L’Ostéo4pattes

42C - Fuji : Impaction du sacrum (rés)

Cas clinique 3 du Dr Magali Charve (pour le DIE d’ostéopathie vétérinaire)
Créé le : dimanche 18 décembre 2016 par Ostéo4pattes-Vetosteo

Dernière modificaton le : dimanche 18 décembre 2016

A. Préambule

Fuji est un jeune Jack Russel Terrier mâle de 1 ans pesant 9,5 kg, amené en consultation le 11 septembre 2013 pour des faiblesses postérieures d’apparition soudaine, et une suspicion de constipation par ses propriétaires.

B. Anamnèse

Depuis deux jours, Fuji est triste, s’isole et reste dans son panier de façon anormale. De caractère espiègle, il ne fait plus la fête à ses propriétaires lorsqu’elles rentrent, et depuis ce matin, il n’arrive plus à monter l’escalier, à sauter, ou à monter sur le canapé. Aucun commémoratif de choc ou de chute n’est rapporté par les propriétaires qui précisent que le chien n’est jamais seul.

En poussant un peu la discussion, il est noté que, depuis quelques semaines, Fuji ne lève plus la patte pour uriner, et que son port de queue est modifié.

Face à ce tableau clinique, il est proposé une approche ostéopathique pour aider Fuji.

C. Déroulement de la première consultation ostéopathique

En entrant dans la salle de consultation, Fuji présente une démarche raide, tout le poids du corps est reporté sur les antérieurs. Lorsqu’il quitte la position assise, aucun effort n’est demandé aux postérieurs, Fuji se lève à la force des lombaires.

Étonnamment calme pour un chien de cette race, Fuji reste indifférent à toute sollicitation.

A l’examen clinique, tous les paramètres sont normaux. La palpation abdominale, bien que tendue, ne permet pas de mettre en évidence de signes de constipation. Les propriétaires relatent une prise alimentaire diminuée, des selles émises en petite quantité, mais avec difficulté, aucun vomissement.

A l’examen orthopédique, on note une douleur à la pression des dernières vertèbres lombaires avec un avachissement de la position sur les postérieurs, une diminution de la proprioception sur les deux postérieurs, et une gène à la manipulation de la queue, ou du moins ce qu’il en reste puisque Fuji a subit une caudectomie à son plus jeune âge.

Fuji après pression sur les dernières vertèbres lombaires

A l ‘examen ostéopathique, il apparaît :

- L7 en FRSd

- Sacrum en torsion D/D

- Sacroiliaque gauche bloquée

- D13 en ERSg

- Estomac caudal, dorsal médial

- SSB en side bending gauche

- Une FTM élévée

La chaine dysfonctionnelle qui peut être proposée semble partir de la jonction lombosacrée, et avoir des répercutions sur la sphère crânienne et le long de l’axe rachidien par l’intermédiaire des structures méningées, et des répercutions viscérales et diaphragmatiques par l’intermédiaire des fascias abdominaux (coccygien, pelvien et iliaca).

La douleur entrainée par le blocage de la sacro-iliaque gauche expliquerait ...


- Suite sur ce lien pour les abonnés aux sites : 42C - Fuji : Impaction du sacrum
- Et oui, désolé, pour vivre l’ostéo4pattes a besoin de l’énergie de tous y compris financière, c’est grâce à cela que l’ostéo4pattes fête ces douze ans cette année, aussi, pour lire ce que le réseau a produit, nous vous demandons de participer...
- S’abonner à la revue simplement ( ne permet pas de lire les archives internet) ou aux sites de l’ostéo4pattes (minimum abonné de soutien) et l’accès à toutes les archives est libre : S’abonner
- Acheter juste l’article en PDF, Attention, livraison manuelle par mail dont la rapidité dépend de notre disponibilité !!
Faites votre demande à rédaction chez osteo4pattes.eu
- Sommaire de ce numéro : N°42C - Décembre 2016 (res)



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 131 / 721358

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC