L’Ostéo4pattes

Opera Mundi, le Théâtre du Monde.

Aujourd’hui, le 5 mars 2015 est le 503 ième...
Créé le : jeudi 5 mars 2015 par Patrick Chêne

Dernière modificaton le : mardi 7 avril 2015

- Simplification or not simplification ?
- « Tout ce qui est simple est faux, mais tout ce qui ne l’est pas est inutilisable. »
- Paul Valery

Aujourd’hui, le 5 mars 2015, est le 503 ième anniversaire de la naissance de Mercator, me rappelle google. Et justement hier soir devant des étudiants vétérinaires je parlais de l’importance de la représentation qui est une aide à la pensée mais aussi une prison si on y prend pas garde.

 Manipulations Cartographiques

Mercator est considéré comme le père de la cartographie moderne, aux portulans, représentations à vue de nez ne respectant ni les surfaces, ni les angles, ni les proportions, il a opposé une représentation qui respectait les angles de la ronde terre et qui du coup permettait au navigateur muni d’une telle carte de suivre sa navigation avec précision.

Nous mettant face à face avec une réalité : une projection est réalisée dans un but précis et sert ce but.

En effet le problème s’est toujours posé : comment d’une situation complexe passer à une représentation plus simple et utilisable ?

Comment réduire un objet à trois dimensions à deux dimensions pour l’emporter dans sa mallette, par exemple ?

Soit comment passer de :

De Cela
A ceci

Ceci étant la projection de Mercator dite projection cylindrique, qui s’obtient en plaquant une feuille de papier contre l’équateur, en lui donnant la forme d’un cylindre et en projetant point par point, la terre Trois D vers ce cylindre.

Le principal reproche fait à cette projection, c’est qu’elle ne respecte pas du tout les surfaces et le Groenland apparait ainsi 10 fois plus gros qu’il n’est ... et insensiblement nous amène à une vision partiale de l’antarctique, du canada, de la Sibérie .... les pays développés par exemple sont tous dans cette zone élargie .... leur donnant plus de volume qu’il n’en ont. (cf Mercator, une vision déformée)

Aussi de nombreuses projections ont essayé de gommer cet inconvénient. En particulier Peters qui a fait une projection qui conserve les surfaces et pas les angles :

L’Afrique et L’Amérique du sud regagnent un poids qu’elles avaient perdu (cf projection de Gall-peters pour un monde plus équitable

On peut aller plus loin et considérer qu’il y a un haut et un bas et donc une hiérarchisation nord/sud et vouloir l’atténuer et alors on prendra la projection de Fuller :

Projection Icosaédrique qui enlève toute notion de haut et de bas et réuni les continents en une même île .... (cf projection de Fuller, une lecture universelle du monde)

Et là où çà devient cocasse, c’est que Fuller ...Fuller, çà vous dit quelque chose ?
Bon sang, mais c’est bien sûr, c’est monsieur tenségrité !!! Et La tenségrité est une notion qui en ostéopathie prend de jour en jour une importance considérable !!! (cf Tenségrité)

On peut jouer avec autre chose que les surfaces question de donner du poids : un exemple pris dans un blog scolaire a réécrit la surface des pays en fonction de leur production ou de leur consommation de jouets (http://sosses.over-blog.com/article...)

Export
Import

Toutes ces lignes et images dans l’idée de montrer qu’en fait nous passons notre temps à manipuler des projections censées nous donner une image plus facile de la réalité, mais qui en fait induisent notre réalité et notre pensée.

 Manipulations cellulaires

Aussi pour revenir à un sujet plus proche de nous quand nous dessinons une cellule

En général cela donne deux cercles concentriques avec quelques organites ....
On met l’accent sur le noyau avec son ADN et la génétique sous jacente ... Sur le cytoplasme dans son aspect usine chimique et la membrane comme communication avec l’extérieur que ce soit des signaux internes (oligoéléments, peptides, hormones) ou externes ...les médicaments. Le décor est posé ... la cellule est chimique ... ou ne sera pas.

Pourtant n’y a t’il pas un grand absent dans cette représentation ? Nous râlons assez que les fascias, le tissu le plus important du corps soit régulièrement passé sous silence .... alors qu’en ostéopathie il est notre pain quotidien.

Et ici, c’est le cytosquelette de la cellule dont il n’est même pas fait mention dans les légendes .... et pourtant, le fait :

  1. que de la forme de la cellule dépend son fonctionnement chimique est connu depuis longtemps.
  2. qu’elle soit sensible à la pression dans un mécanisme qui s’appelle la mécano-transduction, mécanisme reconnu depuis plusieurs dizaines d’années
  3. Que des études commencent à se faire jour pour dire que l’état de santé d’une cellule est prédictible par son état mécanique...
  4. Que l’on puisse par manipulation mécanique faire d’un embryon de limnée lévogyre un embryon dextrogyre ....

Tout cela commence pourtant à faire partie des meubles scientifiques (cf Biomécanique Cellulaire.

Et rien d’étonnant à cela que la physique de la cellule commande à sa chimie.

L’amibe qui court vers la source de sucre lance des pseudopodes grâce à son cytosquelette, qui l’étire, ce faisant elle contraint les enzymes collées aux microtubules dans un espace étroit ce qui les empêche de travailler, la chimie s’arrête.
Et quand elle arrive près de la source de sucre notre amibe reprend sa forme de gouttelette, de moindre tension, les enzymes reprennent leur fonctionnement : anabolisme/catabolisme, absorption/sécrétion ... la chimie repart.

Nos cellules d’organisme pluricellulaire gardent ce type de fonctionnement, et un dos tendu fera de la mauvaise chimie, ce n’est pas autre chose que dit Still quand il parle du corps qui possède tous les médicaments nécessaires à son usage.

Et pourtant pas de cytosquelette dans la représentation précédente de la cellule ... Notre mental condamné à la chimie et aux médicaments comme seule vision de la cellule. Grossier pas tant que cela.

Le présupposé mis en place est évident, la chimie est LE facteur par lequel on peut comprendre la vie et influer sur elle.

Aussi je vous propose une autre représentation de la cellule, fausse par définition, mais qui amènera d’autres paradigmes :

Une cellule uniquement définie par son cytosquelette .... pas de membrane, pas de noyaux, pas d’organites.

Le présupposé mis en place est alors le suivant : l’état de fonctionnement de la cellule dépend de son état de tension interne, une cellule qui fonctionne mal est tendue, et il suffit de la détendre pour qu’elle fonctionne mieux. Cette cellule réagit selon les lois de la tenségrité et la chimie qu’elle produit ou ne produit pas en découle sans que l’on s’en occupe ....

Une cellule qui présente des contraintes se tend, prend une forme aplatie et allongée :

Une main d’ostéopathe qui lèverait les contraintes verrait la cellule reprendre sa forme progressivement.

Les lois de la tenségrité nous ont appris cela :
- La Pression, la Tension deviennent des notions majeures.
- L’évolution d’une Structure Tenségritive à la pression par une courbe en J nous dit : mettez de la pression, de la tension vous fluidifierez le système.
- Une telle structure à une fréquence propre, avec des vibrations vous pouvez la mettre en résonance.
- Une cellule tendue est en orthosympathique, la cellule en gouttelette est en parasympathique, mobilisation/récupération.

Ostéopathe on en déduit vite que quelle que soit notre technique on met de la pression et de la tension, quelle soit notre méthode on fluidifie des zones tendues.

Plus que la méthode, l’important c’est la pression, la tension, la fluidification.

Alors messieurs les ostéopathes, mettez en tension puis détendez, envoyez des vibrations sinusoïdales (MRP) ou non (Recoil). Faites des trusts en silence ou en toussant ou en chantant, le résultat sera le même :

Retrouver la cellule en forme de goutte de moindre tension celle qui chimiquement fonctionne au mieux et souvent sans besoin d’aide chimique extérieure.

 Conclusion

Alors ?

QCM, une cellule c’est :

A
B les propositions A OU/ET B
C

"La vérité est un miroir que Dieu a laissé tomber sur terre, chacun qui en a ramassé un morceau prétend avoir l’entière vérité ... Proverbe Arabe



Notez cet article
6 votes



forum




Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 397 / 555403

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 1 - L’Ostéopathie Comparée  Suivre la vie du site Histoire et Philosophie   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License