L’Ostéo4pattes

Magique

Créé le : lundi 13 juin 2016 par Chloe Huard

Dernière modificaton le : samedi 14 mai 2016

L’ostéopathie, ce n’est pas "magique".

Il y a tout un tas de bases bien scientifiques et concrètes qui peuvent expliquer les mécanismes d’action et répondre à la fameuse question : "mais comment / pourquoi ça marche ?". Ces bases, je les ai apprises évidemment, mais ce qui m’a manqué pendant mes études, c’est la confiance dans mes sensations saugrenues ; voire la confiance en moi tout court. Et tous les jours, depuis cinq ans maintenant, j’en gagne un peu plus.

J’ai vécu une expérience extraordinaire et particulièrement troublante le 28 Mars dernier. Il me tenait à cœur de la partager.

En Octobre 2015, je suis appelée pour une jeune chienne stérilisée qui présente des épisodes d’incontinence urinaire. Elle a été adoptée à la SPA après un abandon, quelques années plus tôt. La séance se passe très bien, les restrictions de mobilité traitées sont tout à fait en lien avec les symptômes observés, la chienne est réceptive et dès le lendemain, l’amélioration est totale.

Cela va durer cinq semaines. En Novembre, la propriétaire me rappelle pour convenir d’un second rendez-vous. La deuxième séance se déroule tout aussi bien que la première, nous allons même plus loin dans le traitement. Là encore, les effets sont immédiats, dès le lendemain, les symptômes disparaissent. Cette fois, cela va durer cinq mois.

C’est au début du mois de Mars 2016 que la propriétaire me rappelle parce-que les symptômes sont de nouveau présents. Je vois donc la chienne pour une troisième séance. Mais cette fois, c’est différent, la chienne semble gênée, inconfortable lorsque je travaille sur la zone du diaphragme, seule zone qui m’attirait. Alors je réfléchis, je cherche, je me concentre à nouveau, puis sans savoir pourquoi, je pose une main sur le bassin, puis l’autre au milieu du dos. Je ferme les yeux (cela me permet de mieux ressentir), la chienne se couche, se détend, et tout à coup, je visualise une image de fœtus... Je n’ai aucune idée de ce que vient faire cette image en plein milieu de la séance, mais je fais avec. Puis les tissus commencent à "s’enrouler" pendant le traitement. Et plus rien. La chienne a poussé un énorme soupir de soulagement et s’est endormie quasiment instantanément. La séance était terminée.

J’explique alors à la propriétaire qu’il y a probablement une cause d’ordre émotionnel ou un facteur déclenchant qui pourrait expliquer les symptômes (stress, peur de l’abandon, lien avec les enfants, la stérilisation....). Je lui dis que je ne saurai être plus précise avec ce que j’ai ressenti ; et je lui parle de cette image de fœtus qui m’est venue pendant la séance, mais que je suis totalement incapable d’expliquer. Elle me regarde alors, l’air interloqué, puis me demande :

- "Mais comment vous savez ?!"
- "Comment je sais quoi ?"
- "J’ai fait un test de grossesse il y a trois jours, il est positif... et personne ne le sait encore !"
- "Ah. Et bien visiblement, votre chienne elle, elle le savait !"

Les animaux sont extraordinaires, doués de sens que nous ne savons plus utiliser et d’une sensibilité qui me fascinera toujours...

Alors n’en déplaise aux cartésiens [1] pour qui tout doit s’expliquer, se prouver, se démontrer... lundi j’ai vécu une expérience magique. Et ça, ça ne s’explique pas.

La magie de l’ostéopathie réside dans l’émerveillement qu’elle déclenche pourvu qu’on se laisse guider par ses intuitions...

[1NDLR : = Matérialistes, cf Le monde est-il Réel ou Complexe ?, le cartésianisme est une démarche logique qui n’inclut pas de croire que le corps ne délivre son information que par la matière



Notez cet article
5 votes






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 182 / 712879

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC