L’Ostéo4pattes

K92 - Le Journal De Nemo

Créé le : jeudi 9 juillet 2009 par Pascale Coatantiec

Dernière modificaton le : samedi 9 décembre 2017

Nemo est un chaton trouvé à la fin du mois du mai, présentant une FTM très élevée.
Le (nouveau) propriétaire passionné par les chats et "adepte" de l’ostéopathie a fait un journal notant les progrès de son chaton. Je vous les livre tels quels....

Quelques petites précisions :

L’âge du chaton est difficile à déterminer, car s’il a la taille et le poids d’un chaton de 2 semaines (cf courbe de poids infra), toutes ses dents ont poussé et ses testicules sont déjà descendus.

Lors de la première consultation ostéopathique, outre une FTM très élevée et une céphalée importante, on avait des dysfonctions sur l’ethmoïde, en C0, C7 et jonction lombo sacrée et sur le crâne, une impression d’expansion , comme s’ il n’y avait pas d’extension du crâne.
Au niveau clinique, on observe une paralysie postérieure, avec cependant des réflexes conservés.

Lorsqu’il parle de vibration au niveau du larynx, il s’agit de l’os hyoïde.

Les autres consultations ostéo concernent essentiellement la correction de la FTM.

Journal de Nemo

Chaton blanc-crème avec oreilles et queue rousses, yeux bleus. Trouvé isolé dans leur jardin par M. et Mme ………. le 29 ou 30 mai 2009. Age estimé à environ 3 semaines (probablement plus âgé).

Amené au cabinet en urgence le 1/6/2009 matin/midi présentant des crises épileptiques : corps raide, claque des dents, pédale, écume, pupilles dilatées, pas de fièvre, pas de vers. Mis sous valium IM 0,2ml et glucose. En mauvais état le soir même, l’euthanasie est envisagée. Diagnostic : probablement hydrocéphalie due à une malformation (?).

Lundi 1/6 Soir : prise en charge par moi (Stefan). Il est très froid, je le réchauffe sur mon ventre. On passe la nuit ainsi.
Mardi 2/6 Matin : Il va mieux, pas de crises.
Journée : nourri au biberon avec du lait maternisé. Il urine normalement.
Soir : crises, je donne 0,1ml de Valium IR à 0h.
Mercredi 3/6 Amélioration continue, il est plus vif. 1 crotte très dure.
Jeudi 4/6 Matin : sorti dans l’herbe, il fait 4 crises pendant lesquelles il crotte (diarrhée) et crie/crache.
Midi : nouvelle crise dont il ne sort pas, écume. Je donne 0,1ml de Valium IR à 12h30. L’euthanasie est à nouveau envisagée.
Soir : réveil vers 18h, amené en ostéopathie avec Pascale qui confirme l’hydrocéphalie, FTM, forte pression dans la tête, retard dans son développement. Réaction positive au traitement, très actif en soirée.
Nuit : a très faim, lait à 0h, 3h30 et 6h. Mord violemment mes doigts (!)
Vendredi 5/6 Matin : amorphe, comme sous Valium (dont c’est probablement encore l’effet). Consultation Pascale 12h, donne Ringer Lactate, ostéo ok. Poids 290g. Age estimé à 5-6 semaines (griffes non rétractées encore).
Journée : après réveil, bonne activité, bonne humeur.
Soir : ostéo 19h.
Nuit : passe sa première nuit à coté du lit, et non collé à mon ventre.
Samedi 6/6 8-9h : sursaute toutes les 5min dans son sommeil, mini-crises ?
après-midi : consultation ostéo nécessaire dû à la croissance, étrange vibration dans os du larynx (?). Poids 320g. >48h sans Valium
soir : en réaction au traitement sommeil de plusieurs heures, ensuite bonne activité. Mange de la pâtée.
Nuit : lait à 2h30, activité pendant la nuit, se promène, se hisse dans un trou en-dessous du lit.
Dimanche 7/6 11h20 : mini-crise, pupilles dilatées, regard fixe. Attrape biberon (seringue) par les pattes avant, marche mieux, se lave les pattes avant et arrière.
14h : se promène, agressif, énervé, grogne et miaule, crotte finalement (douleur, cri). Très mordeur (mord mon pied). > 72h sans Valium
Après-midi : sorti dehors, se promène dans l’herbe
21h : crotte, impression qu’il mal au ventre.
Nuit : 4h30 lait.
Lundi 8/6 8h30 : crotte, apparemment sans douleur, paraît inquiet avant. >96h sans Valium.
Après-midi : sursaute dans son sommeil, grogne (mini-crises ou rêves ?)
19h30 : ostéo, pas de douleur, il est beaucoup mieux, impression de chat sauvage (?)
20/21h : crotte
Nuit : 2h45 lait
Mardi 9/6 7h : crotte. Toujours agressif quand je le lave, quand il s’effraie, sursauts dans son sommeil. >120h sans Valium
12h30 crotte, 17h crotte, 19h crotte. Ronronne.
Soir : mal au ventre (lait caillé), plâtre digestif Diarsanyl + eau minérale dans seringue.
Nuit : 2-3h 20ml de lait.
Mercredi 10/6 7h30 : 20ml lait + pâtée. Fait des petits sauts (pas très hauts, mais reconnaissables). Me mord le pouce plus doucement – plus de contrôle ?
10h : 10ml lait + pâtée
10h30 : ostéo ok. Poids 400g. probablement chat sauvage de 6 semaines (rencontré voisine Mme….. qui s’occupe des chats errants)
Nuit : 3h lait.
Jeudi 11/6 Matin : 8h lait, 9h crotte, 11h lait.
Après-midi : crotte.
Soir : agité – mal au ventre ?
Nuit : réveillé entre 3 et 5h, agité, mal au ventre ? 30ml lait, finalement endormi sur bouillotte.
Vendredi 12/6 Matin : 8h 20ml lait, 11h 10ml lait. Agité. Se lave la poitrine et les yeux, joue avec peluche.
14h : 15ml lait
Soir : diarrhée, amorphe, Diarsanyl (donné de façon préventive pendant quelques jours).
Samedi 13/6 Journée bien sans problèmes.
Dimanche 14/6 Éventuellement absorbé petite quantité de produit pour vitres présent dans la baignoire lors du lavage.
Après-midi : diarrhée, fièvre 40°. Il a peut-être simplement été surchauffé par une couverture en laine, découvert, rafraîchi la tête, la fièvre baisse tout de suite. Conjonctivite est constatée pommade Ophtalon après avoir nettoyé les yeux (traitement continué pendant une semaine environ).
Lundi 15/6 Journée bien, très actif, sort de son panier, marche mieux, pas de crotte.
Mardi 16/6 Matin : 8h23 + 8h33 mini-crises, crache, se raidit. Après sommeil agité, se plaint, gigote. Ne présente plus de problèmes par la suite.
Mer - ven 3 jours sans problèmes.
Samedi 20/6 Après-midi : osteo. Poids 550g.
Lundi 22/6 La queue fonctionne à présent, p.ex. elle bat quand il est énervé. Avant, elle ne faisait que frétiller au rythme de sa démarche. Il la remarque aussi et essaie des fois de l’attraper.
Jeudi 25/6 Après-midi : ostéo. Poids 700g. Agé d’environ 8 semaines, il ressemble à un chaton de 4 semaines. Les griffes commencent à être rétractables. Les testicules se développent et sont déjà bien visibles. Les pattes arrière fonctionnent mieux, mais ont besoin d’être musclées. Il arrive à se dresser sur les pattes avant, mais là encore, se tient souvent sur les coudes. Il se déplace en rampant et sautant par moments. La vue, l’odorat, l’ouïe semblent bien développés. Les problèmes digestifs sont plus rares.
courbe réalisée par le propriétaire résumant les premiers évènements du tableau précédent.
points rouges : crises
vert : valium
bleu : sommeil sous valium
jaune : ostéo
noir : selles

