L’Ostéo4pattes

Dans une étude dont le but était d’établir la...

Créé le : vendredi 12 juin 2015 par Nicolas Berthon

Dernière modificaton le : vendredi 12 juin 2015

Dans une étude dont le but était d’établir la validité d’indicateurs posturaux de douleurs rachidiennes chez le cheval, Clémence Lesimple et al ont montré que la forme de l’encolure (rectiligne ou concave versus convexe) était un bon indicateur de l’état lésionnel du rachis. Les chevaux ayant une encolure rectiligne ou concave ont significativement plus de vertèbres en lésion que les chevaux dont l’encolure est convexe (arrondie). La forme de l’encolure est donc un bon indicateur de terrain de la santé rachidienne du cheval, ce qui en fait sans doute un outil de sensibilisation des non-spécialistes à cette problématique très sous-estimée.

Toutefois, pour avoir posé la question à Martine Hausberger (une des co-auteurs de l’étude), il semblerait qu’une encolure arrondie ne soit pas une garantie de parfaite santé rachidienne. Pour nous ostéopathe, et particulièrement lorsqu’on travaille sur la FTM, cela soulève une question : parmi les chevaux présentant des dysfonctions rachidiennes, ceux ayant une encolure redressée ou concave sont-ils ceux présentant une FTM élevée ?

Par ailleurs, les auteurs ont noté une forte corrélation entre l’activité musculaire au niveau de C3 et l’activité musculaire tout le long du rachis, ce qui met en évidence le rôle sans doute important de cette vertèbre dans le fonctionnement du rachis.

L’intégralité de cette étude très intéressante est consultable sur PlosOne :
- http://journals.plos.org/plosone/ar...



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 537 / 737142

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC