L’Ostéo4pattes

Quantité de nourriture et dysplasie.

Créé le : mercredi 9 janvier 2008 par Patrick Chêne

Dernière modificaton le : vendredi 29 avril 2011

Dans la semaine vétérinaire N°1289 se trouve un résumé d’un article de la revue Javma commis en 2006 par G.K.Smith.

Je ne l’ai pas mis dans la rubrique Presse tant cela me parait important.

En résumé :

Une étude longue sur des labradors, montre que sur un groupe de chiots suivis le long de sa vie et dont on restreint les calories de 25 % dans l’alimentation toute la vie, on obtient :

- 1- des chiens à 24 Kg (34 kg pour le groupe témoin)
- 2 - Qui vivent deux ans de plus en moyenne
- 3 - Qui sont à 14% dysplasiques au lieu de 64%  !!!!!
- 4 - Les signes d’arthrose sont retardés....

La conclusion, c’est que le tout croquette à la dose dite par les fabricants est un problème....
Comme expliqué dans cet article de la revue N°5, la solution est effectivement assez simple, mais selon moi impérative chez les grandes races en croissance.

Oui il faut réduire la quantité d’énergie...j’ai vu des chiots rendus à 2 kg de croissance par semaine quand les chiffres que j’avais appris à l’école étaient de 800 g pour un dogue allemand...Or, les chiots n’ont pas changé en 20 ans....

C’est comme les solex et l’éther dans le réservoir, çà carbure très fort...mais pas longtemps....

La plupart des anomalies de posture, de boiteries, de dysplasies du chiot en croissance ont cet excès d’énergie en grande partie pour origine. Le petit trauma supplémentaire lors de la ballade du dimanche n’a été que la goutte d’eau qui a fait déborder le vase....

La solution la plus simple et que je préconise régulièrement est de passer la ration à 1/3 des croquettes données habituellement et remplacer le volume manquant par des haricots verts en boite (on peu même doubler ce volume sans problèmes).
Cela a l’avantage de diminuer la quantité d’énergie et de protéines largement excédentaire, tout en gardant un volume de repas satisfaisant pour le chien et cela amene aussi de l’eau "liée" à l’aliment ce qui est aussi d’un intérêt non négligeable.

Il n’y a pas besoin d’apporter davantage de calcium ou autre, il y a quand même tout ce qu’il faut.

L’autre solution consiste à repasser à un régime "familial", 1/3 de riz très cuit, 1/3 de Viande, 1/3 de haricot verts.

Il n’est pas la peine de voir dans mes propos ceux d’un "anti-croquettes". Il est juste temps de savoir admettre que certaines préconisations se révèlent erronées.

Les chiens existent depuis des milliers d’années et n’ont mangé des croquettes que depuis 30 ans et ce n’est que maintenant que l’on peut prendre le recul pour voir à quels endroits le métabolisme coince in fine...



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 261 / 721168

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC