L’Ostéo4pattes

Mon cheval boitait du foie

Créé le : mardi 1er avril 2008 par Patrick Chêne

Dernière modificaton le : vendredi 1er décembre 2017

A la suite d’un tel cas clinique (Mon chien Boitait...) qui surprendrait sans doute nos cliniciens, on peut rebondir sur trois cas de chevaux où le foie est en cause et met bien en évidence les relations croisées entre un symptôme, (boiterie, éruption cutanée, fièvre) et une pathologie chronique du foie.

 ► The One

Ce jeune cheval est vu en consultation ostéopathique parce qu’il est raide du dos au point de ne pouvoir faire un pas. La consultation met en évidence une dysfonction primaire du foie. Les résultats se font sentir dés la fin de la manipulation. Pour comprendre comment on en est arrivé là : crampes musculaires “dues” à un problème hépatique... il faut dérouler l’histoire.

Cet hiver, The One arrive dans le sud ouest et connait sa première piroplasmose, forte. Il en guérit “sans séquelle”. Ce printemps, il est mis au pré avec son nouveau troupeau dans une herbe grasse et le soir est retrouvé avec un oedème sur l’articulation scapulo humérale. On suppose qu’il a pris un coup de la part de ses congénères, le vétérinaire appelé soigne cet oedème classiquement avec des corticoïdes. Le len-demain The One ne peut presque plus se déplacer. La consultation ostéopathique intervient ici.

Dès lors, on comprend bien que le foie fatigué par la piroplasmose hivernale, n’a pas pu encaisser au printemps (maximum d’énergie dans le foie en médecine chinoise) l’herbe grasse (riche en azote). Ce n’est pas le tumulte du troupeau dans un nouveau pré qui a créé l’oedème à l’épaule mais la réaction du foie (nerveusement relié à l’épaule droite) à l’excès de matière azotée.

On comprend mieux pourquoi les corticoïdes qui n’ont pas bonne réputation pour le foie, sur ce foie “engorgé” , ont fini de créer une inflammation musculaire qui a “bloqué” le cheval.

Ici, seules les lectures “ostéopathique” et “Médecine traditionnelle chinoise” permettent de comprendre et de résoudre ce cas.

 ► Jezirah

A la fin d’une série de consultations d’ostéopathie, la propriétaire interpelle sur le cas d’une jument qui tous les ans depuis plusieurs années maintenant, à la même époque (fin août) présente un problème cutané important sur le flanc gauche qui finit par disparaître en deux mois, sans qu’aucun dignostic n’ait pu être posé malgré les nombreux prélèvements et qu’aucun traitement local ou général n’ait pu accélérer la guérison.

Cette zone cutanée est le point alarme du foie, et la consultation d’ostéopathie met là aussi en évidence une primaire du foie.
Ici encore l’histoire vient à notre secours :
- Cette jument a présenté une leptospirose (atteint hépatique et rénale forte) grave il y a 7 ans. Guérie sans séquelle apparente après un long traitement. La leptospirose (comme le traitement long) ont dû fatiguer le foie.
- Et cette fois, le déclenchement symptomatique se produit fin août au moment où l’énergie dans le foie est minimum.
- et en relation avec un autre dermatome “hépatique”, la zone alarme du foie en médecine chinoise.
Aussi les conclusions à tirer seraient :
- inutile de chercher un germe quelconque dans la zone présentant les boursouflures ni de les traiter.
- il convient de la prendre pour ce qu’elle est : un témoin de l’état hépatique et de traiter le foie, par ostéopathie, acupuncture ou phytothérapie.

 ► Prunelle

Un dernier cas, dramatique mais qui rétrospectivement m’a permis de comprendre la valeur inestimable des signes dont on ne sait habituellement quoi faire et qui montrent que derrière ses signes il conviendrait parfois en cas de récidive ou d’aggravation de replonger dans notre médecine classique et ses explorations.
Prunelle est une Mérens assez âgée Il est 16 heures en cette fin du mois d’août en estive quand elle se met à faire une grosse fièvre : 44°C, chiffre assez rare... Elle en perd l’équilibre et est anorexique.

Je ne pense pas médecine alternative devant l’urgence et me jette dans la médecine classique. Seule une énorme paleur est à noter. Aucun autre symptôme : perfusion, AINS, prise de sang qui ne donnera même pas une anémie, rien de solide. Vers 18 heures la fièvre tombe, Prunelle remange et marche normalement.

Le lendemain, même chose, 16 Heures, Fièvre, perte d’équilibre, anoréxie, paleur... même traitement même effet, à 18 Heures, Prunelle est normale. Le scénario se reproduira 8 jours sans que les moyens qui me sont octroyés (estive en Montagne, faible budget) ne me permette d’aller plus loin.

Prunelle meurt au moment d’une de ces crises vers 17 heures.
L’autopsie révèlera une rupture de la capsule hépatique et une hémorragie avec des caillots plus ou moins organisés. Cette rupture de la capsule hépatique se rencontrait souvent sur les chevaux de l’institut Mérieux qui produisait le sérum anti tétanique, une hépatite diffuse due aux poly vaccinations s’installait et ces chevaux mouraient de rupture de la capsule hépatique... Ici ce sont trois piroplasmoses d’affilée dans l’hiver qui ont provoqué l’hépatite diffuse (sans trace à l’examen sanguin....) et seule la prise en compte de l’ostéopathie (tension hépatique) ou de la médecine chinoise aurait pu m’orienter vers le foie.
- En effet, nous sommes fin août, minimum d’énergie annuel pour le foie.
- Les crises ont lieu à 16 heures, minimum d’énergie hépatique dans le rythme circadien.

J’aurais ainsi pu déplacer (difficilement) la jument et programmer l’examen permettant le diagnostic : une échographie. Sans toutefois donner « le » traitement forcément.

 ► Conclusion

Ces cas pour montrer qu’il convient à chaque fois de jongler entre :
- symptômes de la nosologie officielle,
- signes et diagnostics des autres médecines
- lésionnel et dysfonctionnel.
Trouver pour chaque cas le meilleur moyen diagnostic et le meilleur traitement.
Mais en tous cas une forte incitation pour explorer dans chaque « médecine » le meilleur pour le diagnostic ou le traitement. Et le regard alternatif : ostéopathie, médecine chinoise, réflexologie ouvre bien des portes diagnostiques et thérapeutiques.



Notez cet article
7 votes



Mots-clés

forum




Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 1066 / 739564

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC