L’Ostéo4pattes

Et si c’était les dents ? (Rés.)

Créé le : mardi 5 juin 2007 par Patrick Lecollinet

Dernière modificaton le : lundi 20 novembre 2017

Le but de la pratique ostéopathique est de restaurer la mobilité déficiente de certaines parties du corps par rapport à leur entourage anatomique.

Ainsi, la mise en oeuvre de techniques manuelles permettent de redonner la capacité de mouvement optimale. Mais, si on considère l’articulation temporo-mandibulaire (ATM), il apparait judicieux, voire indispensable, d’avoir recours à des techniques non manuelles permettant d’obtenir un “résultat ostéopathique”, autrement dit des techniques mécaniques de soins dentaires.

S’intéresser aux pathologies du cheval en traitant les membres, la colonne vertébrale, le crâne, les viscères et les organes par des *techniques manuelles strictes (c’est-à-dire utilisant uniquement lesmains) permet de résoudre beaucoup de problèmes.

Néanmoins, certains cas se révèlent plus compliqués car la restauration de la bonne mobilité des régions concernées passe par d’autres techniques mettant en oeuvre un matériel et un savoir faire adaptés dont la denstisterie n’est pas des moindres......

Pour lire la suite, vous pouvez vous abonner:
- papier ou en ligne
- Abonnés, article complet



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 112 / 622686

Suivre la vie du site re_su  Suivre la vie du site 3 - Textes du 4Pattes  Suivre la vie du site La Revue Papier  Suivre la vie du site N° 001 à 005  Suivre la vie du site N°005 juin 2007   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License