L’Ostéo4pattes - Site de l’Ostéopathie

Poster un message

En réponse à :

Mes XIIIe Rencontres d’Ostéopathies comparées

samedi 15 septembre 2018 par Jean Louis Boutin

Il y a des stages où l’on se pose la question : dois-je y aller ou pas ? et que vais-je y faire ? Ici point n’est besoin de se poser ces questions existentielles, elles sont inutiles, voir absurdes tellement la Vie, la vraie Vie s’y manifeste dès l’abord, dès les premiers pas, dès le premier regard.
Je ne suis pas un habitué des Rencontres, la dernière fois c’était pour les 10e Rencontres (19-21 juin 2015) [1].

Précédemment, j’étais venu aux 6e Rencontres (24-26 juin 2011) et nous avions vécu un moment tout particulier dans la Grotte de Niaux [2].

Cette année c’était un peu particulier : avec Patrick Chêne, nous avons décidé de réunir nos énergies et publier une revue « siamoise », dont une partie des articles provient de l’Ostéo4pattes et l’autre du Site de l’Ostéopathie. Ma venue était donc toute indiquée et c’est avec un grand plaisir que j’ai assisté aux 13e Rencontres.

Organisées cette année de main de maître par Éric Goyenvalle et Aude Peltier, elles ont été très suivies puisque nous étions tout près de 150 participants. Comme à chaque fois, elles comprennent des ateliers à la ferme le matin, 4 en général, et des conférences l’après midi. Il n’est guère possible de participer à tous les ateliers, mais tous ont un intérêt, parfois un peu éloigné de l’ostéopathie mais finalement si proche de la Vie, celle de l’écoute de soi, du partage, de l’échange de cœur à cœur…
Et puis il y a les rencontres, celles où l’on découvre les autres, les échanges entre nous, les repas pris en commun, et puis celles que l’on attend.

J’ai eu ainsi le bonheur de rencontrer de visu Christian Courraud, qui participe au Site par ses articles sur les fascias, et avec qui les échanges sont toujours instructifs.

J’ai eu l’immense joie aussi de voir mon ami Pierre-Luc L’Hermite venir pour la 1ère fois à ces rencontres et faire un petit exposé sur la Médicalité de l’ostéopathie, son sujet de thèse en droit qu’il présentera quelques jours plus tard à Toulouse et qui obtiendra, outre le titre de Docteur en droit, la mention très honorable et les félicitations du jury.

J’ai rencontré également Blaise Erpicum, ostéopathe belge, qui nous a présenté ses travaux. D’autres encore comme Élodie Vindret, Véronique Zenoni, Christophe Dreyer, Amélie Mettelini, Amélie Gardelle et Jean-Paul Brochard qui ont présenté leur echerche dans ces conférences.

J’ai suivi finalement peu d’ateliers, mais ils m’ont particulièrement intéressé : Celui de Christophe Dryer, L’art de la relation en tant qu’ostéopathe. Celui de Florence Emmeline Lombardini, Faire participer les présences invisibles et élémentales dans les soins. Et celui de Bernard Dubreuil, La traversée du Dolmen, qui nous a tous particulièrement intéressé. Faut dire que Bernard ne laisse personne indifférent et nous avons eu une relation vraiment particulière... [3].

Il y a toujours un peu de nostalgie quand on quitte ces Rencontres. À chaque fois, c’est un petit pincement au cœur, pourrai-je venir l’an prochain ? mais surtout c’est de quitter des amis et amies que l’on a rencontré(e)s, que l’on vient de se faire, enrichi par ce qui s’est passé, plein d’émotions mais aussi d’authenticité, heureux d’avoir à nouveau pu expérimenter ces moments où on s’est mutuellement apprivoisé et où on a vu avec le cœur.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 772535

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC