L’Ostéo4pattes

34B - Approche thérapeutique de la panostéite éosinophilique par la MTC (rés)

Créé le : vendredi 28 novembre 2014 par Michel Bolzinger

Dernière modificaton le : samedi 9 décembre 2017

1-Définition de la panostéite éosinophilique :

La panostéite est une affection du chien en croissance, qui provoque des boiteries et des douleurs. On la diagnostique surtout chez les grandes races, en particulier, les bergers allemands, les Saint-Bernard, les dobermans et les labradors.
Elle touche les deux sexes, mais proportionnellement ce sont surtout les chiens mâles qui sont atteints.

Les causes restent très floues, même si on évoque des mécanismes auto-immunitaires, des troubles métaboliques, ou le parasitisme.

2- Pathogénie :

On peut constater une ostéogénèse à l’intérieur de la cavité médullaire. On observe dans un premier temps, une nécrose et un œdème de la moelle osseuse graisseuse à hauteur du trou nourricier. Puis après 2 à 3 semaines l’ostéogénèse gagne toute la cavité médullaire diaphysaire.

On constate parfois une réaction du périoste.

Après 40 à 50 jours, la cavité médullaire reprend un aspect normal .
Ce phénomène d’ostéogénèse et de retour à la normale peut se produire plusieurs fois dans le même os.

3- Symptômes :

Les boiteries et la douleur à la palpation des os, apparaissant chez des chiens de grandes races en croissance, peuvent faire penser à une panostéite.

On constate également une certaine léthargie et parfois de l’hyperthermie.

Les boiteries apparaissent souvent sur d’autres membres, et ont tendance à se déplacer d’un membre à l’autre, ou parfois à atteindre plusieurs membres simultanément.

4- Lésions :

Ce sont les examens radiologiques qui permettent, en complément des symptômes, de confirmer le diagnostic.

Radiographie de profil de 2 humérus de deux chiots de grande race présentant des images caractéristiques de panostéite (densification diffuse à limites floues de l’endoste, disparition de la limite entre la corticale et la médullaire).

Par ordre de fréquence c’est le cubitus qui est le plus souvent atteint, puis le radius, puis l’humérus, et enfin le tibia.

Les images radiologiques montrent des plages mal délimitées plus opaques à l’intérieur de la cavité médullaire.
On note une diminution du contraste entre la corticale et le canal médullaire.

Puis, lors de la phase de résolution les plages sclérosées sont moins étendues et moins nettes, même si parfois les signes radiologiques peuvent persister pendant plusieurs mois après la disparition des signes de boiterie.

Examen hématologique :

On constate dans quelques cas une éosinophilie.

5- Traitement allopathique :
Pour éviter la douleur, le vétérinaire peut prescrire des anti-inflammatoires ou des corticoïdes.

6- Approche de la panostéite par la MTC :

Les pathologies des animaux en croissance s’attaquant au développement osseux (une ostéogénèse à l’intérieur de la cavité médullaire), et entrainant des douleurs erratiques (les boiteries apparaissent souvent à d’autres membres, et ont tendance à se déplacer d’un membre à l’autre), nous invitent à examiner les fonctions énergétiques des Reins (os, croissance, jeune) et du Foie (vent), ainsi que du sang, (douleurs à la palpation).

*Traiter les Reins
Les Reins gouvernent l’Os et les lombes sont le logis des Reins.

Points proposés

- 4VG : MINGMEN, porte de la destinée, porte de la vie, de la vitalité, renforce le Yang de Rein

- 52V : nourrit le Yin de Rein
- 23V : SHENSHU, Yu des Reins, tonifie les Reins, le Jing et renforce la
colonne vertébrale
- 7Rn : FULIU, point de tonification annuel du Rein
- 25 VB : JINGMEN, Mo du Rein, la VB est une entraille curieuse, reliée au
ciel antérieur, et aux Reins.


- Suite sur ce lien pour les abonnés aux sites : 34B - Approche thérapeutique de la panostéite éosinophilique par la MTC (AS)
- Et oui, désolé, pour vivre l’ostéo4pattes a besoin de l’énergie de tous y compris financière, c’est grâce à cela que l’ostéo4pattes fête ces dix ans cette année, aussi, pour lire ce que le réseau a produit, nous vous demandons de participer...
- S’abonner à la revue simplement ( ne permet pas de lire les archives internet) ou aux sites de l’ostéo4pattes (minimum abonné de soutien) et l’accès à toutes les archives est libre : S’abonner
- achat de l’article, Attention, livraison manuelle dont la rapidité dépend de nos disponibilités

Livraison manuelle par Mail.


- Sommaire de ce numéro : N°(33)/34 Automne 2014



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 371 / 618166

Suivre la vie du site re_su  Suivre la vie du site 3 - Textes du 4Pattes  Suivre la vie du site La Revue Papier  Suivre la vie du site N° 031 à 035 (rés)  Suivre la vie du site N°(33)/34 Automne 2014   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License