L’Ostéo4pattes

Avenir du 4pattes

Créé le : mardi 5 septembre 2017 par Ostéo4pattes-Vetosteo

Dernière modificaton le : mardi 5 septembre 2017

 Etat des lieux

2003, c’est le début de l’organisation du réseau de ceux que l’ostéopathie animale intéresse. Nous sommes 14 ans plus tard ... Le projet a pris forme, s’est développé. Nous sommes 160 à participer, les publications ce sont succédé, les sites internet sont regardés tous les jours ...

Faisant appel à la coopération et au partage, ce réseau de discussions et de création de textes sur l’ostéopathie comparée et les médecines apparentées a réussi malgré des actualités « morcelantes » à suivre son petit bonhomme de chemin.

Les rencontres annuelles d’ostéopathie comparée, donnaient corps à ce réseau et permettaient de beaux moments de partage.

Toutefois, un constat au fil des années, s’est imposé, la motorisation du système dépendait de tous, mais essentiellement et TROP d’une seule personne, accompagnée au fil du temps de quelques petites mains absolument indispensables (Catherine, Marie-jo, Marie, William, joan, Bruno, Fanny, Nicolas, aude, etc, pardon pour celles et ceux que je ne cite pas ici).

Après l’envoi de nombreux signaux d’alerte parce que fatigué d’avoir systématiquement bouché les trous financiers, textuels, temporels, d’un système qu’avec optimisme j’avais toujours orienté vers une croissance lente, je me résigne.

Les informations et la dynamique du réseau nous indiquent que les temps d’aujourd’hui sont consacrés au morcellement et au repli sur soi.

Internet qui devait porter des idées de coopération, de partage sans limite, a été phagocyté par quelques grands réseaux (google, facebook, etc ...), il est le paradis des « fake » news, il est un grand laboratoire de déstabilisation par les grandes puissances, et joue le rôle des pierres du petit poucet pour Big Brother ...

Dans ce contexte, rien d’enthousiasmant pour notre projet et ce ne sont pas les échos que j’ai sur d’autres projets éditoriaux sur l’ostéopathie qui vont me laisser penser que c’est notre façon interne d’être qui est pointée du doigt, au contraire, nous nous en sortons plutôt bien.

Mais, comme je fonctionne à l’enthousiasme, cinquantaine oblige, je n’en ai plus ...

Je pourrai tout simplement laisser tomber après 14 ans de bons et loyaux service. Mais on ne se refait pas. Je reçois quand même régulièrement de beaux témoignages sur l’importance de faire vivre nos projets et leurs prérequis dans le paysage ostéopathique.

Et enfin, même si on a beaucoup fonctionné sur le bénévolat il y a derrière un arrêt pur et simple, des pertes d’emploi que je ne souhaite pas tant que je le pourrai.

Aussi, en attendant des jours meilleurs, je vais simplement me permettre que les actions et productions de l’ostéo4pattes soient à géométrie variable en fonction du vent global qui pousse dans les voiles.

Si il y a bon vent , nous avons des mondes ostéopathiques à découvrir ; s’il y a pétole, nous attendrons que le vent revienne, je ne ramerai pas pour faire avancer le bateau, je ne peux plus. Le petit cheval blanc de Brassens, ce n’est plus votre serviteur.

Bon Ok Jusque là, c’était du verbiage, qu’est ce que cela signifie en clair ?

Qu’il vous est demandé de venir encore plus nombreux participer financièrement au projet ; que vous vous remettiez à discuter entre vous ; que toutes les petites choses demandées jusque là pour faire vivre le réseau et ses publications (actus, stages, textes, discussions, etc ..) doivent plus que jamais être mis en lignes.

Et que pour ma part je vais adapter les actions du 4pattes au flux en présence (finance, aide).

 Le 4Pattes papier

Aussi ce numéro 45 de l’ostéo4pattes est le dernier publié sur le papier pour vraisemblablement un an. Il y a aura publication mensuelle de l’ostéo4pattes, avec un nombre de pages très variable selon ma disponibilité et l’abondance de textes. La publication se fera sur Internet sur le site de l’osteo4pattes. Les abonnements futurs vont diminuer en prix et ceux qui ont pris un abonnement passé recevront 50% de numéros de plus que ce qu’ils étaient censés recevoir. Vous recevrez par mail des Logs et mots de Passe pour avoir accès à la revue sur le site.

Au bout d’un an, Si nous sommes remontés en abonnements et si je retrouve une aide conséquente pour la mise en page, alors cette position sera révisée.

 Les Prix de recherche

Je trouvais que c’était une belle initiative, mais entre des écoles qui interdisent à leurs élèves de postuler, des postulants trop rares et un jury qui oubliait de lire et de voter, cela devenait pour moi le signe que ce n’était pas dans l’air du temps et donc inutile de dépenser de l’énergie sur ce sujet.
Aussi l’argent offert à des étudiants à cette occasion servira à autre chose. C’est vrai pour le coup de main de cet automne et pour le prix Axitlas de ce printemps 2018.

Pour que cela reparte, il suffit que de bonnes volontés se lèvent pour stimuler des candidatures, trouver un mécène et un jury qui s’investit.

 La dépêche, vétofocus

La dépêche est un journal hebdomadaire pour les vétérinaires qui nous a réservé un encart d’abord toutes les semaines puis tous les mois puis 4 fois par an. En diminuant certes mais avec ténacité sur la longueur du temps (12 ans !).
Merci à eux et chapeau bas. J’ai régulièrement fait appel aux vétérinaires du réseau pour fournir le petit texte demandé et régulièrement fait un texte au pied levé pour satisfaire la demande quand rien ne venait. Quant à Vétofocus, leurs webmestres nous invitent à leur soumettre des cas et j’avoue que si j’en ai fait quelques uns, je n’ai pas pu suivre. Là encore, j’en conclu que cela n’est pas important pour le groupe.

Je vais leur annoncer que c’est fini pour le moment, le groupe ne peut pas fournir.
Les rencontres.

Pour les rencontres, moment souvent vécu comme magique par certains d’entre vous, les douzième ce sont achevées sur un constat, il est de plus en plus dur de vous motiver et le programme que nous avons toujours voulu mouvant et spontané ( pour éviter les invitations d’égotiques n’ayant finalement rien à donner avec le cœur), ne se ficelle que le dernier jour ...

C’est épuisant pour un organisateur ... alors ces rencontres 2018 n’auront pas lieu ... sauf...

Sauf si quelqu’un se lève et se charge de remplir le programme, de stimuler les éventuels participants. Pour le côté matériel, l’équipe de la ferme s’en chargera comme toujours ....

Une page se tourne, rien n’est irréversible, c’est une histoire de marée, j’ai essayé, comme Amara (mon adorable bambin) la semaine dernière sur la plage, de retenir la vague qui repart : c’est impossible.

Alors suivons là dans son reflux et aidez moi à être prêt pour la prochaine marée montante !

 Que pouvez-vous faire ?

Vous abonner ? transmettre à la rédaction, les événements que vous savez arriver (stages, etc), vos lectures, vos questions, doutes, commentaires d’actualités. Vos cas cliniques, vos fulgurances, vos concepts à partager ...

Pensez à partager ce que vous vivez avec l’ostéopathie avec une communauté dont certains trouveront beaucoup dans ce partage.

Juste une faveur, si vous ne savez pas publier sur le site ... donnez-nous vos apports prêts à Copier/coller ...encore une question de temps et d’énergie. Merci !

- S’abonner
- Catalogue de l’Ostéo4pattes
- Participer...



Notez cet article






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 45 / 557011

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 0- Actualités  Suivre la vie du site Au présent...   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License