L’Ostéo4pattes

Une réunion le 25 août 2008, sur l’exercice de l’ostéopathie animale ?

La réunion aura bien lieu.
Créé le : samedi 17 mai 2008 par Patrick Chêne

Dernière modificaton le : lundi 28 mars 2011

Lettre Ouverte

J’avais imaginé renouveler la journée de l’an dernier sur l’exercice de l’ostéopathie : Réunion du Lundi 27 aout 2007 sur l’exercice de l’ostéopathie.....

En effet, Vétérinaire, détenteur du titre provisoire d’ostéopathe humain dûment déposé à la Drass, j’aurais aimé....

J’aurais aimé que du côté ostéopathie animale, le dossier soit traité de manière plus "élégante" pour ne pas dire ici ce que je pense des décrets d’ostéopathie humaine...

Parce que des petits jeunes pleins de foi se sont lancés dans quelque chose dont les enjeux les dépassent, parce que des écoles pour former selon des critères moyens on va en trouver , parce que des vétérinaires qui ne veulent rien déléguer même et surtout s’ils ne connaissent pas l’ostéopathie on va en trouver.

La seule issue intéressante à ce capharnaüm me semble pouvoir se construire à partir des données existantes :

- 2/3 des ostéopathes qui consultent des animaux ne sont pas des vétérinaires aujourd’hui.
- La législation européenne avec constance tâche de faire imposer les médecines différentes et casse les monopoles fussent-ils de soin.

Ne serait-il donc pas important de prendre le problème en amont et de trouver une voie moyenne....acceptable de tous ? :

- Des praticiens bien formés. Reste alors à définir ce que veut dire bien....
- Un cadre d’exercice qui tienne compte de l’histoire et des spécificités de chacun, mais respectent certaines règles valables pour tous...

Ça aurait le lundi 25 août. Mais....

Mais, du côté vétérinaire, manifestement tant que le référentiel n’est pas accepté par la DGER, tant que le diplôme inter école n’est pas déterminé... Il ne se passera plus rien... Après avoir sereinement en tête à tête bien discuté avec le Dr Martin Sisteron, responsable à l’ordre des vétérinaires de la comission médecine illégale, j’ai cru toucher le plafond... pas de rencontre avec le président de l’ordre, ni même de place pour discuter l’après midi dans une réunion où il était question de délégation d’actes...ce qui était bien le propos.

Mais du côté non vétérinaire.... Je ne sens pas non plus une volonté farouche pour monter au créneau, chacun se contentant de préserver sa tranquillité immédiate ou de "poser des pions" dans son coin...

Alors que, les vétérinaires discutant maintenant de la délégation d’actes, c’est le moment de mettre l’ostéopathie, la dentisterie et autre sur la table de discussion.

Pour ma part ces deux attitudes ne sont pas correctes... Mais après tout... De quoi je me mêle, je fais partie de la dizaine de personnes qui à ce jour ne peuvent être contestées par personne en France quand elles posent les mains sur des animaux aussi bien que des gens et quel intérêt ai-je donc à monter régulièrement au créneau si de part et d’autre le manque d’intérêt me semble patent....

Aussi maintenant après avoir poussé longtemps à la roue, après m’être fait régulièrement critiqué des deux côtés...

Je vais laisser faire sur ce sujet...

A moins que...

- Les uns et les autres prennent le dossier en charge...
- Me demandent de faire le médiateur....
- Me demandent de leur mettre le 25 aout une salle à disposition après les rencontres d’ostéopathie comparée et de participer aux travaux..... (inscription)

Une fois n’est pas coutume, j’active la pétition pour ceux qui aimeraient voir ce dossier bouger..ou le faire stopper....



Notez cet article
0 vote



forum




Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 164 / 684751

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.7 + AHUNTSIC