L’Ostéo4pattes

Osteopathie et dentisterie chez le chien. (rés)

Créé le : mardi 7 septembre 2010 par Stephan Cayre

Dernière modificaton le : mercredi 6 décembre 2017

Les relations entre ostéopathie, méthode globale de soins de l’organisme, et dentisterie, dont la sphère d’activité est crânienne, sont connues depuis déjà longtemps chez l’homme et depuis quelques années chez le cheval.

Elles le sont moins chez le chien, malgré un intérêt évident.

► Lésions et ostéopathie

En effet, l’ostéopathe, dans sa démarche holistique, peut être confronté à un défaut de structure en bouche qui gène son travail ; et le dentiste, notamment dans sa branche orthodontique, génère des tensions sur le crâne osseux qui aboutissent facilement à des dysfonctions iatrogènes qu’il convient alors de corriger.

Dans les nombreuses lésions qu’il faut éliminer afin d’avoir un traitement ostéopathique complet, nous rencontrons souvent le kyste apical, la canine déciduale rétensive, et l’articulé incisif inversé.
Le kyste apical, généralement appelé abcès dentaire, est une perte de matériel osseux en regard de l’apex de la racine d’une dent, souvent une carnassière (PM4 supérieure et M1 inférieure) (cf photo n°1). L’origine en est infectieuse.

Cette ostéolyse crée un point d’ancrage ostéopathique et provoque une dysfonction en rotation interne autour de son axe principal. La résolution de la chaine dysfonctionnelle passe donc par le traitement de ce kyste apical. Une alvéolectomie à la fraise boule après réalisation d’un lambeau gingival permet un nettoyage parfait du site (photo n°2)

Les techniques manipulatoires peuvent ensuite prendre le relais pour assurer la correction de l’ensemble de l’organisme.

La canine déciduale rétensive (cf photo n°3) est un croc du jeune qui émerge de façon trop médiale et pénètre dans le palais. Cela provoque une dysfonction par le pivot qu’elle crée au niveau du maxillaire palatin ipsi-latéral. Celui-ci subit alors une tendance de mouvement restreint avec un déplacement relatif caudal et en rotation externe.

L’ostéopathe a ici besoin du dentiste pour réaliser l’exérèse de la dent ...


- La suite pour les abonnés: C61 - Ostéopathie et Dentisterie chez le Chien
- Pour s’abonner : Catalogue de l’Ostéo4pattes
- Pour devenir abonné aux sites: vetosteo chez vetosteo.com



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 165 / 704795

Suivre la vie du site re_su 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC