L’Ostéo4pattes

38B - Objectivation d’un suivi ostéopathique d’Ecuyères. (rés)

Créé le : vendredi 6 novembre 2015 par Ostéo4pattes-Vetosteo

Dernière modificaton le : vendredi 6 novembre 2015

Résumé

Nous avons suivi et traité sur 5 consultations, pendant 6 mois, 6 Écuyères. Pour objectiver nos résultats, nous avons mis en place un bilan ostéopathique de l’Écuyère et de son cheval, un test de Fil à Plomb de l’Écuyère, un test vidéo du couple cavalier-cheval, un questionnaire de ressenti de l’Écuyère ainsi que des mesures de longueur ses étriers.

Les résultats montrent une diminution du nombre total de dysfonctions ostéopathiques chez les Écuyères. Sur les chevaux, nous n’avons pas pu objectiver clairement l’impact du traitement des cavaliers mais les résultats tendent à montrer une diminution des dysfonctions ostéopathiques chez le cheval sans pouvoir faire de lien précis entre les régions anatomiques problématiques chez le cavalier et celle mises en évidence chez son cheval. Par ailleurs le test de Fil à Plomb laisse apparaitre une nette amélioration de la posture du cavalier à pied ayant des répercussions sur la longueur de ses étriers. Le test vidéo et le questionnaire de ressenti de l’Écuyère n’ont pas donné de résultats exploitables.

Abstract

Our issue is to define the osteopathy position within a rider team. The follow-up and the treatment of the 6 riders were done on a 6 months period with 5 consultations. To evidenced our results, an osteopathic assessment has been settled for the riders and her horse, a vertical line test for the balance’s rider, a video test of the couple, a questionnaire on the rider’s feeling and measurement of the length of the stirrup. The results impacted the number of the osteopathic dysfunctions on the riders. On the horse, we have not evidenced the impact on rider treatment but the results involved a reduce of the osteopathic dysfunctions on the horse without linking up it with the anatomic problematic zone of the rider and the one highlighted on the horse. Moreover the vertical line test is relevant for the rider posture on his feet which has an impact on the length of his stirrup. The video test and the questionnaire on the rider feeling have not given pertinent results.

La Fédération Française d’Équitation (FFE) [1] recense aujourd’hui presque 30 disciplines équestres. Ce sport a la particularité de présenter un couple d’athlètes : le cheval associé au cavalier. Le cheval et son cavalier ne doivent faire qu’un, semblables à un Centaure pour exceller dans leur discipline. Selon M. Patrick Chêne [2], le Centaure est un mythe qui devient réalité dans l’interaction du couple, le cheval est très sensible et réceptif. Toute action de la part du cavalier se répercute sur le cheval. Carole Anne Tannière [3], dans un mémoire d’ostéopathie portant sur le traitement ostéopathique des lésions miroirs entre le cavalier et le cheval, décrit notamment l’équilibre du cheval sous l’influence de son cavalier et rapporte qu’il existe un lien étroit entre le cavalier et sa monture. Aujourd’hui, le cavalier, quel que soit son niveau est peu sensibilisé sur l’importance d’une prise en charge corporelle afin améliorer le lien avec son cheval. En sociologie, Vérène Chevalier et Fanny Le Mancq [4] traite de la « dispersion du corps ». Le cavalier doit se rendre invisible sur le dos de son cheval et accepter des tâches d’écurie à pied qui le dévaloriserait d’un point de vue social. L’instrumentalisation des corps est au service de la performance sportive à un moment donné. Le cavalier affiche une certaine négligence de son corps, souvent reconnue comme conséquence directe de sa carrière d’amateur, persistante chez les cavaliers professionnels.

Marion Cressent [5] montre que la pratique de l’équitation entrainerait une augmentation de la fréquence cardiaque du cavalier de saut d’obstacle ou de dressage, et une dépense énergétique conséquente. Ceci influencerait alors positivement la santé du cavalier. Le dressage permettrait d’augmenter la capacité aérobie du sujet. L’ostéopathie trouvera ici sa place : aider le cavalier à maitriser au mieux son corps pour permettre au couple d’évoluer dans les meilleures conditions. De nombreuses études ostéopathiques ont été réalisées sur des cavaliers amateurs (Chêne, 2004) [2] (Prin-Conti, 2013) [10] (Pujol & Rey-Coquais, 2013) [15] (Sanchis, 2007) [12] (Tannière, 2012) [3] ou de haut niveau (Juste, 2010) [13]… mais peu d’études ostéopathiques portent sur des cavaliers professionnels dont les contraintes sont bien supérieures à celles des amateurs.

La position de référence et les contraintes équestres du cavalier en mouvement sont définies dans de nombreux écrits par Malen, Auvinet, Galloux et repris dans de nombreux mémoires de façon très explicite.

Matériel

Cette étude porte sur l’objectivation d’un suivi ostéopathique des Écuyères du Musée du Cheval de Chantilly. Quotidiennement, elles montent plusieurs chevaux et travaillent pour le spectacle en cours et à la préparation du prochain. Elles détiennent chacune un brevet d’état qui certifie leur technique et leur pédagogie, à titre de professionnelles équestres.

La population est entièrement féminine, âgées de 26 à 48 ans. L’écart type est de 8,15.

Méthode

1. Protocole

Pour objectiver le suivi ostéopathique de l’Écuyère, nous avons mis en place en début et en fin d’expérimentation :

- Un test vidéo du Centaure

- Un test de Fil à Plomb de l’Ecuyère

- Un bilan ostéopathique de leur monture sélectionnée pour l’étude

- Un bilan ostéopathique des Ecuyères

2. Test de la déviation vidéo du couple cheval /Ecuyère

Nous cherchons à mesurer la déviation du couple sur une ligne droite au pas. Pour cela, nous demandons à l’Ecuyère d’exécuter le test les yeux fermés. Selon Chantepie, Pérot et Thoussirot [19] les yeux aident l’individu à conserver son équilibre en toute circonstance. Ainsi lorsque l’individu ferme les yeux, l’expression posturale du corps change.

Pour ce test nous avons utilisé une Caméra Go Pro (Hero 3 silver / 11 mégapixels / focale 90° / résolution 1080p). La cavalière est filmée de dos. La distance du point A au point B mesure 30 mètres.

L’Ecuyère commence la ligne droite avant A en visant le point C au pas et conserve cette allure pendant toute la durée du test. En passant le point A, elle ferme les yeux et vise mentalement le point C. Arrivée sur la ligne passant par le point B, elle reçoit l’information de s’arrêter.

3. Test du fil à plomb écuyère

Le test consiste à prendre une photographie du sujet au début et à la fin de l’étude, patient en position de référence anatomique les yeux ouverts et les yeux fermés. Nous cherchons également à savoir s’il existe des similitudes entre l’attitude posturale de nos patientes à pied et à cheval…

Nous mesurons :


- Suite sur ce lien pour les abonnés aux sites : 38B - Objectivation d’un suivi ostéopathique d’Ecuyères.
- Et oui, désolé, pour vivre l’ostéo4pattes a besoin de l’énergie de tous y compris financière, c’est grâce à cela que l’ostéo4pattes fête ces douze ans cette année, aussi, pour lire ce que le réseau a produit, nous vous demandons de participer...
- S’abonner à la revue simplement ( ne permet pas de lire les archives internet) ou aux sites de l’ostéo4pattes (minimum abonné de soutien) et l’accès à toutes les archives est libre : S’abonner
- Acheter juste l’article en PDF, Attention, livraison manuelle par mail dont la rapidité dépend de notre disponibilité !!
Momentanément faites votre demande à rédaction chez osteo4pattes.eu
- Sommaire de ce numéro : N°38B



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 110 / 721168

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC