L’Ostéo4pattes

Dysfonctions primaires du sacrum (res)

Créé le : lundi 29 octobre 2007 par Catherine Brassaud

Dernière modificaton le : vendredi 1er décembre 2017

Selon ma pratique, la dysfonction du sacrum est relativement courante. Elle peut-être secondaire, très souvent compensatoire, mais également primaire alors accompagnée de signes de souffrances significatifs. Lorsque le sacrum présente une dysfonction importante, le corps survit plus qu’il ne vit.

Les bovins sont très sujets aux dysfonctions traumatiques du sacrum. Les cas les plus fréquemment rencontrés sont ceux de glissades sur des surfaces dures en stabulation, les postérieurs entraînés dans un mouvement les écartant du corps. Il arrive également que des dystocies génèrent des dysfonctions sacrales évoquant les signes de la fièvre de lait ou hypocalcémie. Les animaux sont fortement boiteux des postérieurs et éprouvent d’importantes difficultés à relever l’arrière-main voire une impossibilité totale à se mettre debout.

Lorsque une parturiente ne peut plus se relever, les premiers gestes thérapeutiques consistent généralement en une injection de calcium suivie rapidement d’essais de relever l’animal par traction de la queue lorsque celui-ci ne se relève pas de lui-même. En effet, un bovin ne survit couché qu’une dizaine de jours à la suite desquels les fonctions viscérales et notamment digestives se dégradent de façon irréversible. Mais il est à noter que cette traction ne fait la plupart du temps qu’empirer la dysfonction sacrale.

Pour lire la suite, vous pouvez vous abonner:
- Catalogue de l’Ostéo4pattes
- Suite (Abonnés) : K17 - Le sacrum primaire ?
- 



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 233 / 721168

Suivre la vie du site re_su 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC