L’Ostéo4pattes

décrêts ostéopathie, suite & fin ?

Créé le : vendredi 30 mars 2007 par Ostéo4pattes-Vetosteo

Dernière modificaton le : jeudi 21 avril 2011

Non, n’espérons pas que c’est la fin, elle est trop triste.

Voici les textes parus hier :

- Une première réaction d’un "ancien".
- La mienne : Nous aurons maintenant une ostéopathie sans crânien et sans viscéral avec interdiction de soigner bébé, cous et femmes enceintes sans ordonnance. A nouveau un corps en morceau....
Et surtout interdiction de toucher un patient justiciable d’un autre traitement ou examen complémentaire...qui tranchera ?...quand on sait que je soigne des hernies discales en ostéopathie au lieu de chirurgie sur les chiens...qui donnera raison à qui ? Un homme juste qui connait l’ostéopathie et la médecine ou bien un ordre médical soucieux comme le nôtre de garder son pré carré.
Les médecins auront le droit de faire de l’ostéopathie, n’importe laquelle y compris celle qui consiste à tirer un cou par une ceinture...si si, je l’ai vu.

Ce pourrait être le début d’un travail pluridisciplinaire, mais sans viscéral and co...pourquoi faire ?

Où se retrouvera l’ostéopathie, la vraie ?....chez des magnétiseurs, des masseurs...quelles manœuvres fera t’elle pour survivre comme elle l’a fait les 50 dernières années ? Quand les agents de la sécu prenaient rendez vous chez un Kiné demandaient de l’ostéo & à la fin de la consultation rédigeaient un procès verbal...on est de retour ici ???

Et bien dommage....mais ce n’est pas le mot de la fin.

- Et que fait-on nous véto avec Denoix qui commence à renâcler devant notre référentiel avec toute l’ostéopathie : le MRP, le crânien, le viscéral, la tenségrité ??? Arrivera t’il à biffer des paragraphes entiers sous prétexte d’obscurantisme.
- Que fait-on avec le Dr Martin Sisteron qui envoie des courriers à tour de bras ?...
- Avec des vétos ostéopathes qui au lieu de se tourner vers leurs maîtres, se tournent vers ces gens qui sont en train de saper le boulot en dénigrant ceux qui sont trop entiers...

Et pourtant, l’exemple humain devrait enseigner.

Il montre que la seule chose qui se passera c’est de définir une ostéo portion congrue. Et il ne sera pas possible même d’empêcher des non vétos de s’y inviter.

Alors si on faisant autrement et plus intelligemment, devrais je renoncer à penser que les vétos sont plus pragmatiques et raisonnables ?

Alors le 12 avril, je vais monter à Paris :

- un courrier déjà envoyé sera mis à l’ordre du jour.

- Mais pour ma part si les discours ne sont pas raisonnables et dans le sens d’une ostéopathie entière avec des gens qui arrivent à faire une place à ceux qui leur ont appris l’ostéopathie et en savent souvent plus qu’eux, je ne reviendrai plus que pour parler technique (toutes techniques) à tous ceux qui en voudront et je vous laisserai perdre la bataille de l’ostéopathie comme les médecins viennent de la perdre en croyant la gagner.
- Si ce jour là mon discours n’est pas entendu comme c’est probable, je continuerai l’enseignement Nantais tant que l’on ne m’en empêchera pas - je continuerai à promouvoir une ostéopathie complète en explorant tout ce qu’elle peut faire comme l’on fait tant d’autres avant moi : sites de l’ostéo4pattes et revue
- mais pour le reste, l’ostéopathie "vétérinaire" et bien ma foi, je rentrerai dans ma coquille où j’y retrouverai quelques potes : Manu, Eric....

Quelques mois plus tard...
- Même si sur le fond les vraies discussions ne sont pas engagées, j’ai malgré tout trouvé une oreille attentive de l’ordre des vétérinaires en la personne du Dr Martin sisteron, nos points de vue divergent mais j’ai pu faire entendre le mien et c’est déjà un grand pas.
- Je me propose de faire une réunion informelle non officielle avec des ostéopathes non vétérinaires à la suite des rencontres d’ostéopathie de Cet été 2007 (cf article).



Notez cet article
0 vote



forum




Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 95 / 736735

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC