L’Ostéo4pattes

Amazonie et Ostéopathie (rés)

un apprentissage particulier
Créé le : lundi 13 mai 2013 par Ostéo4pattes-Vetosteo

Dernière modificaton le : samedi 9 décembre 2017

En Occident, si l’on souhaite apprendre quelque chose de nouveau, la plupart du temps, on le fait en utilisant un livre ou un professeur. Mais en Amazonie, cela ne se passe pas ainsi : il est dit que ce sont les plantes qui peuvent vous enseigner.

La première fois que j’ai entendu parler de ce concept, c’était à une conférence parisienne, en novembre 2010, où un vieux guérisseur de la forêt amazonienne, accompagné de 2 médecins français, d’anciens élèves à lui, était venu présenter son expérience. Visiblement, ses deux apprentis français avaient rencontré des méthodes de soin, certes très différentes des nôtres, mais très efficaces.
Pourquoi donc suis-je allée à cette conférence, me rendant à Paris en partant de la côte vendéenne où j’habitais alors, honnêtement, je ne le sais toujours pas...Et cela n’a pas beaucoup d’importance...

Suite à cet exposé, j’ai eu envie d’en savoir un peu plus, de me rendre compte par moi-même de ce qui se passait là-bas. A cette époque, j’avais un peu de liberté (financière et professionnelle), je suis donc partie pour un voyage-découverte de 2 semaines au Pérou, en plein cœur de la forêt amazonienne, avec un groupe de Français, accompagné par les 2 médecins.

Une fois sur place, j’ai effectivement fait la rencontre de ces plantes enseignantes, dites plantes maîtresses ; il était possible de faire taire son cerveau rationnel et de dialoguer directement avec une conscience végétale, beaucoup, beaucoup plus sage que nous...

Les plantes amazoniennes sont utilisées dans 2 objectifs principaux : soigner et enseigner.

Assez rapidement après le début de ce voyage, j’ai eu envie d’aller un peu plus loin sur ce chemin, avec toujours l’idée dans un petit coin de ma tête, que j’allais pouvoir apprendre des choses utilisables au quotidien dans mes soins sur les 4pattes.

D’ailleurs je n’étais pas la seule : dans le cadre de cet enseignement amazonien, j’ai croisé plusieurs autres soignants occidentaux, ostéos, psychothérapeutes, ...

Mais ça n’était pas si simple... Le papy guérisseur m’a dit, en début de séjour, que, pour apprendre leur médecine, pour recevoir l’enseignement des plantes, je devais être suffisamment « propre et forte à l’intérieur »... Car visiblement, les plantes maîtresses sont plutôt susceptibles, ne dispensent leur enseignement que si l’on fait un peu, d’abord le ménage, ensuite le vide en soi, de façon à pouvoir les entendre. Pas gagné...

- Suite sur ce lien pour les abonnés aux sites : ψ56 - Amazonie et Ostéopathie
- Et oui, désolé, pour vivre l’ostéo4pattes a besoin de l’énergie de tous y compris financière, c’est grâce à cela que l’ostéo4pattes fête ces dix ans cette année, aussi, pour lire ce que le réseau a produit, nous vous demandons de participer...
- S’abonner aux sites de l’ostéo4pattes (minimum abonné de soutien) : S’abonner ; Catalogue de l’Ostéo4pattes



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 104 / 621502

Suivre la vie du site re_su  Suivre la vie du site 3 - Textes du 4Pattes  Suivre la vie du site La Revue Papier  Suivre la vie du site N° 026 à 030  Suivre la vie du site N° 028 printemps 2013   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License