Absente du 12 au 19 juin, je n’ai pas pu suivre Némo durant cette période. Cependant, il est probable que les troubles digestifs observés en début d’évolution soient dus, en partie au changement d’alimentation associé à un parasitisme important et en partie à la FTM très élevée qui est responsable de tensions importantes sur les lombaires où le diamètre de la moelle épinière augmente. Ces tensions se répercutent sur le système digestif via les mésos.

De la même façon, la conjonctivite pourrait être aussi imputée aux tensions subies par la région de la crista galli où s’insère la dure mère, en particulier au niveau des nerfs optiques. De plus j’ai nettement eu l’impression d’une pression intracrânienne très élevée les premiers jours, pression que l’on retrouve inévitablement sur les globes oculaires, d’où l’écoulement (voie d’excrétion du liquide en tension) et l’inflammation qui en résultent.

jeudi 02/07 le chaton arrive à faire un pas ou deux. Il prend appui normalement sur ses antérieurs. Au niveau ostéo : correction de la FTM (moins élevée ), et de la jonction lombosacrée. Sorti quelques heures après la séance, il lève sa queue pour la première fois. Il arrive également à s’assoir pour faire ses besoins (il n’est pas "propre", car limité dans ses déplacements du fait de sa parésie postérieure, mais pas incontinent).

Son comportement envers les autres chats de la maison est normal. Il joue fréquemment avec l’un d’eux et dans ce cas, il mime des attaques, le poil hérissé, les oreilles couchées comme tous les chatons. Il grogne souvent lorsqu’il mange.

jeudi 07/09 : poids 900g. Némo continue à grossir, mais sa courbe de poids reste pour le moment "parallèle" à celle d’un chaton normal.

courbes de poids d’un chaton normal et de Némo

ce jour, dysfonctions au niveau de la jonction lombo sacrée, l’ethmoïde, ATM gauche, tente du cervelet (coté gauche). Rendez vous pris pour la semaine prochaine.

L’histoire de Némo est intéressante à plusieurs titres :

Tout d’abord, le travail exceptionnel de son maître qui a observé et noté scrupuleusement chaque évolution, chaque symptôme, jour après jour, voire heure par heure ; et ce, sans aucune requête de ma part. Il est rarissime de pouvoir bénéficier d’un tel suivi.

Ensuite, l’âge du chaton lors de la première consultation est aussi un avantage : voir un animal si jeune permet de s’attaquer à un problème récent, donc plus facile à résoudre, que si les dysfonctions étaient installées depuis plusieurs années. De plus, à cet âge, les structures sont très malléables et les résultats très rapides (en général on a pu observer des progrès dans les 24h suivant les manipulations)

Enfin, il sera possible de suivre Némo durant les semaines et les mois qui viennent avec deux interrogations : va-t-il pouvoir acquérir une locomotion et une vie "normales" ? Dans ce cas, aura-t-il des séquelles ? Cela pourra faire l’objet d’un article ultérieur.

Voir en ligne : blog de Nemo


Notez cet article
4 votes






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 2053 / 621070

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 5 - Exemples d’Ostéopathies  Suivre la vie du site K Cliniques   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License