L’Ostéo4pattes

Décembre 2011

Créé le : vendredi 9 décembre 2011 par Ostéo4pattes-Vetosteo

Dernière modificaton le : lundi 19 juin 2017

La Semaine Vétérinaire n°1473 - 2 décembre 2011

-  Osez la physiothérapie de Agnès Faessel

Un dossier de 6 pages sur la physiothérapie, initié par la regroupement de confrères physiothérapeuthes en association, "l’Afvephyr", née en avril 2011. Abondamment illustré, il souligne que, malgré une demande présente chez les propriétaires, la physiothérapie est peu utilisée en France, contrairement aux pays anglo-saxons, conséquence notamment du manque de reconnaissance de la discipline dans la profession vétérinaire, dû essentiellement à un défaut d’informations. Un grand tableau liste les principales techniques de physiothérapie et de rééducation fonctionnelle, et un encart présente un cas clinique. Un entretien avec la première présidente de cette association clôt le dossier.

Mains Libres n°224

- La méthode McKenzie : apprendre au patient à devenir autonome G. Sagi et Revue critique de la littérature sur le traitement selon la méthode McKenzie : efficacité pour la lombalgie chronique ?. N. Sansonnens, F. Kunzler, C. Bron, M. Vassant, L. Allet

La méthode McKenzie est une approche très active de la rééducation des douleurs mécaniques du rachis et des membres. Elle repose sur un interrogatoire détaillé et sur un examen spécifique qui comporte en particulier des tests de mouvements répétés. Le traitement consiste pour la plus grande part en des stratégies et des techniques d’auto-traitement, afin de rendre le patient l’acteur principal de sa santé.
La revue critique qui suit concerne trois études et une étude de suivi. Elle conclue que la méthode McKenzie montre une efficacité équivalente au renforcement passif pour les patients lombalgiques chroniques, mais il manque encore des études de bonne qualité pour confirmer ce résultat.

- Prise en charge conservatrice des syndromes canalaires classiques du membre supérieur, à propos d’une série en continue bi-opérateurs de 65 cas. F. Degez, C. Blouin, G. Raimbow, Y. Saint-Cast

- Andrew Taylor Still : l’inventeur de la médecine ostéopathique. J. P. Amigue.

Un très bel (et trop court) article, où l’auteur s’attache à rappeler que si Still est connu pour son approche mécaniste, tout un pan de son enseignement est trop couramment occulté : Visionnaire, certes il l’était, mais il était également avant tout un homme curieux, fréquentant des personnes qui enseignent le magnétisme ou le spiritisme... Il a vécu chez le peuple indien Shawnees, et il est facile d’imaginer qu’il a pu être en contact avec leur chaman. Il baigne profondément dans la spiritualité, et sa médecine est fondée sur une philosophie de l’esprit. L’auteur nous dit : "Quand Still évoque l’esprit, c’est la traduction du mot "spirit", et non la traduction du mot "mind". "Mind", c’est l’esprit du cerveau gauche, l’esprit de la raison, l’esprit rationnel. "Spirit", c’est l’esprit du cerveau droit, l’esprit de l’intuition, de la perception, l’esprit de l’être immatériel". Still croyait en la réincarnation, et avait un fin ressenti à distance.

Ouf ! que ça fait du bien de lire ça ! :)

Chiens Guides - Centre Aliénor n°9

La prise en charge en ostéopathie par le Dr Frédéric LANOT

Un article de communication grand-public clair, concis et pertinent.... qui mérite une bonne place dans votre salle d’attente....

www.chiensguides-alienor.com

Le monde

Dans le monde du 2 décembre :

Le mystère des vaches magnétiques

Un article qui reprend une étude qui montre que les vaches ont tendance dans les prés à s’aligner sur le champ magnétique terrestre et que cet alignement est perturbé près des lignes à haute tension.

Dans notre milieu on sait cela depuis longtemps et on sait aussi qu’EDF ou autre ont toujours essayé de minimiser voire de ridiculiser cette idée qu’un corps est perturbé par les champs magnétiques forts.

Mais dans cet article de vulgarisation ... qui est notable c’est que d’emblée le journaliste situe l’analyse dans l’improbabologie ... et le ton est donné : une grosse moquerie .... comme quoi même ce qui fait la scientificité d’un sujet ce n’est pas la méthode mais le sujet lui même ...

Mais çà on le savait déjà ...le parti pris en sciences ne devrait pas mais il est très fort et devient synonyme de scientisme, de religion...

Vulgarisation, vulgaire .



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 205 / 736735

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC