L’Ostéo4pattes

La Charte/Registre Axitlas des pratiquants de l’ostéopathie sur les animaux

CRAPOA
Créé le : dimanche 28 avril 2013 par Patrick Chêne

Dernière modificaton le : dimanche 28 avril 2013

A vous, qui pratiquez l’ostéopathie sur les animaux, que vous soyez vétérinaire, ostéopathe humain, ostéopathe animalier, ou pratiquant une autre médecine manuelle sur les animaux.

Si vous croyez que l’on peut jouer la carte de la transparence, de la formation, de l’expérience sans la brider, le rassemblement plutôt que la dissension entre tous ceux qui utilisent leurs mains, alors .....

- A l’heure où les décrets d’ostéopathie animale tardent.
- A l’heure où il est presque certain qu’il feront des techniciens et non des praticiens.
- A l’heure où l’on sait que les écoles ne seront pas agréées, qu’aucun référentiel ne le sera non plus favorisant une pléthore d’offres inégales dans une demande soutenue.
- A l’heure où l’on ne sait rien de "l’examen", juste ou injuste, strict ou lâche, pour les non vétérinaires qui permettra d’être inscrit sur les listes de l’ordre quand tout vétérinaire formé ou non sera considéré comme un ayant droit.

 Si, pratiquant l’ostéopathie ou des médecines manuelles, vous pensez :

- Que l’ostéopathie (ou autre dénomination de médecine manuelle) a son mot à dire comme médecine à part entière, médecine qui part de présupposés différents de la médecine classique dans le soin aux animaux
- Que celui qui fait de l’ostéopathie animale est un praticien de première intention comme le préconise L’OMS et non un simple technicien comme le suggère le texte de loi et bientôt les futurs décrets.
- Que la norme d’apprentissage dans ce cas est de 5 ans d’études à temps plein comprenant des sciences fondamentales, de la médecine générale et spécifique et bien sûr de l’ostéopathie. Ou que depuis vétérinaire, un apprentissage conséquent de l’ostéopathie et de ces principes est important. Ou encore que depuis ostéopathe humain, il convient non pas d’apprendre quelques techniques pour devenir ostéopathe sur les animaux, mais qu’il faille bel et bien réapprendre anatomie, physiologie et pathologie spécifique avant de s’engager dans la voie.
- Que la formation n’est pas tout dans l’efficacité de l’ostéopathe, qu’interviennent expérience, sensibilité, parcours de vie, techniques additionnelles, etc...
- Que la multiplicité des techniques et des espèces soignées est gage de prise de hauteur et de meilleur efficacité.
- Que l’ostéopathie ne doit pas se réduire à de la biomécanique aussi performante, efficace et rassurante soit-elle, mais qu’elle doit prendre en compte le vitalisme cher au fondateur, A.T. Still et ne pas avoir peur de parler fonctionnel ou énergie.
- Qu’il est possible de travailler ensemble avec des règles communes que l’on soit vétérinaire pratiquant l’ostéopathie, ostéopathe animalier issu du bac, ou bien ostéopathe Humain, ostéopathe mécaniste ou vitaliste, et de former de vraies équipes avec toute l’équipe soignante (vétérinaire classique, maréchal férrand, dentiste, comportementaliste, etc ...)
- Que l’ostéopathie doit résolument acquérir ses lettres de noblesse scientifique mais pas au prix de dépouiller son originalité tant que la recherche captée par les moyens des laboratoires ne permet de conclure sur ce que nous percevons par nos mains et tous nos sens.
- Que l’engagement personnel vers ces valeurs de rassemblement au delà de votre parcours d’origine est possible, que cet engagement permettra peut être de porter des idées et des actes qui feront pièce aux corporatismes de tout bord et que la transparence dans votre propre parcours en est aussi le gage.

 Alors vous serez sans doute intéressé :

- Pour participer à un registre privé sans valeur officielle, au delà de tous les corporatismes, mais qui prétend mettre en avant les valeurs citées plus haut et espérer un jour, les imposer comme norme de facto.
- Pour régler une participation annuelle à ce projet.
- Pour constituer un dossier en toute transparence, reprenant votre parcours et le soumettre.
- pour alors avoir une fiche sur le registre qui vous situe par rapport aux buts ci dessus à atteindre
- pour participer à un projet qui prône des valeurs au delà du matérialisme ambiant, sans clocher particulier, en faisant fi des corporatismes qui n’amènent que la chamaillerie ... confer l’ostéopathie humaine et son paysage actuel ... oui on peut bosser tous ensembles pour promouvoir une ostéopathie riche de sens.

 Plutôt que de :

- Continuer dans votre coin à râler sur les vétos qui ... pensent tous savoir et avoir tous les pouvoirs, qui sont ayant droits par nature.
- Continuer dans votre coin à râler contre les formations en quinze jours, avec des gens qui font de la pub éhontée en demandant un paiement en espèces.
- Continuer à râler contre des ostéopathes humains qui pensent que l’ostéopathie animale leur est due, Etc...,
- Continuer à râler parce que notre société se morcelle et se radicalise en pro et en anti ....
- Etc...

 Dans ce cas :

- Faites preuve de volontarisme en rejoignant un projet qui se voudrait pourvoyeur de qualité et d’harmonie .... et qui espère bien y arriver !!
- Même si vous même ne vous sentez pas à la hauteur (5 ans etc ...), faire preuve de transparence et d’accepter certains critères fera de vous une personne responsable qui s’implique et cela sera entendu de tous.
- Un mail suffira pour demander des renseignements et les obtenir au fur et à mesure de la mise en place de cette charte/registre, dont la naissance difficile augurera peut-être d’un avenir moins conflictuel.
- redaction chez osteo4pattes.info

Mais vous pouvez aussi venir aux Huitièmes rencontres d’ostéopathie comparées les 22 et 23 juin en Ariège, nous discuterons de sa mise en place. Programme des Huitièmes Rencontres d’Ostéopathie comparée..

Cette mise en place et ses modalités sont encore incertaines mais je suis bien décidé à pousser ce projet que je vois comme un germe de cristal dans une solution sursaturée ... le début d’une pacification de l’ostéopathie animale en interne et envers le milieu extérieur.

Parce que je crois qu’un monde qui ne fonctionne pas seulement sur des luttes de pouvoir et de préservation des avantages est possible et que faire passer une idée simple l’ostéopathie a son mot à dire en médecine et est ostéopathe qui fait de l’ostéopathie dans son entièreté et se donne à fond dans son métier ...

Oui, c’est possible, je le crois. (Bon d’accord le mec qui cherche à faire la paix à l’extérieur ferait mieux de se la faire à l’intérieur ... LOL)

- L’annuaire des vétérinaires pratiquant l’ostéopathie est amené à persister sous sa forme actuelle : les décrets devraient être formels, les vétérinaires sont des ayants droit naturels et comme tels sont inscrits gratuitement sur l’annuaire sur simple demande et inscription à l’Ordre national des vétérinaires. http://www.osteopathe-veterinaire.eu/
- Quand les listes officielles existeront, l’ostéo4pattes gérera sans doute un annuaire gratuit des gens habilités à exercer l’ostéopathie animale officiellement.
- Mais ce registre, que nous appelons de nos vœux vraisemblablement hébergé sur le site du Guide de l’Usager de l’Ostéopathie Animale à une autre valeur, tout à fait hors de ce que dira la loi mais pour prôner des valeurs que la loi faite a minima n’hébergera pas !!!



Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 909 / 706080

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.8 + AHUNTSIC