L’Ostéo4pattes - Site de l’Ostéopathie

40 - B Effets d’un traitement ostéopathique sur l’évolution des courbures rachidiennes des cavaliers professionnels, dans le plan sagittal. (Rés)

Créé le : lundi 6 juin 2016 par Ostéo4pattes-Vetosteo

Dernière modificaton le : lundi 6 juin 2016

L’équitation est une des disciplines les plus pratiquées dans le monde, elle est la troisième fédération olympique de France. En 2012, la Fédération Française d’Equitation a répertorié 2774 cavaliers détenant une licence professionnelle, et on estime 900 cavaliers vivant réellement de ce métier (Farman, 2014).

La plupart des études menées sur le cavalier ont été réalisées sur les traumatismes de la pratique équestre (Carrillo et al., 2007 ; Hasler et al., 2011 ; Loder, 2008 ; Rigou et Thélot, 2010 ; Thomas et al., 2006). D’autres se sont concentrées sur les lombalgies du cavalier (Auvinet, 1999 ; Hordegen, 1975 ; Humbert, 2000 ; Kraft, 2009 ; Teyssandier, 2003), montrant entre autres que la pratique de l’équitation ne serait pas nocive pour le rachis lombaire. En revanche peu d’études ont été réalisées sur la douleur du cavalier en elle-même.

D’autres études se sont intéressées à la recherche de la performance du couple cavalier-cheval, car en effet il s’agit bien d’un couple et non : d’un cavalier et d’un cheval. Cette notion de couple reprend la notion évoquée de « centaure » (Chêne, 2004), reprenant ainsi le principe d’« isopraxie » (Juste, 2010) qui est un principe d’homologie gestuelle entre le cavalier et son cheval : principe qui veut que tout le corps, en partant de l’assiette du cavalier, prenne une attitude qui corresponde à celle que l’on veut obtenir du cheval. C’est dans cette optique que nous souhaitons travailler en prenant pour base la posture du cavalier.

Nous apportons notre petite pierre à l’édifice par un travail qui entre dans la démarche de recherche de la performance du couple cavalier-cheval, dans la continuité de différents travaux réalisés entre autres par J. Guillot en 2013 et M. Blot en 2014 (Blot, 2014 ; Guillot, 2013). Cette étude est un cas clinique expérimental ayant pour objectif de montrer si une prise en charge ostéopathique globale peut modifier la posture du cavalier professionnel, avec comme outil d’évaluation de la posture, les courbures rachidiennes. L’objectif secondaire de mon étude est de voir si une prise en charge ostéopathique peut diminuer l’intensité des douleurs du cavalier professionnel, en utilisant une échelle de la douleur reconnue telle que l’Echelle Visuelle Analogique (EVA).

Pour pratiquer l’équitation le cavalier est assis en appui sur ses ischions, le bassin en rétroversion, le haut du corps souple et droit, les jambes descendues tombant naturellement. Cette position de base permet au cavalier de s’adapter aux mouvements du cheval. En effet, le cavalier n’est pas statique mais dynamique dans son équitation, l’accompagnement des mouvements du cheval se fait par la mobilité du bassin vers la rétroversion et antéversion, entraînant ainsi la mobilité de la lordose lombaire vers la flexion et extension, tout en gardant le haut du corps le plus stable possible.

Dans la pratique de l’équitation, le corps subit des contraintes qui varient en fonction du niveau d’expertise du cavalier et de la fréquence de sa pratique quotidienne, mais également de la (ou des) discipline(s) que le cavalier pratique.

1. Matériels et méthodes

1.1. Population étudiée et patients recrutés :

Il a été choisi des cavaliers professionnels montant plusieurs fois par jour à cheval afin que leur activité principale soit l’équitation. Ainsi, 6 patients ont été recrutés, entre 18 et 52 ans, 5 hommes et 1 femme. Il s’est avéré que les cavaliers avaient une discipline de prédilection identique : le saut d’obstacle. Ces cavaliers ont entre 9 et 40 ans d’expérience dans le domaine équestre, et montent entre 3 et 10 heures par jour à cheval.

1.2. Déroulement de l’étude Figure 4 : Schéma du déroulement de l’étude.

Lors de la première visite, après avoir donné leur consentement à l’étude, chaque cavalier a répondu à un questionnaire concernant son activité équestre, ses douleurs et sa prise en charge ostéopathique avant l’étude. Chaque prise de mesures s’est effectuée de la même façon comme décrit plus bas. A chaque rendez-vous, une évaluation de la douleur par l’échelle visuelle analogique (EVA) a été effectuée afin d’évaluer notre seconde hypothèse.

1.3. Outil et Protocole de prise de mesures :

Afin d’évaluer la posture du cavalier, nous avons choisi de mesurer et d’évaluer les courbures rachidiennes lombaires et thoraciques des cavaliers. Ainsi, nous avons comparé les angles de courbures thoraciques et lombaires (exprimés en degrés), avant et après une prise en charge ostéopathique.

Les mesures ont été effectuées en utilisant le Flexicurve qui est un outil permettent de prendre la mesure du rachis dans le plan sagittal : permettant donc de mesurer la cyphose thoracique et la lordose lombaire. Nous avons suivi le protocole de mesures utilisé par M. Blot en 2014 dans son mémoire de fin d’année, protocole selon Ettinger et al., 1994 ; Texeira et Carvalho, 2007 ; Nishiwaki et al., 2007 ; Greendale et al., 2011 :

Nous repérons et marquons les vertèbres importantes : C7, T1, T12, L1 et L5. Le patient est se place debout sur une plateforme, les bras le long du corps, le regard à l’horizontal, en appui équivalent sur ses deux pieds. Puis, nous moulons le Flexicurve ...


- Suite sur ce lien pour les abonnés aux sites : Effets d’un traitement ostéopathique sur l’évolution des courbures rachidiennes des cavaliers professionnels, dans le plan sagittal.
- Et oui, désolé, pour vivre l’ostéo4pattes a besoin de l’énergie de tous y compris financière, c’est grâce à cela que l’ostéo4pattes fête ces douze ans cette année, aussi, pour lire ce que le réseau a produit, nous vous demandons de participer...
- S’abonner à la revue simplement ( ne permet pas de lire les archives internet) ou aux sites de l’ostéo4pattes (minimum abonné de soutien) et l’accès à toutes les archives est libre : S’abonner
- Acheter juste l’article en PDF, Attention, livraison manuelle par mail dont la rapidité dépend de notre disponibilité !!
Faites votre demande à rédaction chez osteo4pattes.eu
- Sommaire de ce numéro : N°40B (51)



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 150 / 762463

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC