L’Ostéo4pattes

Tanis, déformation tibiale

Créé le : samedi 28 janvier 2006 par Patrick Chêne

Dernière modificaton le : lundi 21 mai 2018

Tanis est un jeune Cane corso de 6 mois qui il y a deux mois a commencé une boiterie ambulatoire (sur un membre puis l’autre) du train postérieur. La boiterie est rebelle au traitement anti-inflammatoire, et le diagnostic radiologique pose une anomalie de l’angulation des tibias, affection fréquente dans cette race, qui justifierait une intervention chirurgicale bilatérale pour repositionner les tibias. Affolés par l’enjeu (trois mois de soins et un budget très conséquent...), les propriétaires décident de faire appel à l’ostéopathie. Dont le diagnostic de dysfonctions est le suivant :

En particulier une forte tension sur les ligaments croisés du genou et un décalage traumatique du bassin. Les tensions sont levées par la séance et la boiterie résorbée en quelques jours et n’est pas réapparue depuis (Tanis à un an).

Que s’est-il passé ? Une radio ne révèle pas des contractures mais des problèmes osseux. Et on néglige le fait qu’une tension sur l’articulation sacro iliaque (tension invisible à la radiographie) et peu recherchée en clinique classique occasionne de fortes gênes et boiterie. En fait on retrouvera régulièrement ce fait quand l’ostéopathie est « miraculeuse », le blocage premier n’est pas toujours douloureux et la partie qui souffre est celle qui compense le blocage, mais elle n’est pas intéressante à soigner, surtout chirurgicalement... Et surtout dans ce cas ou la mauvaise angulation peut venir de bien autre chose que de la forme de l’os (tendons muscles, etc.)



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 117 / 722118

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC