L’Ostéo4pattes

FTM, Tenségrité des cellules nerveuses et Immunité (rés)

Dermite estivale, sarcoïdes.... Une explication ?
Créé le : mercredi 2 mars 2011 par Patrick Chêne

Dernière modificaton le : mercredi 6 décembre 2017

A partir de cas cliniques où la relation FTM et désordre immunitaire paraissait flagrant, je me suis penché sur la neuroimmunité.

Après quelques recherches, il apparait que la relation entre système nerveux et immunité passe par l’hypothalamus et le système limbique en particulier.

Mais c’est encore une histoire vue sous l’angle de la biochimie ...

Revenons donc à la biophysique.

Si le système immunitaire dans son fonctionnement dépend du système nerveux par quelque biais que ce soit, alors celui ci se doit de fonctionner correctement. L’arrangement du microsquelette des cellules nerveuses doit être tel que la mécanotransduction [1] doit être optimum.

Aussi si la FTM (force de traction médullaire) est élevée, les cellules nerveuses sont étirées, elles fonctionnent mal et souffrent. On l’imagine aisément pour ce qui est des influx musculaires et l’on a l’habitude de gérer des accrochements de rotules, les irrégularités des antérieurs, des ataxies....

Mais il devrait en être de même pour le fonctionnement de la neuroimmunité.

Voici quelques cas qui montrent la relation FTM problèmes de dysimmunité cutanée.

 - Cheval 1

Jeune anglo de 5 ans, il présente une grande raideur du dos et possède plusieurs petits sarcoïdes de maximum un centimètre de diamètre. Plusieurs ont déjà été opérés, mais sont revenus.

L"examen ostéopathique montre en particulier une FTM très forte et une hélice fasciale accentuée.

Quinze jours après le traitement, le dos est souple, mais surtout, tous les sarcoïdes sont tombés.

 - Cheval 2

C’est un grand anglo de 17 ans, il présente des placards cutanés de verrucosités en particulier sur le haut de l’encolure et sur l’ars.

Sur lui aussi, la FTM est très élevée. Elle semble consécutive à un trauma important sur le sacrum suite à une chute sur le bassin (cheval qui tire au renard), le sacrum est modifié dans sa forme. La pathologie cutanée est apparue quelques mois après l’accident.

Cette FTM est traitée en pension ostéopathique à la ferme de Saint Ygnan (un soin ostéopathique par jour et seulement cela). En quinze jours les photos des verrues du poitrail montrent un assèchement, une diminution du volume global. Le cheval repart au bout d’un mois encore mieux mais sans nouvelles nous ne saurons si c’est allé jusqu’au bout.

 - cheval 3

Ce jeune cheval présente un sarcoïde sous l’avant bras gauche, il fait environ 5 cm de large pour 20 cm de long et une hauteur de 10 cm. Il a déjà été opéré et a repoussé.

Une FTM très forte accompagne le phénomène, il est traité à la ferme en ostéopathie. Le soin durera deux mois, nous ferons appel, à l’ostéopathie bien sûr pour la FTM, mais dès qu’elle sera stabilisée, et que le sarcoïde semble se dessécher, nous utiliserons tous les moyens faciles à mettre en oeuvre : élastique sur la partie pédiculée et XX terra (ND) sur le pourtour.
Le sarcoïde est effectivement tombé sans apparemment de tendance à la récidive...à suivre, c’est encore frais.

 - cheval4

Ce cheval avait été consulté à 5 ans pour une boiterie de l’antérieur gauche rebelle à tout traitement avec des antécédents d’opération de cryptorchidie et de fixation d’une rotule pour cause d’accrochement....


- La suite pour les abonnés : FTM, Tenségrité des cellules nerveuses et Immunité (AR)
- Pour s’abonner à la revue papier : Catalogue de l’Ostéo4pattes
- Pour devenir abonné aux sites : vetosteo chez vetosteo.com

[1Selon l’angulation spatiale des différents microtubules, les enzymes attachés à ceux ci fonctionnent ou ne fonctionnent pas, et donc on peut modifier la sécrétion cellulaire rien qu’en étirant une cellule



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 372 / 705764

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC