [2]
Pour l’articulation qui nous intéresse, ces ostéoclastes ont pu être mobilisés lors de la réponse immunitaire cellulaire à l’agression engendrée par le staphylocoque doré.

La radiographie ne nous permet pas d’avoir une image dynamique de ce qui se passe : est-ce que le gypaète est encore en train de détruire de l’os, ou en refabrique-t’il déjà ?

La radiographie ne nous informe pas non plus sur la cause de ce remodelage : Infectieuse ? Immunitaire ? Cancéreuse ? C’est pour cela que des analyses sont en cours.

On ne peut pas non plus totalement expliquer les hauts et les bas observés quant à l’état général. Ni les prédire. Si je dois noter l’état du gypaète (en prenant en compte l’état général, le membre G et le moral), cela donnerait :

2 mai 2009 : 0.25

11 mai 2009 : 4

18 mai 2009 : 8

25 mai 2009 : 15 (très bon moral)

8 juin 2009 matin : 0.5

8 juin 2009 soir : 8

18 juin 2009 matin : 9

18 juin 2009 soir : 7

Consult 9

CONSULTATION OSTEOPATHIE GYPAETE
20/06/09 – HEGALALDIA – 64 USTARITZ

État général

Oiseau en volière de 26 m, sous surveillance vidéo, au sol, se déplaçant d’ombre à soleil, et inversement.

Plumage terne.

Hydratation et fientes normales

Consultation

Contrôle du MRP (Mouvement Respiratoire Primaire) au niveau du sacrum : amplitude et fréquence correcte, tendance à tirer vers la patte gauche.

Soins des articulations coxo-fémorale et du genou, ainsi que de tous les doigts du membre G.

Soins de l’articulation tibio-tarsienne G.

Réalisation d’une ponction : 5 ml de sang quasi en nature. Envoi pour bactériologie et antibiogramme le 22/06/09

Un contrôle général est effectué à l’issue de cet acte (subi par le gypaète sans signe de défense). Les dysfonctions suivantes sont apparues : entrée du thorax, 2ème lombaire en relation avec la glande surrénale G, cloaque et intestins. Elles sont corrigées. Ces dysfonctions ostéopathiques apparaissent typiquement lors d’un stress. De plus le MRP a perdu de sa qualité. Si on le note, on aurait :
avant le 1er soin : 8
après le 1er soin : 12
après la ponction : seulement 2 !
après le 2ème soin : irrégulier, oscillant entre 8 et 12.

Traitement médicamenteux

Poursuite de l’antibiothérapie associant Convenia et Flagyl

AINS à la demande : Métacam

Homéopathie : Silicea 3 CH

Soutien cellulaire : Nelson détoxication et Nelson stress.

[1Andrew Taylor Still (1828-1917) – Autobiographie – traduit de l’américain par Pierre Tricot, Ed° SULLY 1998
Andrew Taylor Still – Ostéopathie, Recherche et pratique - traduit de l’américain par Pierre Tricot, Ed° SULLY 2001
Zachary Comeaux – Incendie sur la prairie, vie et mœurs de l’époque d’Andrew Taylor Still fondateur de l’ostéopathie -traduit de l’américain et édité par Pierre Tricot, 2008

[2Thibault Marlange – Théorie sur les origines biochimiques de la dysfonction ostéopathique, intégrée à l’ostéopathie – in L’Ostéo4pattes n° 5, juin 2007, http://www.revue-osteo4pattes.eu/spip.php?article219
Jean-François Mégret – La Tenségrité, itinéraire didactique vers l’ostéopathie – in L’Ostéo4pattes n°5, juin 2007, http://www.revue-osteo4pattes.eu/spip.php?article220, avec une importante bibliographie sur la biologie cellulaire.



Notez cet article
4 votes






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 864 / 722233

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC