L’Ostéo4pattes

C34 - La main avec ou sans l’aiguille ?

L’Acupuncture ou/& L’Ostéopathie (par ordre alphabétique) ?
Créé le : vendredi 11 juillet 2008 par Didier Schmitt

Dernière modificaton le : dimanche 3 décembre 2017

 ► Préliminaire…

Une mise au point de vocabulaire.
L’utilisation du terme Acupuncture est une extension d’un concept beaucoup général contenu dans les enseignements de la Médecine Traditionnelle Chinoise ( M.T.C).

Cette Médecine est essentiellement en rapport avec l’observation de la nature (le peuple chinois était rural) et utilise les analogies avec la nature, regroupées dans la terminologie connue des « Cinq éléments ».

Schématiquement l’approche du patient et son traitement sera raisonnée selon les cinq critères :

- de diététique, de phytothérapie en rapport avec l’élément Bois.
- de frictions, vésicatoires d’action chauffante en rapport avec l’élément Feu
- de traitement, douches, bains, eau minérale Thermale élément Eau.
- de traitement de points particuliers avec les aiguilles en rapport avec le Métal.
- de soins de massage, ou application d’argile en rapport avec l’élément Terre.

Deux remarques :

• La terre cinquième élément est en réalité un élément central auquel vont se référer les quatre autres éléments aussi considérés comme mouvements.

• La sensibilité cutanée est en relation avec la terre, le fait de travailler avec ses mains, avec sa terre, son propre centre implique que l’on soit bien centré, concentré. Le travail personnel du praticien sur sa propre qualité est fondamental.

Pour plus de simplicité nous parlerons médecine traditionnelle chinoise, bien conscient que celle-ci contient précisément l’acupuncture.

 ► L’Évolution des mentalités.…

Jacques MILLIN introduit « l’acupunc-ture » dans le monde vétérinaire dans les années 1970, suivant en cela les médecins que sont Laville Mery, et Soulie de Morant, tous considérés comme des illuminés (à l’époque), la Médecine officielle oscille entre la franche hostilité et la condescendance bienveillante destinée aux simples…

Francis LIZON 1980 apporte sa lecture Ostéopathique et homéopathique de notre Médecine Vétérinaire.

Dominique GINIAUX impose une pratique de l’ostéopathie équine, médecine qui séduit par ses résultats auprès des propriétaires de chevaux, suivi par une poignée de confrères souvent considérés comme des traitres à la profession, ils sont en réalité visionnaires.

L’acupuncture stagne un peu malgré un petit noyau de confrères actifs, les cours mis en place à l’ENVA par Frédéric MOLINIER cessèrent dès qu’un directeur d’École moins ouvert pris les commandes de l’École.

Rien dans les quatre écoles jusqu’en 2002 ou un cours d’initiation est assuré dans le cadre du Groupe d’étude en Acupuncture de l’AFVAC.(Association des Vétérinaires pour Animaux de Compagnie) .

Les mentalités évoluent et le mot Énergie fait dresser les cheveux sur la tête d’un moins grand nombre de confrères. Le monde bouge. Pourquoi ?

Énergie ou souffle...

  ►La conception de l’homme et du monde qui l’entoure.

Si l’on visite les traditions humaines au travers du temps et de l’espace, des constantes réapparaissent, de façon précise et exacte, en particulier au niveau des nombres fondateurs, qui régissent la vie.

(Je laisse à Eric Degen le soins de nous éclairer sur les éléments qui lient Philosophie et Médecine)

Nous allons parler de nombres.

Le quatre :

Des quatre forces fondamentales au travers de traditions, mais ce choix n’est pas exhaustif, il n’a pour but que de faire appel à des exemples, on retrouve ce chiffre fondateur dans TOUTES les traditions humaines car peut-être issu de notre ESPRIT, de notre propre structure humaine.

1. Vision Moderne Scientifique

L’astrophysique moderne, nous fait partir du Big Bang , rien encore n’existe tout est potentiel, masse infinie, énergie infinie.

Albert EINSTEIN fait le cadeau à l’humanité de E=MC².

La matière va se constituer à partir de l’organisation de particules élémentaires régie par 4 forces :

- Force de cohésion forte (noyau atomique)
- Force de cohésion faible (électrons)
- Force électromagnétique
- Force de gravité

L’organisation va se faire dans un ordre tel, « hasard ou nécessité » que vont être créés les bases du Monde Physique et chimique :

- Hydrogene
- Oxygene
- Carbone
- Azote

Ces éléments vont acquérir une liberté plus grande avec le Temps leur permettant de se combiner, en chaînes de plus en plus longues et tendre vers la grande complexité d’organisation que nous appelons la Vie,

- Cytosine
- Thymine
- Guanine
- Adénine

Ces éléments sont non seulement l’image de la mémoire de la vie car écrivant le code génétique sous forme de l’ADN mais aussi l’histoire de l’imprégnation et de la sculpture du vivant tout au long de son développement sous l’impulsion des forces primordiales. (mais il y existe aussi une mémoire cellulaire non nucléaire).

Remontons dans le temps :

2. Vision Traditionnelle Européenne

Les documents anciens nous montrent l’interaction des quatre forces, souffles divins, des quatre éléments dont les interactions possibles, impossibles, contraires contribuent à constituer par leur interaction « la quintessence ».

3. Vision Chinoise

Pourquoi choisir la Tradition chinoise ?

- 1. Une des plus anciennes mais Encore vivante,
- 2. Complète : elle fournit une vision globale de l’homme dans l’univers.
- 3. Pragmatique.

Cette tradition peut nous servir de support de pensée dans l’esprit de la conception moderne de l’univers mais aussi en conformité avec le cheminement traditionnel de l’Homme.

On y retrouve Le grand Vide, avant initial appelé aussi néant, « au départ était le verbe ».

Quatre grand principes :
- le Tae yin,
- le Tao,
- le Yin
- et le Yang,

Quatre mouvements,

Remarques :

• Quatre valences de l’atome de Carbone (Seul atome a quatre valences suffisamment stables pour se lier aux autres atomes mono ou bi ou trivalents mais suffisamment labiles pour permettre le transport d’électrons ainsi libérés, ce qui anticipe sur la conduction de l’influx nerveux. C’est à partir de cette donnée que Jacques PIALOUX (le Diamant chauve) propose le double tétraèdre comme modélisation de la Médecine traditionnelle chinoise.

Diamant des énergies :
• La notion de polarisation : l’homme ne se matérialise qu’entre Ciel et Terre pour former une structure ternaire correspondant au concept de la Trinité. 3 étages selon MOLINIER.

4. Vision Égyptienne

Il suffit de remonter dans le temps pour constater que l’on retrouve la description des mêmes forces.

Quatre puissances au départ :

- Toum lumière de Râ
- Her lumière unificatrice du verbe
- Rouha obscurcissement de la lumière
- Herou lumière du jour

6 directions, 8 arêtes de la pyramide.

« De ces dix principes par les deux serpents cosmiques et leurs huit enfants surgit l’univers égyptien... »

 ►L’aspect vibratoire

Revenons un instant sur la mise en équation chinoise du monde par les traits.

Le trait continu est Yang le trait discontinu est Yin , selon la loi de polarisation l’interaction nécessaire entre les deux polarités va déterminer la manifestation, mais ces structures sont vibratoires et en perpétuelle transformation ce qui fait que rien n’est jamais arrêté sauf par la mort.

C’est un rappel permanent de la grande relativité des choses de la vie.

La combinaison de deux signes trois par trois donne 8 possibilités, huit trigrammes, ce sont ces huit trigrammes qui sont porteurs du message de la manifestation, de la naissance (les huit vaisseaux extraordinaires, ou merveilleux)

La combinaison de deux trigrammes pour donner un hexagramme offre 64 possibilités, c’est le Yi King, dont le fonctionnement est décrit dans le Livre des Transformations.

Mais aussi 64 est le nombre de codons de notre chaine d’A.D.N …

A ce point du présent texte, je vous livre une position qui est personnelle et que chacun pourra discuter, cependant cette façon de voir les choses m’aide considérablement dans ma pratique quotidienne.

Les énergies primordiales nous enveloppent et nous meuvent en permanence, qu’une seule disparaisse et nous ne sommes plus.

La vision énergétique de l’Ostéopathie et de l’ « Acupuncture » sont une conscience permanente de cette réalité.

La tradition chinoise intègre cette notion, cette intuition de l’Unicité de la « création » et de la communauté de toutes choses qu’elles soient : minérale, végétale, animale et humaine.

Cela doit renforcer notre détermination de ne pas se laisser enfermer dans une vision unique de la pensée humaine mais bien de découvrir son aspect universel et intemporel, et de profiter de la multiplicité des schémas pour enrichir notre manière de soigner.

 ►Le principe fondamental de l’Énergie :

Le mouvement vibratoire, les fréquences, les rythmes.

Nous connaissons les différentes données physiologiques de base, les variations interspécifiques sont nombreuses.

Une définition difficile : l’État de bonne santé est en relation avec un état vibratoire libre dans son état défini, interne en accord avec les systèmes vibratoires externes. Ceci nous conduit à la notion d’harmonie.

 ►La position du thérapeute :

C’est un intermédiaire harmonisateur

1. Le soignant

Soigner (‘soi’ ‘nier’) c’est faire abstraction de soi, accepter Sa mission :

* Aider au rétablissement de la bonne vibration PAR TOUS LES MOYENS mis à sa disposition pour aider à faire recouvrer la bonne santé (diapasons, couleurs, cristaux, magnétothérapie, rire, chant...)

* Utiliser les grands principes de soins en acupuncture et en ostéopathie (STILL)

* Et pourtant la non intervention, le non vouloir doivent guider la main et l’esprit de celui qui soigne dans l’intention positive et le respect.

* Respect de l’acceptation des soins est une absolue nécessité. Les deux centres vibratoires que représentent le patient et son thérapeute doivent avoir un minimum de fréquences en commun pour qu’il y ait ouverture des canaux.

* La plus grande neutralité du praticien est de rigueur, pour sa propre protection du fait du transfert direct d’énergie toujours possible (pompage).

* La pratique de la maîtrise des énergies est nécessaire, méditation, travail sur le corps et l’esprit (Qi Cong par exemple)

2. L’image du dipôle créateur :

Le praticien se trouve fréquemment dans une position émission-écoute à l’aide de ses deux mains, ceci évoque pour moi la référence à la polarisation initiale, entre les deux mains se crée une vibration propre à restaurer la vibration initiale locale correcte dans l’organisme du patient qui sur ce support va se « recréer » dans une vibration harmonieuse.

Pour un praticien actuel, Où se placer dans l’acte de soin ?

Dans les différentes techniques, y-a-t-il de bonnes ou de mauvaises thérapies ?

Si l’on a la passion de soigner seule une attitude pragmatique est à retenir (Diamant des thérapies) en gardant l’esprit ouvert, critique bien sur, mais capable d’accepter les données positives de la médecine allopathique actuelle par exemple les moyens de diagnostique médiatiques.

 ►Les facteurs de santé.

La bonne régulation interne dépend de :

– Facteurs externes
- Diététique alimentaire
- Hygiène de vie physique et psycho-affective
– Facteurs internes
- Régulation des trois grandes phases journalières : Élaboration de l’énergie, Utilisation de l’énergie, Élimination des déchets, début de la régénération.

Les grands principes de soins acupuncture et ostéopathie :

Toute atteinte morbide aigüe ou chronique procède de la même manière dans l’ordre :
– Symptômes psycho sensoriels
– Symptômes fonctionnels
– Symptômes organiques ou lésionnels (J.PIALOUX)

La guérison et le retour à l’état de santé procède en sens inverse.

La limite d’efficacité est relative à chaque thérapeute et à chaque « malade ».

Remarque :

« De la cloche qui tinte à la cloche fêlée », cet aphorisme pour rappeler que les limites aux traitements sont placées de façon théorique, elles n’existent pas de façon continue. Jusqu’où peut-on aller ?

On oscille entre la zone des petites guérisons du quotidien et l’exceptionnelle zone du miracle.

Revenons sur des principes :

- Sans « blessures intérieures » il ne peut exister de « maux extérieurs », la thérapeutique devra donc s’attacher à la connaissance des « blessures intérieures ».

- Il n’y a pas de maladies il n’y a que des malades !!!! Cela signifie que non seulement le capital génétique de chaque individu, mais l’ensemble de son vécu y compris depuis son existence intra utérine, en font un être exceptionnel, unique et qu’il ne pourra recevoir qu’une thérapeutique qui lui est adaptée.

La notion d’action à distance dans l’organisme est une démarche semblable en ostéopathie et en acupuncture.

Les fascias décrivent de longues chaines reliant des parties éloignées de l’organisme, en miroir de la description des trajets des méridiens d’acupuncture, la grande structure du Fascia étant en rapport avec la fonction attribuée au triple réchauffeur. Le fait qu’une dysfonction locale puisse avoir une action sur tout le système, réagissant en adaptation est mis en lumière dans le concept de tenségrité.

L’importance de la mécanique crânio-sacrée met en évidence là aussi l’interdépendance de l’avant main et de l’arrière main de nos quadrupèdes patients.

 ►Conclusion

La main avec ou sans l’aiguille ?

En réalité une question sans objet réel, dont l’unique propos était de montrer que notre démarche thérapeutique peut être éclairée par des techniques différentes issues de traditions différentes. Mais ces traditions ne sont pas contradictoires.

Ostéopathie et Médecine traditionnelle chinoise, ne sont pas opposées, ne sont pas superposables, elles peuvent se compléter, l’une et l’autre font appel à l’écoute attentive des tissus et la prise en compte de la globalité unique du patient.

L’Ostéopathie est d’une richesse majeure.
L’analyse biomécanique fonctionnelle nous montre comment l’énergie se matérialise, comment les tissus se sont adaptés à d’autre fonctionnalité. C’est par sa cohérence avec le concept de l’énergie fondamentale que l’ostéopathie est d’emblée « possible » sur TOUT le vivant.

La médecine traditionnelle chinoise apporte son cadre conceptuel global en intégrant d’emblée les facteurs environnementaux, psychiques, émotionnels dans le déroulement du déséquilibre du patient .

On peut remarquer que l’aiguille est animée par la main, cette première est un accessoire utile, mais il ne peut être tenu pour indispensable puisqu’il n’est jamais utilisé en première intention dans l’ordre d’utilisation en médecine chinoise : Diététique, massages, puis acupuncture et moxibustion.

Le plus important ce sont les moteurs qui animent la main, les feux de l’homme représentés par son cœur et son esprit.

 ► Bibliographie

• Anatomie comparee des mammiferes domestiques par r.Barone
Ostéologie, arthrologie et myologie, splanchnologie, neurologie, angéiologie
Ecole nationale vétérinaire de lyon
Editeur vigot

• Atlas d’anatomie du cheval de r .R ashdown stanley h done
Editeur mosby wolfe

• Atlas d’anatomie du chien stanley h done editeur mosby wolfe

• Atlas d’anatomie peter popesko

• Atlas d’anatomie j.Ruberte et j.Sautet editeur multimedia barcelone

• L’osteopathie exactement de lionel issartel editeur fayard

• Therapie cranio sacree de john e. Upleger editeur frison –roche

• Les fascias de marcel bienfait editeur le pousoe

• Le lien mecanique osteopathique de paul chauffour
Editeur maloine

• La pensee chinoise de marcel granet

Collection de l’humanité editeur albin michel

• Huang di nei jing su wen traduit par albert husson
Association scientifique des médecins acupuncteurs de france 2 rue du général de larminat 75015 paris

• Bioenergetique et medecine chinoise de albert duron et charles laville mery j. Borsarello editeur maisoneuve

• Tao –tö king de lao tseu traduction de lou kiahway connaissance de l’orient editeur gallimard

• Le diagnostic en medecine chinoise de b hauteroche et p navailh
Editeur maloine rue de l’ecole de médecine 75006 paris

• Le tao de la physique fritjof kapra editeur tchou

• Le diamant chauve de jacques pialoux fondation cornelius celsus
18 Avenue juste olivier 1006 lausanne suisse

• Caracteres chinois de eduardo fazzolo flamarion

• Médecine chinoise médecine totale lavier j.A ed grasset paris

• Le livre de la terre et du ciel lavier j.A ed tchou paris

• Traite d’acupncture veterinaire de frédéric molinier

3 Vol editeur maisoneuve 1986 // editeur phu xuan 2005

• La consultation osteopatique et homeopatique du chien et du chat de francis lizon
Editeur similia

• Veterinary acupuncture de allen m schoen
Editeur mosby

• Acupuncture veterinaire chez le chien de andré demontoy
Editeur you feng 2005 (réédition)

• L’esprit des points de philippe laurent
Editeur you feng

• Anatomie pour le mouvement blandine calais –germain 1985.



Notez cet article
10 votes



Portfolio

Mots-clés




Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 450 / 704771

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC