L’Ostéo4pattes

063 - Dépêche du samedi 28 mars

Non linéarite et osteopathie
Créé le : mercredi 25 mars 2009 par William Addey

Dernière modificaton le : lundi 4 décembre 2017

En 1955 JB Baron (pas celui de l’anatomie) présenta sa thèse de science « Muscles moteurs oculaires et comportement moteur chez les vertébrés ».

En résumé, il montra qu’en déviant d’un axe inférieur à 4 degrés l’axe bipupillaire on change instantanément et durablement l’attitude posturale des poissons des chats et des souris, ceci même si les animaux sont à posteriori rendus aveugles. Le poisson fait des cercles, les quadrupèdes dévient leurs colonnes vertébrales et marchent en spirale. Si on dépasse cet angle cela n’a plus aucun effet.

Le message provient des muscles occulomoteurs, et n’est déclenché que si l’angle est minime.

On appelle cela un phénomène non linéaire. Pour ceux qui portent des semelles orthopédiques, c’est le même phénomène qui explique que toute la posture est changé avec juste un petit coin supinateur de quelques millimètres.

Légende : déformation des poissons et de leur posture après déviation de leur axe pupillaire. La déviation n’est pas proportionnelle à l’angle imposé de déviation elle est nulle pour de grandes déviations et énorme pour une petite (< à 4°), la fonction n’est pas linéaire, ni régulière, comme avec beaucoup de phénomènes biologiques (ex oscillateurs neuronaux )

La linéarité d’une fonction est définie par :

si f(x) = y , lorsque on applique un stimulus f(2x) on recevra un résultat proportionnel à 2y. Cette correspondance mathématique est pratique pour tout ce qui est inorganique mais devient limité en biologie des organismes supérieurs.

L’ostéopathie est souvent critiquée par le manque de linéarité entre le traitement et le résultat attendu.

Comment est ce que le seul fait de permettre une augmentation de 2 degrés d’amplitude en rotation d’une vertèbre cervicale peut changer tout une statique ?

Comment quelques grammes de pression appliqués à un endroit précis peut inhiber un spasme ?

Il suffit de voir ces pauvres poissons ou ces souris tourner en rond incapables de se tenir droit pour accepter que les mécanismes proprioceptifs des vertébrés sont plus sensibles aux micro stimuli qu’aux grandes variations d’amplitudes.

On appel cela le système postural fin, il a pour objectif de diminuer la quantité d’énergie nécessaire au maintien de l’équilibre.

Il existe des techniques de physiothérapie qui étirent, renforcent ou détendent, elles sont utiles à certain moments.

L’ostéopathie utilise les endocapteurs proprioceptifs présents dans les muscles,tendons, ligaments et le tissu sous cutanée pour que l’organisme se rééquilibre en fonction de l’information reçu.

Vous ne me croyez pas ? Essayez la planche Wii Fit avec des lunettes ou les semelles de quelqu’un d’autre et vous verrez votre centre de gravité se dévier par rapport à votre normale et cela même si vous fermez les yeux après avoir mis les lunettes !

Bibliographie :

- Baron J.B. (1955) Muscles moteurs oculaires, attitude et comportement locomoteur des vertébrés. Thèse de Sciences, Paris, 158 pages,.
- Entrées du système postural fin. Auteurs : GAGEY PM ; WEBER B
- et surtout le site : http://pmgagey.club.fr/Index.htm



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 152 / 753255

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC