L’Ostéo4pattes

Nous sommes ...

Créé le : mercredi 3 juillet 2013 par Ostéo4pattes-Vetosteo

Dernière modificaton le : mercredi 3 juillet 2013

Nous sommes des étoiles à gueule de planète. Notre ciel est une veille, notre course une chasse, et notre gibier est une goutte de clarté.

Ensemble nous remettrons la Nuit sur ses rails ; et nous irons, tour à tour nous détestant et nous aimant, jusqu’aux étoiles de l’aurore.

J’ai cherché dans mon encre ce qui ne pouvait être quêté : la tache pure au-delà de l’écriture souillée.

En poésie, devenir, c’est réconcilier. Le poète ne dit pas la vérité, il la vit ; et la vivant, il devient mensonger.
Paradoxes des Muses : justesse du poème.

Dans le tissu du poème doit se retrouver un nombre égal de tunnels dérobés, de chambres d’harmonie, en même temps que d’éléments futurs, de havres au soleil, de pistes captieuses et d’existants s’entr’appelant. Le poète est le passeur de tout cela qui forme un ordre. Et un ordre insurgé.

René Char

Proposé par Rachel Senault suite à son passage aux rencontres ... passage remarqué et remarquable puisque troisième prix de mémoire ...



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 323 / 737142

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC