L’Ostéo4pattes

Résonance vocale pour vétérinaires ostéopathes

Créé le : lundi 7 novembre 2011

Dernière modificaton le : lundi 19 juin 2017

Intervenant : Bernard Dubreuil,
Massothérapeute agréé
Membre de la Fédération Québécoise des Massothérapeutes

Après les ateliers de Patrick Chêne, vous ne vous demandez plus si la résonance vocale a un impact sur la palpation en ostéopathie : vous l’avez vu, vous l’avez entendu et vous l’avez sentu !

Je vais juste ajouter d’autres sons harmoniques et d’autres palpations/manipulations. En gros, aux harmoniques aigues j’ajouterai les notes très basses des moines tibétains et à la palpation du MRP j’ajouterai la palpation du champ énergétique pratiquée en Shiatsu. Mon objectif, bien sûr, c’est que mon approche qui combine chant énergétique et champs énergétiques (et que j’ai baptisée Chantsu) puisse s’harmoniser avec votre éthique et votre pratique de l’ostéopathie.

En tous cas, pas besoin d’avoir chanté dans une chorale ni de savoir lire les notes de musique : il suffit d’avoir envie de palper et de manipuler les sons de votre propre voix !

Samedi matin  : amplification des harmoniques de votre voix

La matinée, je vais vous montrer, puis vous amener à produire avec votre voix, 4 types de sons diphoniques :

- -les harmoniques 3, 4 et 5 d’une note aigue,

- - des oscillations du voile du palais, pendant l’amplification d’une harmonique. On prononce le mot HON….GA pour faciliter le travail du voile du palais

- - des ‘’battements’’ entre votre note aigue et celle de votre partenaire. On fabrique une 3e note, dont la fréquence est égale à la difference rentre les deux fréquences chantées. Cette 3e note très basse ( une douzaine de hertz) entraîne nos ondes cérébrales…. et cela nous met, comme on dit, ‘’en alpha’’.

- - des notes extrêmement basses, comme celle des moines tibétains. Vous allez apprendre à passer de bébé à moines en 10 secondes !

Cela vous paraît beaucoup pour une seule matinée ? Oui, il y a du stock, comme on dit au Québec, mais restons pratico-pratique : il s’agit juste de réapprendre comment bougent la langue et les lèvres, la mâchoire, le larynx et le voile du palais ! Et au passage, hop sans douleur, vous allez pratiquer la Loi de la Résonance de ce brave Herman Von Helmholtz !

Un logiciel d’analyse spectrale et un ordinateur vont nous permettre de voir les harmoniques sur l’écran en temps réel. Disposer d’une représentation des harmoniques permet de mieux contrôler les micro mouvements des muscles qui transforment notre bouche en caisse de résonance précise et efficace.


Samedi après-midi
 : palpation et manipulation du champ énergétique

L’après-midi, je vais vous montrer comment palper le champ énergétique autour de votre propre corps et autour du corps de votre partenaire.

Pour mettre un peu d’ordre dans la dégustation des sensations liées à la palpation, j’ai plein d’exercices pratiques à vous proposer : comparaison entre le ressenti avec focus et le ressenti sans focus, comparaison entre le ressenti que l’on a en présence d’un champ électrique, d’un champ magnétique, d’un champ électromagnétique et d’un champ sonore, pressions sur des points d’acuponcture, respiration 5 + 5, mouvements de Tai Chi Chuan, test (tactile) de la présence à soi-même, etc...

On utilisera les sons 1 à 4 les uns après les autres. Petit à petit, vous allez découvrir le type de chant, la fréquence de la note et le rang de l’harmonique qui conviennent le mieux pour le soin à faire. Personne peut vous dire à l’avance : c’est telle note pour les boîteries et telle autre pour faire baisser la température ! Je galège bien sûr, mais pas tant que ça. Il y a des gens qui pensent qu’il existe une application bijective entre une liste de notes chantées et une liste de pathologie. Je n’en crois pas un mot ! Pour moi, c’est au cas par cas et tout au feeling. Vous allez chercher la ou les notes (et dans ces notes, l’es harmoniques)… qui vous donnent la meilleure palpation, puis la meilleure manipulation du champ énergétique, basta. Il est important de resté collé-collé à vos sensations énergétiques, qui vous guident dans le travail.

Je ferai ma petite démo avec un(e) volontaire. Vous pratiquerez vous aussi le passage de la palpation à la manipulation du champ sur un ou une partenaire.

Et en fin de journée, on fera le bilan : Qu’est-ce que j’ai appris de ‘’nouveau’’ avec ma voix ? Qu’est-ce que j’ai senti de ‘’nouveau’’ avec mes mains ?

Dimanche matin : Quel est l’effet de ma voix ? Quelle est ma relation avec ma voix ?

Nous allons plonger dans la question suivante : C’est quoi, ma relation avec ma voix ?

Il y a plusieurs questions subsidiaires :

- C’est quoi les sensations et les émotions que ma voix provoque en moi et en autrui ? NB Si l’on veut se servir de la voix pour soigner, c’est une bonne idée de connaitre ses faiblesses et ses forces et même les forces de ses faiblesses et les faiblesses de ses forces. C’est Chinois comme idée … et ça fait longtemps que ça marche ! Si vous voulez ajouter votre voix à vos gestes thérapeutiques, il faut faire une bonne mise à jour de votre relation avec votre propre voix.

- Comment vous sentez-vous avec vos notes aigües ?

- Et comment vous vous sentez, avec vos notes basses ?

- Comment, avec votre voix de dominant(e) ?

- Comment, avec votre voix de dominé(e) ?

- Quels sont les détracteurs et les admirateurs de votre voix ?

- Quelle est votre note de cassure, entre votre voix de poitrine et votre voix de tête ?

- Quelle est votre note la plus résonante ?

- Petit(e), avez-vous eu le droit de parler fort ?

Vous serez surpris de découvrir tout le non-dit que nous trimballons à propos de notre propre voix.

On va progresser exercice par exercice. Avec de temps en temps un peu plus de guidage, et de temps en temps un peu plus de liberté. On va probablement débusquer ici ou là une vieille souffrance. On va probablement soulager ici ou là une vieille douleur. Et on fera le point en fin de matinée : qu’est-ce que j’ai appris sur ma voix.. et sur moi ?

Dimanche après-midi  : chant + champ + MRP

L’après-midi, on va se dire : bon, 1) je sais faire des sons nouveaux avec ma voix, 2) j’ai découvert que l’on pouvait palper sans toucher, 3) j’ai découvert des zones de ma voix qui me mettent mal à l’aise et d’autres qui me font jubiler.

Mais maintenant, je fais quoi ? Comment mettre ensemble le chant, le champ et mes gestes professionnels habituels ?

Eh ben, on va voir !

On va pratiquer 1) sur des humains, 2) sur des animaux

Pour le travail sur les humains, on va se mettre par deux et respirer ensemble. On va chanter deux-trois minutes ensemble. Et puis on se demandera : c’est-tu toi qui commence, ou c’est-tu moi ? Bref on va se mettre par paire et s’accorder, se mettre sur la même longueur d’onde.

Et à partir de là, ben, vous êtes des professionnels ! Vous allez vous échanger une vraie séance. Deux séances de Résono-Ostéopathie pour vivre successivement les deux facettes : celle de donneur et celle de receveur ! Quand vous ferez vos gestes professionnels en rajoutant les sons harmoniques qui vous font du bien, écoutez ce qui se passe dans votre corps, écoutez ce qui se passe dans le corps de votre partenaire : comment cela se passe pour le MRP et pour les autres réactions tissulaires auxquels vous avez l’habitude de faire attention.

Pour le travail avec les animaux, on s’adaptera à la situation.

Je n’ai rien à vous dire sur le comment faire, c’est vous les ostéopathes vétérinaires.

Mais j’ai des choses à vous montrer sur le comment être, sur l’être dans le chant et sur les sensations énergétiques perçues avec les mains. En gros, c’est toujours la même affaire : vous vous mettez dans un état de conscience élargie (le chant aide beaucoup pour ça) et vous suivez vos sensations énergétiques, + les signes que vous connaissez en ostéopathie (MRP…)

En fin d’après-midi, on fait le bilan.Y a-t-il oui ou non un impact de vos sons vocaux sur le Mouvement Respiratoire primaire, sur votre état de conscience ? Comment décririez-vous l’effet sur votre partenaire ? Sur l’animal que vous avez traité ?

On terminera par une évaluation du stage en lui-même. Qu’allez-vous retenir de ce stage ? Quoi ajouter ? Quoi supprimer ? Quoi absolument conserver ? À qui le recommander ?

Dernier acte : le chant du champ ! On va ‘’se chanter le Merci ! ’’, entre nous. En se palpant le champ à distance, collectivement. Vous allez voir, c’est vraiment l’top : la compassion dans la jubilation !

Conditions : 240€ par personne, facture et attestation de présence fournies. Hébergement et restauration en sus.

Deux stages sont actuellement prévus :

-21 et 22 janvier 2012, à Abbaretz, entre Nantes et Rennes.
Lieu : http://www.lapichardiere.com/index.html
Contact : helene.leray chez vetosteo.eu
Hébergement et restauration sur place du samedi matin au dimanche soir : 66€. Possibilité d’hébergement le vendredi soir.

-5 et 6 mai 2012, Artaime à Montvendre (Drôme)
http://www.artaime.com
Contact : vetochabeuil chez wanadoo.fr
(stage complet)



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 364 / 705748

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC